Accueil / Gaming / VRChat – Crise d’épilepsie dans la réalité virtuelle sous le regard impuissant des autres joueurs

VRChat – Crise d’épilepsie dans la réalité virtuelle sous le regard impuissant des autres joueurs

vrchat crise épilepsie

VRChat, le réseau social en réalité virtuelle, a été marqué la semaine dernière par un incident inattendu. En pleine partie, un joueur a été victime d’une crise d’épilepsie. Alors qu’il était vêtu d’une combinaison de tracking complète, son avatar s’est mis à convulser sous le regard impuissant et médusé des autres utilisateurs. Malgré l’incapacité de lui venir en aide, les joueurs ont fait preuve d’un esprit de solidarité agréablement surprenant.

Le réseau social en réalité virtuelle est actuellement l’un des plus grands succès du marché de la VR. Après avoir franchi le cap du million d’utilisateurs début janvier 2018, l’application a doublé son nombre d’installations en seulement 10 jours pour atteindre un total de 2 millions d’installations. Une performance impressionnante, qui traduit bien l’engouement des fans de VR pour cette plateforme proposant aux usagers de se rejoindre sous la forme d’avatars entièrement personnalisables.

Malheureusement, ce succès soudain et phénoménal est difficile à gérer pour les développeurs de l’application. Il ya quelques jours, nous déplorions le harcèlement sexuel de plus en plus embarrassant dans VRChat, ainsi  que les nombreux utilisateurs qui prennent plaisir à « troller » les autres en les empêchant de jouer. Aujourd’hui, toutefois, un autre incident survenu la semaine passée redonne un peu d’espoir en l’humanité.

VRChat : un utilisateur s’effondre au sol et convulse en pleine partie

Alors que le chaos habituel battait son plein dans le petit monde de VRchat, peuplé de « memes » et autres personnages imaginaires, l’un des avatars brusquement tombé au sol. Le personnage s’est ensuite mis à convulser avec une respiration haletante. Le joueur, surnommé DrunkenUnicyclist, était tout bonnement en train de faire une crise d’épilepsie avec son casque VR et sa combinaison de tracking « full-body ».

Après quelques instants d’hésitation à se demander s’il ne s’agissait pas d’un troll farceur de plus, les autres joueurs ont commencé à s’attrouper autour de lui pour lui porter secours. VR oblige, il était impossible de lui venir en aide physiquement. Cependant, on ne peut que saluer le comportement des utilisateurs dans cette situation dramatique.

VRChat : monde virtuel, solidarité réelle

Lorsque les usagers présents dans la salle virtuelle ont pris conscience que le joueur était réellement en train de convulser, l’atmosphère habituellement déjantée est devenue beaucoup plus sérieuse. D’ordinaire railleur, le ton a rapidement basculé vers celui de l’assistance et de l’anxiété. Comme dans le monde réel, les joueurs ont commencé à reculer pour laisser de l’espace (virtuel) à l’épileptique.

Les joueurs lui ont régulièrement demandé s’il se portait bien, tout en vérifiant régulièrement sa respiration. Les quelques farceurs incorrigibles ont été fermement écartés de la scène, et un avatar multicolore psychédélique a été éconduit de peur que son apparence ne provoque une seconde crise à la victime. Bien souvent, la liberté procurée par l’anonymat de la VR pousse les utilisateurs au pire manque de respect et de conduite morale. Cependant, en l’occurrence, on constate que la solidarité était bien réelle dans ce monde virtuel. De quoi se réconcilier avec la Social VR.

vrchat solidarité

VRChat : les développeurs sont fiers de la communauté

Interviewé par Kotaku, DrunkenUnicyclist avoue avoir été soulagé par la présence virtuelle des autres utilisateurs attroupés autour de lui. Le CCO de VRChat Inc, Ron Millar, a vu la vidéo et avoue être étonné qu’un épileptique prenne le risque de revêtir une combinaison de tracking. Cependant, le joueur concerné explique qu’il ne souffre a priori pas d’épilepsie, malgré le fait qu’il ait fait une crise lorsqu’il avait 5 ans.

Quoi qu’il en soit, Millar est très fier de la réaction de la communauté de VRChat face à cet incident inattendu. Le responsable précise par ailleurs que les modérateurs sont formés à offrir de l’aide aux joueurs en cas de problème de ce type. Ils sont notamment en mesure d’éjecter le joueur de la VR. Suite à ce cas de figure, les joueurs réclament toutefois un bouton d’alerte permettant de prévenir un modérateur en cas de souci du même acabit.