Accueil / Gaming / High Fidelity : 22 millions pour un Second Life-like en VR

High Fidelity : 22 millions pour un Second Life-like en VR

High Fidelity Linden Labs Second Life metaverse multiunivers monde virtuel social plateforme beta oculus rift htc vive PC Mac création partage monétisation jeux expérience levée de fonds investisseurs investissement

Spécialiste de la VR sociale en metaverse, la startup High Fidelity a levé 22 millions pour améliorer Sansar, son expérience de vie virtuelle en VR.

High Fidelity Linden Labs Second Life metaverse multiunivers monde virtuel social plateforme beta oculus rift htc vive PC Mac création partage monétisation jeux expérience levée de fonds investisseurs investissement

High Fidelity a été fondée en 2013 par Philip Rosedale. L’entrepreneur n’en est pas à son coup d’essai. C’est en effet lui qui a crée Linden Lab, la société à l’origine de Second Life. High Fidelity a décidé de continuer à développer des expériences “metaverse” en y ajoutant un ingrédient : la réalité virtuelle. Ce concept de multi-univers virtuels donne alors naissance à Sansar, un Second Life-like en VR. La promesse ? Permettre à chacun de créer un monde virtuel au sein duquel il pourra inviter d’autres utilisateurs et visiter les leurs.  L’interconnexion de mondes virtuels, le futur de la réalité virtuelle ?

High Fidelity Linden Labs Second Life metaverse multiunivers monde virtuel social plateforme beta oculus rift htc vive PC Mac création partage monétisation jeux expérience levée de fonds investisseurs investissement

Fort de ce savoir-faire, Rosedale n’a, semble-t-il, pas eu de mal à convaincre les investisseurs de le suivre dans son nouveau projet entrepreneurial, High Fidelity. En témoignent les 17,4 millions de dollars précédemment levés lors de quatre tours de table. Aujourd’hui, c’est d’une augmentation de capital de 22 millions, réalisée auprès de IDG Capital et Bryer Capital que l’entreprise peut se targuer. High Fidelity se veut être une base de développement pour un multiunviers (“metaverse” en anglais) durable, qui permet aux utilisateurs d’héberger, de construire et de lier des mondes virtuels interconnectés. La jeune pousse décrit la portée de sa plateforme comme “sans limite”, puisqu’elle se base sur un modèle de distribution informatique qui crowdsource la puissance de traitement des utilisateurs afin de lancer des simulations complexes.

L’application High Fidelity est actuellement en open beta et est disponible sur HTC Vive, Oculus Rift et les plateformes PC et Mac classiques. En août dernier, Linden Labs a annoncé Sansar, une plateforme de création d’expériences sociales VR. L’ambition de cette plateforme est d’offrir aux joueurs la possibilité de bâtir son propre monde, de visiter celui des autres et, à terme, de le monétiser. Ebbe Altberg, CEO de Linden Labs, décrit le logiciel comme un “Wordpress de la réalité virtuelle”. C’est dire son ambition ! Avec High Fidelity, Philip Rosedale se retrouve donc en concurrence directe avec le produit d’une entreprise qu’il a lui même crée : laquelle des deux sociétés tirera son épingle du jeu ? Les paris sont ouverts !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *