Accueil / Produits / Camera 360 / Google utilise la photographie Light Fields pour rendre la VR plus réaliste

Google utilise la photographie Light Fields pour rendre la VR plus réaliste

google light field caméra

Google utilise désormais la photographie Light Fields pour créer des photos et vidéos en réalité virtuelle plus réalistes. Pour ce faire, la firme a confectionné un assemblage de caméras GoPro capable d’effectuer des rotations à 360 degrés. Les images ainsi capturées peuvent être observées au sein d’une application disponible dès à présent sur Oculus Rift, HTC Vive et Windows Mixed Reality.

La photographie Light Fields a été popularisée en 2014 par Lytro, première entreprise à proposer un appareil photo reposant sur cette technologie. Plutôt que de capturer uniquement la lumière qui entre directement par l’objectif, un appareil photo Light Fields capture tous les rayons de lumière d’une scène ainsi que les informations sur leur provenance.

Par la suite, il est possible d’utiliser un logiciel pour réassembler les rayons de lumière et créer une image interactive. Le principal avantage est de pouvoir réaliser la mise au point sur la photo après l’avoir prise, plutôt que d’avoir à s’occuper de ce réglage au préalable. Par ailleurs, il est également possible d’appliquer cette technique de photographie à la réalité virtuelle afin d’augmenter son réalisme. Au sein de photos ou vidéos à 360 degrés capturées avec une caméra Light Field, il est possible de voir autour des angles des objets situés à proximité.

Google utilise une couronne GoPro pour réduire le coût de la photographie Light Fields

Toutefois, le principal problème de cette technologie est qu’elle se révèle très coûteuse. La caméra Light Field cinématographique de Lytro, par exemple, est tarifée à 125 000 dollars. Ce 15 mars 2018, Google dévoile sa solution bien moins onéreuse. La division VR de la firme s’est basée sur une couronne Jump, regroupant 16 caméras GoPro en cercle. Les 16 caméras ont été repositionnées sur un axe vertical, puis placées sur une plateforme capable d’effectuer des rotations à 360 degrés.

Cette ingénieuse installation a ensuite été utilisée pour capturer des images Light Field à 360 degrés, dont le pont du Space Shuttle Discovery. Toutes les images ainsi capturées par Google peuvent être contemplées dès aujourd’hui avec l’application « Welcome to Light Fields » disponible sur HTC Vive, Oculus Rift et Windows Mixed Reality.

Google pourrait proposer une solution Light Field grand public dans un avenir proche

google welcome light fields

Au-delà de cette démonstration technique impressionnante, on ignore de quelle façon Google compte exploiter cette technologie. Tout comme pour la couronne Jump, il est possible que Google propose des plans permettant aux consommateurs de réaliser à leur tour leurs assemblages de caméras.

Cependant, le fonctionnement matériel et logiciel de cette nouvelle installation est bien plus compliqué. On peut plutôt s’attendre à ce que Google se base sur ce prototype pour développer une solution grand public dans un avenir proche. Alors que Google s’apprête à dévoiler un écran pour casque VR révolutionnaire en mai 2018, la firme semble bien décidée à s’imposer comme leader de l’industrie de la réalité virtuelle.