Accueil / Applications et logiciels / Walmart achète la start-up Spatialand spécialisée dans la réalité virtuelle

Walmart achète la start-up Spatialand spécialisée dans la réalité virtuelle

Walmart Spatialand réalité virtuelle

C’est une  information quelque peu surprenante. L’incubateur de Walmart, Store n°8, vient de faire l’acquisition d’une start-up spécialisée dans la réalité virtuelle : Spatialand. Dans quel but ? On vous explique.

Du fabuleux monde des start-up à celui d’une multinationale. C’est le destin qui attend les équipes de la start-up Spatialand qui vient d’être acquise par le géant américain de la distribution Walmart. Pourtant, il ne s’agit pas complètement d’une surprise tant cet achat semble avoir du sens

Walmart VR Spatialand

Walmart veut favoriser l’immersion des clients

Spatialand rejoint le giron de Walmart. Outre-Atlantique, il pourrait bien s’agir d’une des plus grosses informations de la semaine dans le domaine de la réalité virtuelle. L’entreprise qui a vu le jour en 2016 est acquise par l’incubateur de Walmart, Store n°8 pour un montant tenu secret. Elle permettait, jusque-là, à ses clients de créer des expériences en VR de façon simple et intuitive.

Aujourd’hui, cette expérience sera mise au profit de Walmart, qu’il s’agisse de contenus pour le site web ou pour les magasins eux-mêmes. L’enseigne espère ainsi faire augmenter ses ventes et faire baisser le taux de retour pour certains produits. Ainsi, les risques de voir un client ramener des équipements lourds parce qu’ils prennent trop de place devraient être réduits. Des possibilités particulièrement intéressantes même si on sent que des efforts vont être nécessaires du côté du mapping et de l’intégration pour rendre l’expérience la plus immersive possible.

Walmart Spatialand

Une intégration complète de Spatialand dans Walmart

Attention toutefois, malgré l’intitulé d’incubateur de Store n°8, il s’agit bel et bien d’une absorption. Ce véritable laboratoire de Walmart ne cherche pas à en faire une entreprise plus forte ou plus grande, il s’agit clairement de récupérer les technologies et les connaissances pour le bénéfice de Walmart. Spatialand va être dissous et remplacé par une nouvelle structure. Celle-ci sera dirigée par la fondatrice de Store n°8, Katie Finnegan.

Au sein de la nouvelle entité, elle travaillera avec la fondatrice de Spatialand Kimberly Cooper, et le directeur produit de l’incubateur de Walmart Jeremy Welt. Pour Spatialand, c’est un retour aux sources puisqu’une collaboration a déjà été mise en place à l’été 2017. L’entreprise avait alors créé une expérience de réalité virtuelle pour Walmart dans le parc national de Yosemite en Californie. L’occasion pour les utilisateurs de voir notamment du matériel de camping pendant son utilisation. Un système similaire à ce que teste Décathlon dans plusieurs magasins. Si Walmart veut dans un premier temps continuer avec ce genre de projets, l’idée est surtout d’aller plus loin dans l’innovation. L’entreprise « poursuivra ce travail avant de se lancer sur de nouveaux projets »  précisait ainsi Katie Finnegan dans un post de blog publié en début de semaine. On en saura sans doute plus dans les prochaines semaines.