Accueil / Casque / Windows VR : Microsoft est déçu par la réalité virtuelle

Windows VR : Microsoft est déçu par la réalité virtuelle

windows vr microsoft déception

Windows Mixed Reality n’a pas rencontré les attentes de Microsoft. De l’aveu de l’entreprise, les espoirs étaient trop élevés et les ventes de casques de réalité virtuelle auprès du grand public se sont révélées décevantes. Toutefois, le géant de Redmond ne perd pas espoir…

Fin 2017, Microsoft entrait sur le marché de la réalité virtuelle avec Windows Mixed Reality. Pour accompagner cette plateforme logicielle, un écosystème de casques VR pour PC a également été lancé. Il s’agit d’appareils fabriqués par les partenaires de Microsoft, tels que Dell, Lenovo, Samsung, Acer, Asus ou encore HP.

En plus de fonctionner sur la plateforme de Microsoft, ces casques VR se distinguent de l’Oculus Rift et du HTC Vive par un système de tracking ” inside-out ” sans capteur externe reposant sur des caméras embarquées. Malheureusement, un an et demi après le lancement de Windows Mixed Reality, force est de constater que la popularité n’est pas au rendez-vous.

Les casques Windows Mixed Reality sont encore loin derrière l’Oculus Rift et le HTC Vive en termes de pourcentage d’utilisateurs de Steam VR, avec à peine 10% de parts. Et ce, malgré des baisses de prix massives tout au long de l’année 2018.

De plus, le Microsoft Store ne comptabilise que 42 applications dans la section ” réalité mixte “. Autant dire que la plateforme  du géant de Redmond n’a pas déchaîné les passions des développeurs…

Interrogé par le site web américain UploadVR, le directeur de communication de la division réalité mixte de Microsoft admet que la VR n’a pas répondu aux attentes de l’entreprise. Selon lui, “ les casques VR étaient annoncés comme des appareils grand public, mais les espoirs placés sur ces produits se sont finalement révélés trop importants “.

Windows VR : Microsoft se focalise désormais sur les entreprises

Même s’il refuse de partager les chiffres de ventes des casques Windows VR, Sullivan estime que l’industrie de la réalité virtuelle dans son ensemble a été déçue par des résultats inférieurs aux prévisions.

Toutefois, le directeur de communication estime que la réalité virtuelle trouve actuellement un second souffle dans le domaine de l’entreprise. Sur le plan du hardware, de plus en plus de constructeurs développent ainsi des casques VR destinés aux professionnels.

Sullivan cite le prochain casque VR de HP, mais c’est aussi le cas de HTC avec son Vive Focus Plus ou encore de Facebook qui prépare des casques Oculus pour les entreprises. De même, sur le plan logiciel, de plus en plus d’applications VR conçues pour un usage professionnel voient le jour.

De façon pertinente, Sullivan compare la VR à d’autres technologies comme les téléphones mobiles, les radios ou même les fours microondes. Au départ, ces technologies novatrices et onéreuses étaient principalement utilisées par les entreprises avant de finalement se démocratiser.

Quoi qu’il en soit, Microsoft ne compte pas abandonner la réalité virtuelle en dépit de ce départ décevant. Cependant, il est peu probable qu’une ” deuxième vague ” de casques Windows VR soit lancée dans un avenir proche.

En vérité, selon Sullivan, la firme de Redmond ne distingue pas la réalité virtuelle de la réalité augmentée. De fait, dans l’immédiat, elle compte focaliser ses efforts dans le domaine de la réalité mixte sur son nouveau casque AR HoloLens 2 et les applications d’entreprise…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *