Accueil / Applications et logiciels / [Test] Job Simulator : La nouvelle folie du studio OwlchemyLabs

[Test] Job Simulator : La nouvelle folie du studio OwlchemyLabs

job simulator-test-oculus-htc

Après le désormais légendaire Goat Simulator, le studio américain OwlchemyLabs vient de nous pondre un nouvel ovni du jeu vidéo avec Job Simulator sur Oculus et HTC Vive. Alors que vaut ce jeu aussi étonnant que banal ? La réponse dans ce test.

Scénario

Nous sommes en 2050. Le monde est désormais peuplé et contrôlé par des ordinateurs. Les humains existent toujours, mais ils n’ont plus besoin de travailler. Job Simulator nous place dans la peau d’un humain, qui se trouve être dans un musée. Ce musée offre la possibilité aux visiteurs de revivre des métiers, qui étaient autrefois le quotidien de milliards d’êtres humains. Non, ce n’est pas le scénario d’Assassin’s Creed, mais bien celui de Job Simulator.

job-simulator-store-htc-oculus

Le scénario de départ n’est toutefois qu’un prétexte pour lancer le jeu, on est très loin du niveau scénaristique d’un RPG comme The Witcher, et ce n’est de toute façon pas ce qu’on demande à Job Simulator. Le jeu vous permet de vivre quatre tâches différentes correspondants à quatre métiers différents : mécanicien, caissier, cuisinier et employé de bureau. Les quatre métiers peuvent être faits dans n’importe quel ordre, et vous pourrez changer de tâche à n’importe quel moment.

Jouabilité : Job Simulator, un bac à sable déjanté

Le studio texan montre avec Job Simulator sa capacité à développer des jeux en réalité virtuelle. En effet, très peu de bugs existent. Les mouvements et le contrôle du personnage sont quasi parfaits. On a réellement l’impression d’être un employé en pleine tâche. Les contrôles sont très simples. Vous avez vos deux mains et vous vous en servez comme vous le feriez dans la réalité, pour accomplir différentes tâches comme servir du café, remplacer un phare de voiture, préparer un sandwich ou rendre la monnaie. Mis à part quelques difficultés de reconnaissance de mouvements à certains moments, le jeu est très fluide et vous pourrez enchaîner les missions très rapidement.

Job Simulator-caissier-oculus-htc

Néanmoins, le jeu est entièrement en anglais et si vous avez quelques soucis avec la langue de Shakespeare, vous pourriez avoir un peu de mal à comprendre les consignes qui apparaissent dans un écran géant devant vous. Mais même avec un niveau d’anglais proche du néant, le jeu reste jouable et les consignes sont accompagnées d’illustrations qui vous permettront de comprendre la tâche à réaliser.

Mais la véritable force du jeu est son humour. Il est présent partout, que ce soit dans les tasses de café, les textes, ou les réactions des PNJ (Personnage non-joueur). Le jeu vous offre même la possibilité de tenter des paniers de basket, ou alors de vivre un braquage dans la peau du commerçant.

voleur-job-simulator-htc-oculus

Graphismes

Graphiquement, le jeu est bien réalisé, les textures sont fluides, les graphismes sont assez simples, mais restent pleinement satisfaisants. Le sentiment d’immersion est parfait. Vous aurez réellement l’impression de vous retrouver dans un restaurant ou dans un magasin, et cela même si les graphismes du jeu ne prétendent pas atteindre le réalisme d’un Uncharted, mais plutôt léger et enfantin.

job-simulator-auto-garage-oculus-htc

Certains jeux en réalité virtuelle, passé un certain temps, vous donnent la nausée ou le tournis (phénomène du motion sickness). Ici, ce n’est pas du tout le cas. Le jeu a été testé sur HTC Vive au cours d’une session de test de deux heures et nous n’avons pas une seule seconde ressenti une quelconque gêne. Le jeu s’apprécie sur la durée et montre qu’on peut jouer assez longtemps en réalité virtuelle.

Bande-son

Au niveau de la bande-son, pas d’orchestre philharmonique mais simplement différents sons suivant les tâches que vous ferez : une musique d’ambiance dans le magasin, des bruits de moteurs dans le garage etc. Concernant les dialogues des PNJ, ils sont bien pensés et surtout très drôles et mènent parfois à des situations grotesques, comme celle du monsieur qui souhaiterait du papier car il n’y a pas de papier toilettes.

restaurant-oculus-htc

Encore une fois, les dialogues ne sont pas en français mais uniquement en anglais. Là encore, ce n’est pas rédhibitoire mais si vous ne comprenez pas l’anglais, vous risquez de passer à côté de scènes vraiment très drôles.

Durée de vie de Job Simulator

Job Simulator n’excelle pas par sa durée de vie. En effet, chaque métier offre une durée de vie d’une heure si bien que vous aurez vite fait le tour du jeu en cinq heures. La rejouabilité du jeu est quasiment nulle. Une fois que vous aurez pris en main le HTC Vive ou l’Oculus, vous aurez vite fait de passer à autre chose, Job Simulator n’étant qu’une mise en bouche des possibilités offertes par les casques de réalité virtuelle.

bureau-oculus-htc

Job Simulator peut être comparé aux jeux offerts avec la Wii (Wii Sports et Wii Play). Ils n’étaient que des démos techniques, vantant les capacités de reconnaissance de mouvements de la console de Nintendo. Néanmoins, Job Simulator se doit de rester dans votre ludothèque, ne serait-ce que pour en faire profiter vos proches et vos amis, qui n’ont pas encore eu la chance de tester un jeu en réalité virtuelle.

MAJ : peu après sa commercialisation sur PC, Job Simulator est disponible depuis le 13 octobre 2016 sur PSVR. Depuis, le studio a porté son jeu sur le Windows Mixed Reality et sur l’Oculus Rift. Le titre est maintenant considéré comme un incontournable de la VR. A la fin de l’année 2016, Owlchemy Labs avait rapporté 3 millions de dollars grâce à sa création déjantée. Il est rapidement devenu le meilleur jeu vendu sur le PS Store en 2016. Un tel succès s’explique par la simplicité du complexe et son côté attractif.

En 2017, le studio ajoutait un mode infini. Avec la sortie du Quest, vous pouvez maintenant effectuer des métiers idiots avec le casque autonome. Cette réussite a donné lieu à une suite spirituelle : Vacation Simulator. Les développeurs renouvellent le succès et entendent démocratiser la VR auprès du plus grand nombre.

Conclusion

Job Simulator, malgré son humour omniprésent et ses différentes tâches proposées, n’est ni plus ni moins, qu’une démonstration technique. Démo technique certes, mais très divertissante et surtout très bien réalisée, montrant ainsi tout le potentiel en termes de maniabilité des futurs jeux vidéo en réalité virtuelle.

Le jeu est d’ores et déjà disponible sur HTC Vive et Oculus et il sera bientôt disponible sur Playstation VR

Points Positifs

  • Facile à prendre en main
  • Très bonne initiation à la réalité virtuelle
  • Extrêmement drôle
  • Plusieurs métiers disponibles

Points Négatifs

  • Jeu totalement en anglais sans aucune traduction
  • Très court
  • Aucune rejouabilité

Scénario - 1
Jouabilité - 9
Graphismes - 7
Bande-son - 9
Durée de vie - 3
Confort VIsuel - 8

6.2

Un jeu complètement barré avec un humour très présent et des contrôles prenant. Ce jeu est à posséder, au moins à essayer. Un bon anglais est conseillé pour profiter parfaitement du jeu.

Scénario : Pas besoin de scénario pour ce jeu, allumez votre PC et lancez votre jeu directement.


Jouabilité : Une prise en main rapide et efficace couplé à une réalisation sans faille, cela donne un jeu vraiment agréable mais sans langue française, malheureusement.


Graphismes : Graphiquement, très propre, Job Simulator ne vous vendra pas du rêve, mais il joue parfaitement son rôle.


Bande-son : : Des dialogues à hurler de rire pour un jeu complètement barré, aucun doute, nous sommes bien dans une production OwlchemyLabs.


Durée de vie : Le gros point noir du jeu, vous ne passerez pas votre vie sur ce jeu, Job Simulator se termine très rapidement, jouant son rôle de démo technique à merveille.

User Rating: 3 ( 1 votes)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *