Accueil / Secteurs d'applications / Réalité mixte : définition, explication, fonctionnement, exemples et projections

Réalité mixte : définition, explication, fonctionnement, exemples et projections

Réalité mixte Wikipedia

Le terme réalité mixte est apparu assez récemment. Ce terme hybride permet de classifier une technologie se trouvant entre la frontière mouvante et imprécise de la réalité virtuelle et celle de la réalité mixte. Définition de la réalité mixte, explication de son mode de fonctionnement, différences avec la réalité virtuelle et la réalité augmentée, exemples d’utilisation et projections vers ce que pourrait être la réalité mixte dans le futur.

De plus en plus utilisé dans les articles de journaux, le terme « réalité mixte » reste encore assez vague pour de nombreuses personnes qui parviennent tout juste à différencier la réalité virtuelle de la réalité augmentée. Cette expression souvent flou est elle un synonyme de la réalité augmentée, un abus de langage ou un véritable terme adapté pour définir quelque chose de très concret ? Nous allons le découvrir dans ce dossier.

Réalité mixte

Définition de la réalité mixte

La réalité mixte, MR pour Mixed Reality en anglais, est aussi parfois aussi appelée réalité hybride. La réalité mixte est la fusion du monde réel et d’un monde virtuel. Ce mélange produit un nouvel environnement et des visualisations où les objets physiques du monde réel et numériques du monde virtuel coexistent et peuvent interagir en temps réel. Grâce à une technologie immersive, un nouveau monde mêlant le réel et le virtuel est donc créé.

Différences entre la réalité mixte et la réalité augmentée et la réalité virtuelle

La réalité virtuelle :

Dans la réalité virtuelle, l’utilisateur est plongé dans un monde totalement virtuel modélisé en 3 dimensions. L’utilisateur évolue et interagit dans un monde totalement imaginaire basé sur des images de synthèse. La réalité virtuelle est aussi souvent associée avec la faculté de regarder des vidéos immersives (réelles ou en image de synthèse) à 360 degrés dans lesquelles il ne peut cette fois interagir. La réalité virtuelle nécessite l’utilisation d’un casque porté par l’utilisateur dans lequel les images virtuelle sont projetées sur un ou deux écrans placés devant les yeux de l’utilisateur. Un concept donc assez clair mais qui peut se compliquer si une caméra présente sur le casque VR ajoute des éléments de l’environnement…

Différences réalité virtuelle réalité mixte

La réalité augmentée :

La réalité augmentée, elle, utilise soit des lunettes spécifiques soit un ordinateur, une tablette ou un smartphone. Des informations, en 2 ou en 3D dimensions sont alors affichées dans le monde réel. Des éléments virtuels sont donc ajoutés au monde réel et peuvent interagir avec celui-ci pour fournir des informations additionnelles sur l’environnement. Par abus de langage, la grande majorité des personnes et des journalistes englobent la réalité mixte dans la réalité augmentée. Pourtant, celle-ci n’est normalement réservée qu’à l’ajout d’informations sur l’environnement. C’est typiquement le cas par exemple des lunettes Google Glass par exemple.

Différences réalité augmentée réalité mixte

La réalité mixte :

A la différence de la réalité augmentée, la réalité mixte ajoute des objets de synthèse dans l’environnement réel sous la forme d’un hologramme avec lesquels l’utilisateur peut interagir. Ce qui est donc souvent appelé réalité augmentée relève en fait de la réalité mixte. Un dispositif de type lunettes est indispensable pour la MR. Les lunettes Hololens ou encore Meta 2 par exemple sont nécessaires pour pouvoir visualiser les objets virtuels dans le monde réel. Reste le cas particulier du CAVE qui est considéré par certains comme une technologie de réalité mixte alors que d’autres estiment qu’il s’agit d’une technologie à part entière qui ne peut être classée comme relevant de la réalité virtuelle, de la réalité augmentée ou encore de la réalité mixte.

Définition réalité mixte

Comment fonctionne la réalité mixte : explications

A la différence de la réalité virtuelle, les lunettes de réalité mixte ne proposent pas d’écrans mais une visière transparente sur laquelle sont projetées des éléments virtuels qui apparaissent en 3D. Ceux-ci semblent alors appartenir à l’environnement direct de l’utilisateur sous la forme d’un hologramme. Parfois, un casque de réalité virtuelle doté d’une caméra envoyant des images du monde réel peut aussi être utilisé pour créer une MR.

Fonctionnement de la réalité mixte

Exemples d’utilisation de la réalité mixte

Beaucoup imaginent la réalité mixte comme étant avant tout dédiée aux jeux et aux divertissements. C’est pourtant vers les professionnels et vers l’éducation et la formation que la réalité mixte s’oriente en priorité.

Exemples réalité mixte

Microsoft vend ainsi régulièrement des solutions pour la maintenance de matériels de pointe avec des lunettes Hololens. De nombreux concepteurs et ingénieurs travaillent sur une représentation en réalité mixte d’un futur produit afin d’en améliorer l’agencement et visualiser son côté pratique à l’avance. Les architectes sont aussi de plus en plus nombreux à se doter de lunettes de MR afin de visualiser en 3D une maquette d’un bâtiment afin d’en trouver les défauts et d’en améliorer l’aspect. La réalité mixte est aussi de plus en plus utilisée dans la formation, l’éducation et l’apprentissage.  Un élève peut ainsi visualiser en 3D un environnement ou des objets afin d’en étudier le fonctionnement ou réaliser un apprentissage en toute sécurité dans un environnement dangereux.

Les principaux dispositifs de réalité mixte

La technologie de la réalité mixte est au point mais reste perfectible. L’un des grands problèmes de la réalité mixte reste avant tout le prix des lunettes et le fait que la technologie n’est pas encore complètement développée ni démocratisée.

Fonctionnement de la réalité mixte

Des lunettes Hololens coûtent actuellement environ 3.000 dollars et sont avant tout réservées aux professionnels et aux développeurs. Il s’agit là du meilleur dispositif actuellement sur le marché.

Les lunettes Meta 2 sont une alternative meilleur marché pour la réalité mixte. Vendues au prix d’environ 950 dollars, les Meta 2 ne sont disponibles, pour le moment, que sous sa forme Kit développeurs.

Il reste encore une autre possibilité avec Carton un dispositif de réalité mixte. Ce Cardboard pour la MR est à fabriquer soi-même pour seulement quelques euros. Il est à la réalité mixte ce que le Google Cardboard est à la réalité virtuelle. Une première approche à tout petit prix mais aussi très limité dans ses possibilités.

Projection de la réalité mixte : les prochains dispositifs

Notons cependant que d’autres constructeurs développent aussi un tel produit de réalité mixte. Nous pouvons par exemple citer Magic Leap, une start-up américaine au capital colossal qui développe, en secret et depuis des années, une technologie de réalité mixte annoncée comme spectaculaire mais qui tarde à être présentée.

Futur de la réalité mixte

Enfin, Apple travaillerait, lui-aussi, à un ambitieux projet de lunettes de réalité mixte. Aucune information officielle n’a cependant filtré depuis Cupertino, mais de nombreux indices prouvent que la marque à la pomme développe, elle-aussi, de telles lunettes.

Le futur de la réalité mixte

De nombreux experts estiment, tout comme Tim Cook, que la réalité mixte est promise à un avenir meilleur que la réalité virtuelle. Le fait de ne pas être coupé du reste du monde est l’un des principaux arguments avancé par les défenseurs de la réalité mixte. Difficile cependant de se projeter dans l’avenir de cette technologie. Le champ des possibles est colossal et reste, en grande partie, à découvrir.