Accueil / Evénements / Microsoft Experiences 17 : La réalité augmentée séduit les professionnels

Microsoft Experiences 17 : La réalité augmentée séduit les professionnels

microsoft experiences realite

Le Microsoft Experiences 17 s’est terminé le 4 octobre au Palais des congrès de Paris. L’occasion pour la firme de Redmond de présenter ses solutions technologiques, l’occasion également de mettre en avant les partenaires de son écosystème.

Microsoft experiences 17 : les partenaires sur le devant de la scène

microsoft experiences salon

Mais qui sont les acteurs de l’écosystème Microsoft ? Malgré la présence remarquée des startups, la majorité des intervenants proviennent du monde de l’IT. Ils sont fournisseurs de logiciels sur le Cloud, fabricants d’ordinateurs ou d’équipements de stockage, spécialistes de la sécurité, de l’intelligence artificielle ou intégrateurs de solutions innovantes.

Outre les solutions Big Data, du stockage dans le Cloud et de l’Internet des Objets, deux secteurs se sont particulièrement fait remarquer au Microsoft Experiences 17 : l’intelligence artificielle et la réalité augmentée. Ici il s’agit de révolutionner les usages dans les entreprises afin qu’elles accomplissent pleinement leur transformation numérique.

Si quelques-unes des entreprises proposaient des expériences en VR, la zone d’exposition regorgeait principalement de solutions utilisant le casque HoloLens. Il faut dire que l’outil de Microsoft se destine majoritairement à un usage professionnel.

HoloLens : plus qu’un casque, une plateforme en pleine croissance

microsoft experiences asobo

Par exemple, Areva a fait appel au studio de développement bordelais Asobo et plus particulièrement sa division B2B Holoforge afin de concevoir une utilisation du casque AR dans les centrales nucléaires. Ce dernier va servir d’outil d’assistance vidéo pour les opérateurs confrontés à des situations à risque. Il s’agit d’utiliser une version sécurisée de Skype pour assurer une communication lors des opérations de maintenance. À cela, Areva et Asobo veulent déporter les informations en provenance des outils de mesure, les afficher dans le champ de vision du technicien et sur l’ordinateur de l’opérateur. Le partage de documents sera probablement de mise lors des tests en condition réelle prévus en 2018.

Sur le salon Asobo montrait également des solutions d’assistance d’un technicien naval. Il s’agissait de réaliser un jumeau numérique de pièces de plomberie et d’établir un mode d’emploi pour le montage de ces dernières.

microsoft experiences raspberry

Dans cette catégorie Avanade, joint-venture entre Microsoft et Accenture, démontrait les bénéfices du casque Hololens dans un cadre industriel en supplément des techniques en provenance de l’Internet des Objets. Un boîtier simulant un outil de production (type baie de serveurs ou chaine d’assemblage) contenant un Raspberry Pi 3 est connecté à différents capteurs et actuateurs. La réalité augmentée permet d’afficher les informations contextuelles en provenance des capteurs et ainsi de connaître leur état de fonctionnement.

microsoft experiences avanade stand

En cas de dysfonctionnement, le casque Hololens va afficher la procédure de démontage adéquate par texte, gestes à reproduire et de codes couleurs. Cet exemple d’assistance à la maintenance s’adresse particulièrement aux postes dans lesquels la maintenance opérationnelle et prédictive des équipements est une tâche critique. La légèreté du casque lui octroie un avantage certain afin de favoriser une adoption rapide.

« De nouveaux terminaux de réalité mixte sous Windows arrivent sur le marché. Le coût d’acquisition unitaire descend entre 300 et 400€ contre 3000 à 5000€ pour Hololens aujourd’hui. C’est une démocratisation massive de la réalité mixte que nous voyons arriver y compris en B2B2C. » déclare Eric Dosquet, Chief Innovation Officer d’Avanade.

Quand la réalité augmentée et l’intelligence artificielle se rencontrent

avanade microsoft experiences

Dans la zone AI Hackademy du Microsoft Experiences 17, Avanade allait plus loin en présentant une solution mêlant réalité augmentée et intelligence artificielle. Cette fois-ci le casque est utilisé auprès de clients œuvrant dans le retail. En associant les algorithmes de Microsoft à un planogramme (une représentation visuelle d’une implantation de rayon) programmé pour le casque, il est possible d’optimiser l’organisation des produits sur un présentoir tout en respectant les contrats passés avec les marques. L’application Hololens va permettre au responsable du rayon de non seulement classer ses produits suivant les impératifs des contrats, mais également de consulter les revenus en cours et d’obtenir des prévisions de vente selon leur disposition. L’intégration de l’intelligence artificielle dans l’application visuelle permet d’accroître les possibilités de cet outil innovant.

Hololamp, une startup présente sur le stand d’Avanade explore également cette rencontre entre réalité augmentée et intelligence artificielle. Cette jeune entreprise française développe une lampe qui diffuse des images en réalité augmentée sans besoin de regarder dans un dispositif particulier. Cela s’appelle la réalité augmentée spatiale. Une caméra suit le client et adapte la projection 2D en fonction de sa position récréant l’illusion parfaite d’un hologramme. Ainsi, cela permet de personnaliser l’expérience obtenue dans un but marketing ou un usage domestique. En intégrant les fonctionnalités de Cortana, l’assistant vocal de Microsoft, les concepteurs d’Hololamp veulent contextualiser et transmettre les informations demandées visuellement et oralement. La personnification de l’IA est complète.

Le dynamisme des partenaires B2B de Microsoft autour de la plateforme HoloLens démontre une chose : au-delà de l’effet “waouh” provoqué par la conférence de l’E3 2015, la réalité augmentée prend racine dans le milieu professionnel. Bientôt, les divertissements à la maison seront beaucoup moins interactifs que les tâches quotidiennes au travail.