Accueil / Produits / Casque VR / Playstation VR / Actualités / Tout savoir sur le casque PlayStation VR de Sony

Tout savoir sur le casque PlayStation VR de Sony

Playstation VR sony tout savoir

Depuis le lancement de l’Oculus sur KickStarter en 2013, la bataille pour la réalité virtuelle fait rage. Dernier combattant à affûter ses armes : Sony et son Playstation VR. 

A l’occasion du Tokyo Game Show qui se tient du 17 au 20 septembre, la marque japonaise Sony a décidé de surprendre son monde, avec quelques annonces pour le moins étonnantes. Le casque de réalité virtuelle a en effet été renommé, et quelques nouvelles fonctionnalités sont à remarquer. Le point sur le casque PlayStation VR de Sony !

Playstation VR de Sony : actualités & test du casque de réalité virtuelle

Après avoir profité du salon dédié aux jeux vidéo qui a eu lieu en Allemagne pour révéler son entrée dans l’univers de la réalité virtuelle, l’entreprise japonaise Sony est restée très mystérieuse quant à ses futurs projets.  Si sa participation à cet événement a été marquée par le lancement de son fameux “Projet Morpheus”elle a surpris ses fans en ne se présentant pas à la très attendue GamesCom, le Salon européen qui se tenait début août à Cologne.

Casque VR

Alors que des rumeurs couraient à propos du principal concurrent de l’Oculus Rift, Atsushi Morita, président de Sony Computer Entertainment Japon et Asie, a décidé de réunir une conférence de presse spéciale le 15 septembre 2015. Juste avant la Tokyo Game Show, qui se tiendra dans la capitale japonaise du 17 au 20 septembre, ce rassemblement était sensé mettre les points sur les i en ce qui concerne les nouveautés. Ainsi, le Projet Morpheus se transforme en PlayStation VR. Un changement de nom qui répond en partie aux interrogations du public.

Playstation VR Casque

Déjà présent sur le stand Playstation de l’E3 2014, ce prototype devrait être désormais un peu plus accessible au public. En effet, quelques démos et titres seront jouables avec le casque lors du Tokyo Game Show. Cependant, comme pour garder une certaine dose de secret, le président du groupe asiatique ne s’est pas attardé très longtemps sur le sujet. Oubliez donc le calendrier du lancement officiel de ce nouveau gadget. Toutefois, il a laissé échapper qu’a priori, il est presque finalisé mais nécessite encore certains ajustements supplémentaires. Une annonce que la communauté internet a accueilli sans surprise, tant le nom était attendu.

Playstation VR conference

Caractéristiques du casque PlayStation VR

Si Sony a décidé de se lancer dans la course à la réalité virtuelle, le constructeur veut mettre les petits plats dans les grands. En effet, le PlayStation VR est conçu pour offrir au joueur un sentiment d’immersion lui permettant de vivre de nouvelles expériences interactives, qu’il ne retrouve sur aucun support. Créé pour jouer avec la PlayStation 4 (d’où le nouveau nom sans doute), les premiers modèles devraient permettre au joueur de découvrir les jeux sous un angle totalement différent. Au niveau particularités techniques, le prototype PlayStation VR est doté d’un design épuré et plus léger. La structure bicolore en noir et blanc laquée contient des diodes lumineuses bleutées avec un logo Playstation sur le flanc. Il dispose d’un écran OLED de 5.7 pouces avec un temps de réponse de 18ms. Sa résolution est de 1920 x RGB x 1080 (960 x RGB x 1080 par oeil). Chaque pixel de l’écran possède des sous-pixels vert, rouge et bleu. Cette technologie permet d’obtenir une image nette, même en mobilité. L’ensemble peut faire tourner des jeux en 120 FPS pour assurer une fluidité parfaite.

caracteristiques playstation vr sony

L’angle de vue de ce casque est de 100°, ainsi, on n’a aucune bordure noire autour de l’image. Pour optimiser la fluidité des mouvements de la tête dans le jeu, il est équipé de 9 LED. Ces derniers sont traqués par la PlayStation et couplés au gyroscope et l’accéléromètre. Enfin, le PlayStation VR est compatible avec l’audio 3D pour avoir du son à 360°, mais aussi en haut et en bas. Cela permet aussi de diffuser le jeu auquel on joue dans le casque mais aussi sur un poste téléviseur. Seul bémol, la présence du fil qui faisait l’objet de la critique écrite dans la section High-Tech du Nouvel Observateur. Il est possible que l’on marche dessus quand on joue. On espère alors une version sans fil pour optimiser la sensation. Une fois enfilé (et réglé), le casque PlayStation VR propose toutefois une plongée extraordinaire dans un monde virtuel. Tourner la tête à droite et la vision suivra, vers le haut et le regard bougera. Le tout sans aucune latence et avec un naturel impressionnant.

Prix et disponibilité du Playstation VR ?

Alors qu’un changement du nom pour le casque de réalité virtuelle était plus ou moins attendu, la plus grande interrogation concerne le prix de ce PlayStation VR. Cependant, aucun des responsables n’a encore mentionné de prix. Ils affirmaient qu’il faut encore attendre que le produit soit quasiment fini. Par ailleurs, la date de sortie a filtré : le PlayStation VR de Sony sera disponible en 2016. Une date plus que floue donc, mais qui sous entend que les impatients n’ont plus beaucoup de temps à attendre avant d’enfiler le fameux produit. Si certains prétendent que la sortie est prévue pour le premier semestre de l’année prochaine, il se révèle que le casque de Sony sortira en octobre 2016.

Dès lors, les avis se sont multipliés concernant le prix probable de ce casque de réalité virtuelle de Sony. Alors que le principal concurrent du PlayStation VR, à savoir l’Oculus Rift, est annoncé à un prix avoisinant les 350 dollars, une fuite de la division belge de Sony a fait bondir les fans au plafond. En effet, il y a quelques jours de cela , un prix de 300 dollars était évoqué. Une information que Atsushi Morita aurait pu infirmer lors de la conférence de presse, ce qu’il n’a pas fait. Alors, zone d’ombre volontaire, oubli ou confirmation ? La réponse ne devrait, elle, pas fuiter … Par ailleurs, comme l’usage du PlayStation VR nécessitera une Playstation 4, console vendue 438 dollars environ, la facture grimpera pour celui qui n’en possède pas déjà une.

Au final, Sony a annoncé que le prix du casque sera au maximum conseillé de 399 €.

ps-vr

Un prototype déjà sublime

À l’état prototype, nul ne peut nier que le design de ce casque japonais séduit de lui-même. Il s’avère déjà beau comme un produit fini. Néanmoins, on ignore si son côté superficiel tentait de masquer une complexité de réglage. En général, ceux qui l’ont essayé ont pu noter que sa manipulation s’avère délicate. L’ajustement du tour de tête et le niveau d’avancement des écrans semblent un peu difficiles sans l’aide d’autrui. Il permet une immersion naturelle à l’usager. Côté accessoire, pour certains jeux, garder une manette dans les mains est conseillé. Pour d’autres, les manettes Playstation Move sont nécessaires. Si certains joueurs affirmaient avoir eu des vertiges ou des nausées après avoir fait un test intensif de l’Oculus Rift, le casque PlayStation VR a obtenu des retours bien plus positifs. Les testeurs témoignaient avoir eu des sensations optimisées comme s’ils étaient réellement dans le jeu. En effet, avec le casque, la sensation d’espace dans l’environnement virtuel prend tout son sens.

playstation-vr-unbox

Phase d’expérimentation pour le contenu

Sony est encore resté très évasif niveau contenu. Lors de la conférence de presse de Tokyo, la firme a présenté quelques démos, des suites et même des jeux dérivés, comme le très surprenant Resident Evil : Umbrella Corpsqui se résume à un jeu de tir à plusieurs personnes dans l’univers de la série. Par ailleurs, Kingdom Hearts HD II.8 Final Chapter Prologue ou encore Yakuza 6 ont été annoncés.
Par ailleurs, le PlayStation VR n’a été qu’un simple sujet lors de cette conférence décidément très instructive. En effet, la marque voulait séduire les développeurs pour les convaincre à créer des jeux pour sa plate-forme. Cependant, Anton Mikhailov a confirmé que les règles du jeu seront différentes avant de promouvoir un gameplay asymétrique puisqu’il s’agit de considérer un gamer équipé du casque et d’autres joueurs de manettes. En somme, il a sous entendu le développement de jeux multijoueurs suivant le modèle de Resident Evil : Umbrella Corps, qui devront être compatibles avec ces lunettes de réalité virtuelle. Une bande annonce a même fait son apparition sur internet. Le futur jeu Summer Lesson sur PlayStation VR a en effet dévoilé un peu plus ses secrets en dévoilant quelques scènes de gameplay. Pour les fans, d’autres informations devraient vous parvenir sous peu, le jeu étant testable au Tokyo Game Show.

La réalité virtuelle pour le grand public ?

Pour entrer dans le vif du sujet, un Directeur du département Recherche et développement de Sony nommé Richard Marks a pris la relève. Selon lui, la conception du PlayStation VR a un but particulier : faire de lui un objet grand public. Néanmoins, le succès de ce projet va encore résulter de l’aptitude de l’entreprise à relever 6 défis principalement d’ordre technique à savoir le son, la vue, le contrôle, le contenu, le suivi des mouvements et la facilité de la manipulation.

Pour le son, c’est un élément essentiel à l’immersion de l’usager. A part le réalisme, la précision spatiale est aussi essentielle. En la matière, équipé de 60 enceintes virtuelles disposées tout autour de l’usager, le PlayStation VR est capable de simuler l’oreille humaine. Il permet à l’utilisateur de percevoir de manière précise la provenance d’un son.

Pour l’image, il est clair qu’une haute résolution ainsi qu’une fréquence d’image élevée sont essentielles. Cependant, il ne faut pas oublier que Sony a déjà une expérience solide dans le domaine optique. Cela pourrait donc être un avantage qui fera la différence.

Pour confirmer la qualité de ce casque de réalité virtuelle PlayStation VR, il doit avoir un suivi optimisé des mouvements. Pour ce faire, Sony a décidé de se servir de la même technologie que celle de PlayStation Move. Mais la firme a utilisé des capteurs plus adaptés : rotation 360 degrés et 1000 Hertz. Le casque est également muni d’un accéléromètre et d’un gyroscope.

Selon les équipes recherche et développement de Sony, c’est la précision du contrôle qui est la partie la plus difficile. C’est un défi plus dur à relever. Au sein de l’univers virtuel, le PlayStation Move qui propose un espace utilisable de 3 m3 servira de base aux contrôles.

L’objectif affiché est d’offrir aux usagers un casque dont la manipulation est très commode. Pour ce faire, les ingénieurs de la firme évitent d’imposer des paramétrages fastidieux à répétition. Ils proposent plutôt une approche  “plug and play”. Ceci permet d’ôter et de remettre aisément le casque pour passer d’une expérience à l’autre de manière fluide. Par ailleurs, le design met en exergue le confort, et plus particulièrement pour un usage répétitif ou prolongé.

À propos du contenu proposé, Sony ne compte limiter l’usage du casque qu’aux jeux vidéo. En effet, la marque développe déjà en interne plusieurs projets liés à ces lunettes (30 jeux environ) tout en attirant de nombreux développeurs externes. Entretemps, elle fait de la PlayStation 4 le meilleur endroit pour réaliser une entrée en fanfare dans l’univers de la réalité virtuelle.

playstation_vr-accessoire

Sony PlayStation VR : une expérience sociale

Pour se démarquer de la concurrence, la firme nippone mise sur l’expérience multijoueur. De plus, elle a déjà de l’expérience en matière de jeux plurijoueurs. Son casque PlayStation VR Sony dispose d’une fonctionnalité d’écran social qui partage le signal de l’écran sur celui d’un poste téléviseur. Ainsi, l’expérience ne sera pas uniquement vécue par celui qui s’équipe du casque mais sera aussi partagée avec d’autres personnes. Et ce n’est pas tout car ces gens ne seront pas nécessairement tenus comme des simples spectateurs. Le jeu asymétrique prévoit la possibilité pour eux d’interférer avec le monde dans lequel évolue le porteur des lunettes de réalité virtuelle Sony.

Ceux qui ne sont pas équipés du casque auront une expérience virtuelle en moins, mais vont pouvoir visualiser les mêmes images que celui qui met les lunettes. Cela permettrait une meilleure compréhension vis-à-vis des usagers de casques et ainsi une meilleure relation sociale entre les différents gamers.

Les dirigeants de Sony cherchent alors des solutions pour optimiser cette implication d’autres joueurs autour d’un seul casque. Entretemps, ils réfléchissent au développement de plusieurs jeux multijoueurs asymétriques qui faciliteront l’interaction entre joueurs PlayStation VR et d’autres personnes via un Dualshock et un téléviseur ou bien à l’aide d’une application smartphone et tablette. Comme à leurs habitudes, les responsables de la firme ne communiquent pas encore d’informations concernant ces idées.

Mais Sony n’est cependant pas l’unique concepteur qui veut se mettre sur cette voie impliquant d’autres joueurs. Plusieurs développeurs notamment ceux de l’Oculus Rift sont aussi en train de mettre au point des jeux multijoueurs asymétriques. Ces systèmes de jeu inédits devraient émerger constamment dans le monde de la réalité virtuelle. C’est un marché qui doit encore s’étendre pour pouvoir ainsi être affiné au fil du temps.

Le casque, mais pas seulement : des accessoires pour le casque PlayStation VR

Pendant les salons auxquels participait Sony, le casque n’était pas le seul produit qui attirait le regard. La firme a aussi présenté d’autres démonstrations avec des accessoires. Ceux qui y étaient ont pu essayer le jeu impliquant un prototype d’arme à feu factice surmonté d’un PS Move. Oculus VR mise sur la manette de jeu Xbox One de Microsoft tandis que Sony se tourne vers une accessoirisation différente, même si la manette Dualshock sera forcément de la partie.

Des jeux multijoueurs pour le PlayStation VR

Outre les démos conçues par les développeurs Sony, certains ont répondu à l’appel fait par les grandes firmes. Plusieurs jeux multijoueurs ont alors été présentés. Parmi eux, nombreux s’adaptent bien avec le casque PlayStation VR. En voici quelques exemples :

Le RIGS

Pendant la présentation du prototype PlayStation VR, le concepteur a aussi présenté RIGS. Il s’agit d’un shooter multijoueur développé par le studio de Guerilla Cambridge. Il sera dédié en exclusivité pour le PS4 et sera également compatible avec le casque PlayStation VR. C’est un jeu qui oppose deux équipes de trois joueurs de chaque camp et le porteur des lunettes sera le pilote d’un mécha.

Au-delà de la dimension plurijoueur, la firme affiche aussi des ambitions concurrentielles avec ce jeu. Au regard de la frénésie actuelle pour le sport électronique, il doit servir de cadre à des tournois officiels. Selon Andrew House, responsable chez Sony, on aura de quoi imaginer le concept “eSport façon PlayStation VR”.

The Deep

Il s’agit de l’une des premières démos techniques présentées avec PlayStation VR. C’est une application qui met l’usager dans une cage au milieu des fonds marins. Le décor extérieur est composé d’animaux marins comme les requins. Selon les dires des responsables de Sony, The Deep ne restera pas démo mais deviendra un jeu à part entière qui sera présenté aux consommateurs.

World War Toons

Ce jeu multijoueurs à la première personne très colorée aux graphismes authentiques s’adaptera avec les casques PlayStation VR mais aussi avec Oculus Rift. C’est la société Reload Studio qui le développe en collaboration à la franchise avec Call of Duty. Ils ont levé plus de 2 millions de dollars pour leurs projets dédiés à la réalité virtuelle.

Job Simulator

Imaginez un monde où l’humanité toute entière serait privée de travail par des robots plus performants et productifs ? Les amoureux transis de l’open-space et de la pause à la machine à café le seraient-ils également de ces brillantes activités ?

Pas de panique, les développeurs d’Owlchemy Labs, connus pour leur sens aigu de l’absurdité vidéoludique, ont prévenus cette situation cauchemardesque avec le lancement de Job Simulator. Présenté lors du Playstation Experience, ce jeu vous propose d’incarner un employé de bureau, un caissier ou encore un chef cuisiner pour expérimenter les journées types associées à ces métiers en totale immersion.

Ne vous attendez cependant pas à devoir être un employé modèle : à l’aide du Playstation Move qui vous permettra de simuler vos mains, vous pourrez donner libre cours à votre imagination pour perturber vos collègues dans leur tâches. Alors avis aux amateurs ou professionnels du lancer de boulette de papier, ce jeu est fait pour vous !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *