Accueil / Vidéos / Black Mirror interroge la question de l’identité en réalité virtuelle

Black Mirror interroge la question de l’identité en réalité virtuelle

Black Mirror VR

Netflix vient de mettre en ligne la dernière saison de sa série dystopique Black Mirror. Seulement trois épisodes, mais au passage une vraie incursion dans le domaine de la réalité virtuelle. Attention, spoilers.

C’est une spécialité de la série de Charlie Broker. Interroger notre rapport aux nouvelles technologies, et la place qu’elles occupent dans notre société. La réalité virtuelle et la réalité augmentée y ont déjà eu le droit par le passé.

Black MIrror réalité virtuelle

Black Mirror : Striking Vipers va plus loin dans notre lien à la réalité virtuelle

Dans cet épisode de Black Mirror qui suit l’histoire de Danny, sa femme Theo et leur ami Karl. Dans leur adolescence les deux hommes jouaient ensemble à un jeu nommé Striking Vipers, un jeu qui peut faire penser à Tekken. Des années après, ils se retrouvent et rejouent dans une nouvelle version du jeu en réalité virtuelle. Une réalité virtuelle, très facile d’accès et qui permet une immersion complète. Un peu trop complète même puisque les deux vont s’embrasser à travers leurs personnages et commencer un « affaire » en réalité virtuelle, sans jamais en parler dans le monde réel.

L’idée de l’épisode ? Interroger notre rapport à la technologie, la fidélité et bien sûr l’intimité. Tromper en réalité virtuelle est-ce réellement tromper ? Que se passe-t-il si c’est par texte dans une chatroom ou avec une intelligence artificielle ? L’interrogation n’est pas nouvelle mais ici on y ajoute une remise en question de la sexualité.  On ne vous racontera pas tout, mais l’épisode vaut le détour. Notez que Black MIror avait déjà mis les pieds dans le plat de la réalité virtuelle auparavant.

Sources & crédits Source : https://uploadvr.com/black-mirror-striking-vipers-intimacy-vr/ - Crédit : Upload VR

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *