Accueil / Secteurs d'applications / Culture / Collide – Une composition musicale en réalité virtuelle

Collide – Une composition musicale en réalité virtuelle

Collide une composition musicale en réalité virtuelle

L’installation Collide marie animations visuelles et musique créée en réalité virtuelle. Une œuvre d’art novatrice qui laisse présager les possibilités artistiques offertes par la réalité virtuelle.

Créée par le studio de design onformative, Collide est une installation d’art numérique basée sur la synesthésie et l’abandon. Pour concevoir cette œuvre, le studio a récupéré des données de mouvement enregistrées et les a transformées en une série d’animations surréalistes accompagnées de musique

Les données de mouvements utilisées pour le visuel proviennent d’archives issues de divers genres de danse. Elles ont ensuite été libérées de leurs contraintes spatiales par le biais d’une transformation en formes et en couleurs.

Collide, une musique composée en réalité virtuelle

collide-synesthesie

En ce qui concerne l’audio, le studio a fait appel à trois joueurs de violoncelle. Ces derniers ont utilisé la réalité virtuelle en guise d’outil pour composer la musique. Équipés de lunettes RV, les trois musiciens se sont laissés immerger dans les animations surréalistes et les visuels psychédéliques basés sur les données de danse. En se basant sur une composition ouverte créée au préalable par les sound designers du studio, ils ont laissé libre cours à leur imagination pour agrémenter la musique. La composition qui en résulte a été enregistrée et utilisée pour l’installation finale.  

collide-synesthesie-2

En séparant les réalités visuelles et acoustiques des musiciens, ces derniers se sont trouvés isolés dans différents mondes visuels, alors même qu’ils étaient physiquement en train de jouer du violoncelle dans la même pièce. Visuellement, les artistes étaient séparés par le format des animations. Ils étaient toutefois connectés par le son collectif diffusé dans la salle à ce moment-là. C’est ce paradoxe qui leur a permis de créer un nouveau format novateur de composition.

Une animation semblable au mouvement du corps

collide-synesthesie-3

La pièce d’art qui en résulte est affichée sur un gigantesque écran numérique de 18 mètres au sein des Dolby Laboratories de San Francisco. Le langage visuel novateur de l’œuvre reflète l’expérience humaine d’une forme physique se déplaçant dans l’espace.

Les animations visuelles peuvent être interprétées comme le déplacement de molécules à un niveau atomique, de la même manière qu’une personne utilise son corps. En visualisant cette expérience tangible, le spectateur vit une véritable introspection et peut se sentir connecté à l’installation par sa propre perspective corporelle.  

La réalité virtuelle, renouveau de la création musicale ?

Il s’agit là d’une véritable expérience de synesthésie, pouvant être expérimentée par le commun des mortels. Cette œuvre d’art créée par le biais de la réalité virtuelle démontre que cette technologie pourrait représenter un tournant majeur pour l’expression artistique humaine.

Alors qu’une application comme Tilt Brush de Google permet d’utiliser la réalité virtuelle comme une toile de peinture, que le studio Oculus démontre les possibilités offertes par la RV pour le cinéma, l’installation Collide laisse présager de nouvelles formes de créations musicale via cette technologie