Accueil / Produits / Casque VR / Samsung Gear VR / Accessoires samsung gear VR / [Test] Samsung Gear VR 2017 : un contrôleur pour découvrir une nouvelle Galaxy d’expériences immersives

[Test] Samsung Gear VR 2017 : un contrôleur pour découvrir une nouvelle Galaxy d’expériences immersives

test Gear VR 2017 Gear VR Controler

Samsung vient d’annoncer une version 2017 de son casque Gear VR, pour accompagner la sortie de son nouveau porte-étendard, le Galaxy S8. Nouveauté : le Gear VR 2017 est livré avec un contrôleur bluetooth compatible avec une foultitude de jeux.

test Gear VR 2017

C’est en 2014 que Samsung s’attaque au marché de la réalité virtuelle. Le Coréen propose alors une première version de son casque Gear, à l’attention des développeurs. Cette “Innovator Edition”, compatible avec le flagship de l’époque, le Galaxy Note 4, a permis aux développeurs d’appréhender la VR mobile et de découvrir les outils mis à leurs dispositions par Samsung et Oculus. Un an plus tard, une première version commerciale du Gear VR arrive sur le marché. Compatible avec le Galaxy S6, le S6 Edge, le S6 Edge+ et le Galaxy Note 5, le casque Gear VR (2015) marque l’apparition des casques VR sur le marché grand public. En 2016, Samsung revoit légèrement sa copie et distribue une version noire de son casque, pensée pour accueillir les nouveaux fleurons de sa Galaxy, les S7, S7 Edge et le tristement célèbre Note 7.

Le 29 mars dernier, lors de son événement Unpack annuel, Samsung a levé le voile sur sa nouvelle gamme mobile : Galaxy S8 et S8+, Gear VR et contrôleur et nouvelle Gear 360, dont vous pouvez trouvez le test ici. Si le S8 et la Gear 360 ont subi un véritable lifting, le Gear VR 2017 se contente de légers changements de design afin d’assurer la compatibilité avec les nouveaux smartphones phares de la marque. La vrai nouveauté de ce Gear VR est son contrôleur bluetooth qui, grâce à un capteur de mouvement et à une gâchette, va permettre de créer de nouvelles expériences plus immersives. Mais ce contrôleur justifie-t-il l’achat d’un Gear VR 2017 ou vaut-il mieux se contenter d’acquérir l’accessoire seul, compatible avec les anciennes générations de Gear VR ? Nous tenterons d’apporter des éléments de réponses dans ce test.

Marque : Samsung
Catégorie : Gear VR
Date de sortie : 21 mars 2017
Prix de vente conseillé : 129 euros
Poids : 345 grammes
Dimensions : 98.6 x 207.8 x 122.5
Testé avec : Samsung Galaxy S6 et Galaxy Note 4

Acheter le Gear VR 2017

Unboxing du Gear VR 2017

Le Gear VR 2017 est livré dans un carton noir mat, qui présente le casque et son contrôleur. Sur l’une des tranches de la boite et au dos, on retrouve quelques informations basiques concernant la réalité virtuelle ainsi que la liste des terminaux compatibles. L’ensemble est maintenu scellé par deux bouts de rubans adhésifs noirs. Une fois ceux-ci retirés, on accède au matériel : le Gear VR, sans lanières, est installé sur un support en plastique, au sein duquel on retrouve également une boîte noire marquée “Gear VR”. Cette boîte contient les différents accessoires : un manuel d’utilisation, une notice de garantie, deux lanières, une dragonne, le contrôleur, deux piles AAA et un adaptateur micro-USB. On retrouve au final un contenu assez proche de ce que proposaient les deux générations précédentes de Gear VR.

Design et ergonomie du Gear VR 2017

A l’instar de la version 2016, le Gear VR 2017 arbore une robe noire, en plastique mat. Le cache avant, qui abrite le logement smartphone, est lui aussi conçu en plastique, cette fois brillant. Attention aux traces de doigts ! Une fois le smartphone installé, le cache ne saura plus d’aucune utilité. On regrettera que cette version 2017 ne renoue pas avec la praticité du Gear VR premier du nom, qui permettait de recouvrir le smartphone grâce au cache. Un rembourrage en mousse autocollante permet d’assurer un confort et une immersion maximum.

Le Gear VR 2017 est compatible avec les nouveaux Galaxy S8, premiers mobiles Samsung à troquer le classique micro-USB pour un port USB type C. Pour assurer la compatibilité avec ces anciens smartphones (gamme S6 et S7 hors modèles Active), le Coréen fournit un adaptateur micro-USB. Le système de lanières a également été repensé, sans pour autant que cela n’amène une réelle amélioration quant au confort ou à l’utilisation de ce Gear VR 2017.

Cette année, un nouvel accessoire intervient dans la galaxie VR de Samsung : le contrôleur bluetooth. Conçu en plastique noire comme le casque VR qu’il accompagne, le Gear VR controler a permis au constructeur de déporter les boutons et le pavé tactile présent sur le côté droit des casques Gear VR. Ces contrôles sont encore disponibles sur le casque lui-même mais l’utilisateur n’a désormais plus besoin de lever systématiquement la main pour interagir. Avec le Gear VR controler, l’interaction devient plus naturel. La manette intègre un capteur de mouvement (plus précisément une centrale à inertie pour mesurer la rotation) permettant d’améliorer sa précision. Enfin, un bouton gâchette fait son apparition, promettant l’arrivée de contenus plus riche.

test Gear VR 2017 test Gear VR Controler

Prise en main du Gear VR 2017

Avant même de pouvoir convenablement tester le Gear VR 2017, il est nécessaire d’installer les deux lanières qui permettent de maintenir le casque sur la tête de l’utilisateur. Le système d’assemblage du Gear VR 2017 diffère un peu de celui des anciens modèles. Si cela apporte une facilité de montage supplémentaire, en matière de confort, rien de nouveau.

test Gear VR 2017 unboxing Samsung dos backlogo adaptateur micro USBUSB tYPE c
Avec un poids de 345 grammes, le Gear VR est assez léger. Une fois le smartphone installé, dans notre cas un Galaxy S6, l’ensemble reste confortablement à porter. Pour assurer la compatibilité avec ces trois dernières générations de flagships, Samsung fournit deux adaptateurs, l’un pour les smartphones possédant un port micro-USB et pour ceux utilisant l’USB type C. C’était déjà le cas en avec le Gear VR 2016, afin de pouvoir accueillir le Note 7, premier smartphone Samsung a délaissé le micro-USB pour de l’USB type C. Au delà du type de connecteur du téléphone, la marque aux trois étoiles a également pensé aux tailles d’appareils : ainsi, le connecteur peut être placé sur deux positions, A et B, permettant d’accueillir de petits smartphones (les Galaxy S6, S6 Edge et S7) ou de plus grands (S6 Edge+, S7 Edge, S8 et S8+)..

Graphismes du Samsung Gear VR 2017

Encore une fois, les composants du Samsung Gear VR 2017 sont sensiblement les mêmes que ceux de la génération précédente. Ainsi, on retrouve la classique triptyque de capteurs : accéléromètre, gyroscope et capteur de proximité ainsi que  des lentilles optiques offrant un champ de vision de 101°.

Gear VR 2017 Gear VR 2015
Le Gear VR 2017 à gauche, le Gear VR 2015 à droite

La qualité graphique n’est pas conditionnée par les lentilles, de bonne facture au passage, mais du smartphone installé dans le casque. Plus le téléphone disposera d’un grand écran, plus le FOV sera meilleur. Un téléphone dont l’écran est plus petit réduira le FOV mais bénéficiera d’une résolution meilleure. Grandement atténué sur la version précédente du Gear VR, le scintillement que l’on observe autour de certains éléments de l’environnement virtuel reste présent sans pour autant déranger l’expérience.

Gear VR Controller : la manette qui fait la différence

Voilà. Nous arrivons au point névralgique de ce test : le Gear VR Controller. C’est en effet cette manette qui permet au Gear VR 2017 de véritablement se différencier des anciens modèles. Samsung a donc décidé de dupliquer les contrôles présents sur la tranche droite du Gear VR sur une manette bluetooth. Ce n’est pas tout. Le Gear VR Controler abrite également un capteur de mouvement, afin de suivre les déplacements de la main de l’utilisateur, et ajoute un potentiel d’interaction supplémentaire grâce à un bouton-gâchette.

Gear VR Controler bouton gachette

Le Gear VR Controler est très léger. Samsung fournit une dragonne qui, à l’image de celle d’une Wiimote, permettra d’assurer les arrières de l’utilisateur. Le constructeur coréen a fait le choix des piles pour l’alimentation de sa nouvelle manette. Que ceux qui ont jeté leurs dernières piles avec la télécommande de leur magnétoscope se rassurent, Samsung fournit 2 piles AAA qui devraient assurer de bonnes heures de jeux. Une LED de couleur permet d’indiquer l’état du Gear VR Controler : allumée, en mode appairage bluetooth, batterie faible etc.

Gear VR Controler piles

L’ensemble est de bonne qualité et agréable en main. La gâchette tombe parfaitement sous l’index tandis que le pouce se dirigea naturellement vers le pavé directionnel et, au besoin, les boutons home et retour. Comme sur le Gear VR, ces deux boutons ont été différenciés par leur forme : celui concave correspondra à la touche retour alors que le bouton convexe amènera l’utilisateur sur la page d’accueil Oculus, où s’affiche le pourcentage de batterie restant.

Mais concrètement, à quoi sert-il ce Gear VR Controler ? En plus de faciliter l’accès aux contrôles, grâce à son capteur de mouvement, le Gear VR Controler permet de mieux situer l’utilisateur dans l’espace, participant ainsi de l’amélioration de la sensation immersive. Le véritable usage de ce nouvel accessoire repose à vrai dire sur les développeurs. Ce sont eux qui, par leur imagination et compétences, pourront proposer un gameplay nouveau et adapté au matériel. La machine est d’ailleurs déjà en route. Au lancement, ce ne sont pas moins de 22 jeux, pour la plupart nouveaux, que Samsung présentaient comme compatibles avec son contrôleur.

Jeux Gear VR Controler

Parmi les jeux proposés pour accompagner le lancement du nouveau Gear VR 2017 et de son contrôleur, on retrouve par exemple Sing Space, un jeu de karaoké multijoueurs, Paint VR, une sorte de Tilt Brush pour Gear VR, Facebook 360, une application sociale permettant de profiter de contenu 360… Rappelons qu’à l’inverse des Oculus Touch, le Gear VR Controler ne permet “que” le suivi rotatif et non positionnel, comme le Gear VR lui-même d’ailleurs. Concrètement, ne vous attendez pas à pouvoir saisir des objets virtuels comme si vous le faisiez à votre vraie main. Non. Le Gear VR Controler permet plutôt de pointer et de faire pivoter les items du l’environnement virtuel. Comme la plupart des appareils ne disposant que de suivi rotatif, le Gear VR Controler souffre de quelques imprécisions. Le calibrage est en revanche assez simple à mettre en oeuvre, grâce à un appui long sur le bouton home, et semble accessible partout.

Acheter le Gear VR 2017 compatible S8

Conclusion

gEAR vr 2017CONCLUSION gEAR vr CONTROLER

Une fois encore, Samsung nous livre un casque VR mobile de haute qualité pour asseoir son leadership sur le marché de la VR mobile. On regrettera que le casque lui-même n’apporte aucune nouveauté. L’arrivée du Gear VR Controler est, en revanche, à saluer. L’entreprise coréenne ouvre ici une porte supplémentaire aux développeurs qui pourront désormais imaginer des expériences nouvelles, plus immersives. A 129 euros le casque Gear VR et le Gear VR Controler, le rapport qualité-prix est plus que raisonnable. Mieux encore, les possesseurs d’anciennes versions du casque pourront s’acquitter de 39 euros pour obtenir le contrôleur sans avoir à changer leur Gear VR. Enfin, Samsung et Oculus semblent vouloir mettre un point d’honneur à proposer des jeux optimisés. Plus de 50 jeux compatibles Gear VR Controler seraient ainsi en préparation. Pour ceux qui hésitent encore à investir dans un casque VR mobile, le pack Gear VR 2017 apparaît comme la meilleure offre du marché, pour peu que l’on possède un des modèles Samsung compatibles.

Points Positifs

  • Un Gear VR 2017 de bonne qualité
  • L’apparition d’un Gear VR Controler pour plus d’immersion et de nouvelles expériences
  • La compatibilité du Gear VR Controler avec 22 jeux au lancement et d’autres à venir
  • La rétrocompatibilité du Gear VR Controler avec les anciens modèles de Gear VR

Points Négatifs

  • Une compatibilité restreinte à quelques modèles haut de gamme Samsung
  • Pas de nouveauté sur le Gear VR lui-même
  • Étrange choix des piles pour l’alimentation

Samsung vient d’annoncer une version 2017 de son casque Gear VR, pour accompagner la sortie de son nouveau porte-étendard, le Galaxy S8. Nouveauté : le Gear VR 2017 est livré avec un contrôleur bluetooth compatible avec une foultitude de jeux. C’est en 2014 que Samsung s’attaque au marché de la réalité virtuelle. Le Coréen propose alors une première version de son casque Gear, à l’attention des développeurs. Cette “Innovator Edition”, compatible avec le flagship de l’époque, le Galaxy Note 4, a permis aux développeurs d’appréhender la VR mobile et de découvrir les outils mis à leurs dispositions par Samsung et…
Unboxing - 7.5
Design et ergonomie - 9
Prise en main - 8.5
Graphisme - 7
Gear VR Controler - 8

8

Unboxing : Le packaging du Samsung Gear VR 2017 est classique. L’ensemble du matériel nécessaire est fourni. On apprécie la présence des piles pour le Gear VR Controler.


Design et ergonomie : Le design du Gear VR 2017 est assez semblable à celui de la version précédente. Le Gear VR Controler s’accorde lui, en style, avec le casque et est pratique à


Prise en main : Qu’il s’agisse d’installer le smartphone ou de manipuler le Gear VR Controler, la prise en main de ce matériel Samsung s’opère sans difficulté aucune.


Graphisme : La qualité est surtout fonction de l’écran du smartphone utilisé.


Gear VR Controler: Une belle nouveauté. L’accessoire s’utilise naturellement et permet une meilleure immersion.

User Rating: Be the first one !

Send this to friend