Accueil / Applications et logiciels / Le projet Google Glass retrouve finalement vie… dans les usines

Le projet Google Glass retrouve finalement vie… dans les usines

Google Glass usines montage

Non, le projet Google Glass n’est pas mort. Après l’arrêt de la production et des ventes en 2015, Google n’a pas laissé entièrement tomber son projet et s’est focalisé vers un autre public avec un modèle un peu différent. Les entreprises, notamment dans les usines, semblent s’intéresser de près aux lunettes de réalité augmentée de Google.

Le géant des moteurs de recherche avait été l’un des précurseurs des lunettes de réalité augmentée en présentant, dès le printemps 2012, son prototype de lunettes baptisées Google Glass. Longtemps sous le feu des projecteurs, le projet n’avait finalement pas su rencontrer son public du fait d’un manque flagrant d’applications intéressantes et d’un prix jugé excessif. Dès 2014, le projet semblait au point mort et, début 2015, Google jetait l’éponge en annonçant suspendre la production et la commercialisation de ses lunettes AR, mais en précisant ne pas totalement abandonner le projet et en promettant développer un nouveau produit destiné aux entreprises. C’est désormais chose faite.

Google Glass pour les entreprises

Google Glass fait un retour remarqué auprès des entreprises

A l’instar des lunettes de réalité augmentée, Hololens commercialisées par Microsoft, c’est vers les entreprises que Google pourrait, lui aussi, trouver des débouchés pour ses Google Glass. Une nouvelle orientation pour les lunettes d’Alphabet qui montrent notamment tout leur potentiel dans les usines de montage.

Nos confrères américains du journal « NPR » ont notamment enquêté auprès d’une usine de production de machines agricoles qui utilise ces lunettes AR. Une aide précieuse pour certains ouvriers et contremaîtres qui peuvent ainsi, sans quitter leur poste, consulter les documents sur une pièce ou encore checker les opérations de montage à mener. Il leur suffit de scanner le numéro de série d’une pièce afin de consulter, en réalité augmentée, les informations relatives à l’objet. Il est ainsi possible d’afficher des photos, des vidéos ou bien encore les guides ou protocoles.

Google Glass auprès des industriels

De grosses entreprises aussi intéressées par les Google Glass

L’usine de montage de machines agricoles n’est pas la seule à trouver une application intéressante des Google Glass. De très gros constructeurs comme par exemple Boeing, Tesla ou encore General Electric se montrent intéressés par les Google Glass et mènent actuellement des tests.

Nommé « Glass at Work », la page qui présente les Google Glass aux entreprises évoque de nombreux champs d’applications. Alphabet espère ainsi imposer ses lunettes de réalité augmentée auprès de professionnels en médecine, aux usines de montage, aux employés de maintenance, aux commerciaux, aux administrateurs IT, aux musées et institutions culturelles, aux entreprises de production d’énergie, etc.

Google Glass dans les usines

Google Glass peut-il concurrencer Hololens ?

En se focalisant désormais auprès des industriels et des entreprises, la stratégie d’Alphabet est claire : ne pas laisser Microsoft et ses Hololens s’imposer comme le leader incontesté des lunettes de réalité augmentée.

Un pari audacieux, mais qui pourrait relancer les Google Glass tombées dans l’oubli et rentabiliser enfin tous les efforts consentis dans son développement. Une guerre pourrait donc opposer Google à Microsoft sur ce marché qui dispose d’un potentiel très important et pourrait, à terme, rouvrir la voie vers une commercialisation grand public lorsque les prix auront baissé et que des applications pertinentes pourront être offertes aux particuliers.

Sources & crédits Source : Glass at Work - Crédit : https://developers.google.com/glass/distribute/glass-at-work