Accueil / Secteurs d'applications / Sciences / Théorie du simulateur – Des physiciens prouvent que nous ne vivons pas dans la VR

Théorie du simulateur – Des physiciens prouvent que nous ne vivons pas dans la VR

théorie du simulateur impossible

Deux chercheurs de l’université d’Oxford viennent de prouver qu’il est impossible que nous vivions dans une simulation informatique, contrairement à ce que suggère la théorie du simulateur. Cette affirmation s’appuie sur une découverte que les phénomènes quantiques sont de plus en plus difficiles à simuler en fonction du nombre d’objets à simuler. Notre univers serait donc trop vaste pour être une réalité virtuelle. 

Vivons-nous dans une réalité virtuelle ? C’est ce que pensent de nombreuses personnes, dont Elon Musk, le CEO de Tesla et SpaceX. Pour ces personnes, il est fort probable que le monde qui nous entoure ne soit qu’une simulation informatique. C’est la théorie du simulateur.

Théorie du simulateur : les phénomènes quantiques sont trop complexes pour être simulés

Aujourd’hui toutefois, une équipe de physiciens théoriques de l’Université d’Oxford tentent de prouver qu’il est impossible de simuler la vie et la réalité, même pour un ordinateur extraterrestre surpuissant. Dans un papier publié dans le journal Science Advances par Zohar Ringel et Dimitry Kovrizhi, les deux scientifiques expliquent que la difficulté de simuler des phénomènes physiques quantiques s’intensifie en fonction du nombre d’objets simulés.

Même un ordinateur quantique suffisamment puissant pour modéliser des éléments au niveau quantique ne pourrait le faire que pour un nombre limité d’objets. Ainsi, pour simuler ne serait-ce que 200 électrons, il faudrait plus d’atomes qu’il n’en existe dans l’univers pour créer un ordinateur suffisamment puissant. Notre univers étant considéré comme infini, il est tout simplement impossible, aussi bien en pratique qu’en théorie, de créer un ordinateur suffisamment puissant pour le simuler.

Théorie du simulateur : même dans le futur, les ordinateurs ne seront pas assez puissants pour simuler notre univers

Rappelons que la théorie du simulateur suppose que notre réalité est simulée par un ordinateur du futur, et s’appuie sur le fait que les ordinateurs sont de plus en plus puissants. Ainsi, toujours selon cette théorie, nous serons donc bientôt nous-mêmes en mesure de recréer notre monde. Les recherches de ces deux scientifiques invalident cette hypothèse.

D’ailleurs, ces deux chercheurs rappellent que l’humanité n’a pas encore réussi à prédire toutes les interactions quantiques à l’aide d’algorithmes, et que certaines de ces interactions resteront peut-être des mystères pour l’éternité. Même dans un lointain futur, il n’est donc pas possible que nous parvenions à simuler ces phénomènes.

La théorie du simulateur est invalidée, mais pour combien de temps ?

Pour l’heure, la théorie du simulateur est donc invalidée. Dans un avenir proche, on peut toutefois s’attendre à ce que d’autres scientifiques viennent à leur tour prouver que ces limites peuvent être surmontées.

S’il trouve le temps de se pencher sur la question entre deux fusées pour Mars et le forage d’un tunnel souterrain, Elon Musk lui-même prendra sans doute le temps de répondre à ces deux chercheurs.

  • Matthieu Burguiere

    Bonjour, ce n’est pas pare ce que nous sommes incapables de la faire que cela est impossible !