Accueil / Secteurs d'applications / Santé / Médecine – Opération en réalité virtuelle

Médecine – Opération en réalité virtuelle

médecine réalité virtuelle Shafi Ahmed

Encore une fois, la réalité virtuelle apporte du soutient dans des domaines autres que le divertissement. Ainsi, le Dr Shafi Ahmed, chirurgien, lance une opération d’envergure pour traiter le cancer avec une retransmission en réalité virtuelle. Une grande innovation dans le système éducatif de la médecine et une nouvelle preuve de l’application salvatrice de la VR dans la santé.

Shafi-Ahmed-réalité-virtuelle

Grand défenseur de l’utilisation de la réalité virtuelle en médecine, Shafi Ahmed avait déjà fait en 2014 une première retranscription d’une opération en direct, en utilisant des Google Glass, qui consistait en l’ablation d’une tumeur à l’estomac et au foie sur une patiente de 78 ans. Grâce à cette vidéo, plus de 13 000 professionnels et étudiants en médecine avaient pu suivre l’opération comme s’ils y étaient, mais aussi poser des questions directement au Dr Ahmed, questions qui s’affichaient alors sur l’écran des Google Glass. Le chirurgien a aussi procédé à une utilisation des caméras 360° dans une vidéo en plein bloc opératoire que vous pouvez voir ci-dessous :

Aujourd’hui, le Dr Ahmed a décidé de partager une nouvelle opération en réalité virtuelle, toujours au coeur d’un bloc opératoire. Ainsi, un patient britannique de 70 ans, qui se dit être très excité par cette utilisation de la réalité virtuelle, atteint du cancer du colon, sera hospitalisé et subira une chirurgie sous les yeux du monde. Toute personne possédant un smartphone et un casque VR pourra profiter de l’opération qui sera retransmise en direct du The Royal London Hospital, le jeudi 14 avril 2016. Les spectateurs auront ainsi l’impression d’être réellement dans la salle d’opération pendant une chirurgie qui pourrait sauver la vie de cet homme.

Si l’opération, qui est prévue pour 13h00, durera deux à trois heures et pourra être vue par le corps médical, le grand public ne pourra voir qu’une minute de l’opération dans un lieu un peu plus éloigné que le cœur de la chirurgie. Ces mesures assez restrictives pour le grand public ont été imposées dans le cas où il y aurait des complications durant la chirurgie.

Certains, bien sûr, se demanderont pourquoi utiliser une telle technologie dans un opération chirurgicale, d’autres oseront même dire qu’une telle pratique est morbide et voyeuriste, mais il n’en est rien, ainsi le Dr Ahmed répond :

« la technologie permettra de lutter contre les inégalités mondiales en matière de santé chirurgicale et permettra aux stagiaires et aux chirurgiens de se connecter et d’être formé à distance à travers le monde »

médecine réalité virtuelle

C’est bien la dimension éducative, basée sur l’égalité des droits et des chances, que le Dr Ahmed défend avec son utilisation de la réalité virtuelle. Il est bien connu que dans le monde de la médecine, les stagiaires et les étudiants se battent pour avoir des places à côté d’un médecin titulaire faisant une chirurgie particulièrement stupéfiante. Ce genre d’affrontement entre élèves mène malheureusement au stress, mais aussi à certaines inégalités dans le droit d’accès au savoir.

Grâce à ces retransmissions en réalité virtuelle, n’importe quel étudiant ou stagiaire, de part le monde, aura la possibilité de suivre une opération dans des conditions audiovisuelles parfaites, immersives et surtout au cœur de l’opération.

La vidéo VR sera filmée par plusieurs caméras placées dans le bloc opératoire en partenariat avec Medical Realities et le service de retransmission live, Metavision. Grâce aux différentes caméras, il sera possible de voir l’opération via différents angles de vue qui pourront être vus à 360°.

étudiant médecine

Pour le Dr Ahmed, ce n’est que le premier pas vers une toute nouvelle dimension éducative. Le chirurgien rêve et pense qu’un jour un monde virtuel sera disponible pour tous les membres de la médecine, de l’étudiant jusqu’au chirurgien titulaire, un monde qui donnera la possibilité de prendre un scalpel virtuel dans sa main et de procéder à une opération permettant de vivre intensément et parfaitement une opération en bloc opératoire avec tout ce que cela sous entend : bruits des machines, des autres médecins et infirmières présents… Tout cela permettra de créer des chirurgiens virtuels, selon le terme du Dr Ahmed, qui pourront se former à tout et n’importe quoi dans une bulle immersive mais sécurisée. Alors que certaines innovations en matière de réalité virtuelle se tournent exclusivement vers le bien être des patients, ce genre de nouvelles initiatives va grandement aider le corps médical.

Une grande innovation en matière d’éducation en médecine où les élèves sont parfois trop dépendants d’un seul et unique maître de stage, qui lui même à des obligations professionnelles importantes autres que l’éducation. Dans un domaine aussi pointu, anxiogène et important que la médecine, la réalité virtuelle devrait apporter un élan de perfectionnisme et de maîtrise sous entendant une plus grande chance de survie pour nous, les patients.

PatientComplaintHandlingSoftware

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *