Accueil / Secteurs d'applications / Sciences / Le MIT entraîne les robots à faire le ménage dans la VR

Le MIT entraîne les robots à faire le ménage dans la VR

virtualhome ménage vr mit robots ia

Le MIT a créé un système baptisé VirtualHome, permettant aux robots de s’entraîner à faire le ménage dans la réalité virtuelle pour devenir de véritables professionnels du nettoyage.

Laissez les robots faire le ménage à notre place est un rêve pour beaucoup d’entre nous. Cependant, avant de pouvoir se charger de nos corvées, les machines doivent s’entraîner. On ne devient pas fée du logis en un jour !

Afin d’accélérer le processus, le MIT a créé un monde virtuel baptisé « VirtualHome ». Au sein de cet environnement virtuel, le ménage ne finit jamais. Peu importe à quel point l’on s’applique à nettoyer, balayer, ou astiquer, le désordre et la saleté réapparaissent immédiatement.

Un véritable cauchemar pour la plupart des êtres humains, mais un terrain d’entraînement pour idéal pour les robots. Au sein de la VirtulHome, l’intelligence artificielle est en mesure de décomposer les différentes tâches ménagères pour apprendre à les effectuer à son rythme.

Le MIT a créé la VirtualHome, une maison virtuelle où le ménage n’est jamais fini

Actuellement, l’avatar VirtualHome peut effectuer 1000 actions différentes dans huit pièces différentes : salon, cuisine, bureau… une fois ces actions maîtrisées dans la VR, l’IA sera en mesure de les reproduire dans le monde virtuel. Ainsi, dans un futur proche, il sera possible d’intégrer cette intelligence artificielle à des robots ménagers.

Ces machines domestiques permettront aux humains de s’émanciper des corvées du quotidien… jusqu’à ce que les robots finissent à leur tour par en avoir marre de faire la poussière et décident de tous nous tuer pour nous empêcher de salir la maison.

Cette invention a été développée par le MIT qui entraîne déjà les drones autonomes dans la VR en partenariat avec l’Université de Toronto, la McGill University, et l’université de Ljubljana en Slovénie. Elle sera présentée dans le cadre de la conférence Computer Vision and Pattern Recognition qui se tiendra fin juin 2018 à Salt Lake City, dans l’Utah.