Boneworks et The Walking Dead prouvent l’intérêt de la physique dans l’interaction

Physique dans l'interaction

L’interaction en réalité virtuelle doit être réaliste afin de rendre l’immersion toujours plus importante. Des jeux comme Boneworks et The Walking Dead : Saints & Sinners montrent l’importance de la physique dans l’interaction.

Agiter un contrôleur en direction d’un ennemi et vous séparez la tête du corps d’un seul coup, simplement en baissant votre bras et vous rechargez une arme, etc. Il s’agit du mode d’interaction peu réaliste de nombreux jeux en réalité virtuelle. Cela gâche évidemment quelque peu l’immersion. Pourtant, certains nouveaux jeux ouvrent une nouvelle voie bien plus réaliste, c’est notamment le cas de Boneworks et de The Walking Dead : Sains & Sinners. Explications…

La physique dans l’interaction change totalement la donne

Un nombre croissant de jeux en réalité virtuelle utilisent la physique dans l’interaction avec les ennemis. C’est notamment le cas de The Walking Dead : Saints & Sinners qui a très agréablement surpris ceux qui l’ont testé. Si vous souhaitez par exemple poignarder un zombie dans la tête, il vous faudra enfoncer correctement la lame pour atteindre le cerveau avec le bon angle. Si ce n’est pas le cas, le zombie ne sera pas tué, juste blessé.

Boneworks a aussi beaucoup travaillé le concept de physique dans l’interaction offrant un degré d’imitation de la vie réelle bien plus important que ce qui était offert par le passé. Gorn, RUST LTD’s H3VR, et WarpFrog’s Blade & Sorcery avaient déjà ouvert la voie mais ces deux jeux sont allés encore plus loin. Espérons que cette conception devienne une norme dans les prochains jeux en réalité virtuelle tant cela renforce le sentiment d’immersion.

Sources & crédits Source : https://uploadvr.com/physics-future-of-vr-gaming/ - Crédit : Upload VR

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *