Accueil / Gaming / [TEST] Après Tilt Brush l’art VR prend une autre dimension avec Blocks

[TEST] Après Tilt Brush l’art VR prend une autre dimension avec Blocks

Test Google Blocks image à la une VR

La firme américaine Google suit de très près la réalité virtuelle. Après l’annonce du casque indépendant DayDream le géant a sorti ce 7 juillet l’application Blocks. Celle-ci se veut simple et intuitive comme TiltBrush afin que n’importe quel novice puisse créer des contenus en VR et en 3D.

Google Blocks est un jeu ou une expérience en réalité virtuelle vous permettant de créer des éléments. A la manière d’un Tilt Brush, Blocks permettra aux plus créatifs de s’exprimer tandis que les novices pourront apprendre. Le jeu manque encore de contenus, mais celui-ci devrait rapidement combler à ces manques.

Durée de vie : illimitée
Joueurs : 1 joueur
Date de sortie : 7 juillet 2017
Prix : Gratuit
Développeur : Google
Genre : Dessin / Création
Plate-formes : Oculus Rift / HTC VIVE

Blocks un endroit où la créativité s’exprime

Ce n’est pas un secret de Polichinelle, l’art plastique peut-être un cauchemar pour certains. Si, comme moi, les travaux manuels et créer des éléments avec vos mains relève de l’exploit, Blocks constitue un bon échappatoire. Pour le moment, le jeu n’est pas réellement complet au niveau des fonctionnalités.

En revanche, il est possible d’avoir un tutoriel pour découvrir comment les manettes s’utilisent. Afin d’apprendre au mieux à maîtriser Blocks, le jeu vous propose d’agrémenter un splendide glace d’une dernière boule. Vous pourrez donc maîtriser les différentes façons de créer, d’ajouter des couleurs ou de copier avant d’installer la cerise sur la crème glacée.

Test Google Blocks tutoriel
Qui peut résister à une bonne crème glacée en guise de tutoriel ?

Une fois le tutoriel conclut, le jeu vous lance dans le grand bain de la création. Vous vous sentez légèrement démunis face au manque d’explications et au manque d’options disponibles. Il vous faut donc vous débrouiller dans un univers désertique et vide afin de créer.

Les Blocks comme seuls compagnons de jeu

Pour le moment, les seuls éléments que le joueur peut créer sont des Blocks. Ces cubes qui donnent leur nom au jeu qui sont blancs. De même aucun modèle n’est laissé à disposition pour que les créateurs en herbe puissent s’inspirer. Il vous faut importer des images enregistrées au préalable sur votre PC.

Lorsque j’ai pris le jeu en main, aucune Muse n’est venue pour m’inspirer créations et merveilles. Il a fallu donc chercher de l’inspiration dans la Muse moderne : Google. Ainsi en tapant “Logo” je suis retombé sur le logo Playstation me rappelant avec émotion mon enfance.

Blocks Playstation VR Gameplay
Il ne manque que la musique et la madeleine de Proust est là

Il a donc fallu se lancer dans la création dudit logo. En formant tant bien que mal le P de la figure iconique puis former le S en arrière. Après 20 minutes de tentatives infructueuses c’est la mort dans l’âme que ce projet s’est stoppé pour se rabattre sur un projet plus accessible : la torche Olympique.

Une fois l’œuvre créée, il faut la sauvegarder afin de pouvoir la réutiliser en objet de complément sur une autre production. C’est ainsi qu’un vieux maître ninja est venu s’incorporer sans aucune raison avec la flamme Olympique. De même, j’ai pu créer une réplique “quasi” parfaite de la Ligue des Champions.

La palette d’artiste de Blocks

Tel un Léonard de Vinci, vous disposez d’une palette d’artiste avec plusieurs options. La principale et majeure se trouve être la création des carrés qui constitueront la base de vos oeuvres. Celle-ci apparaît sur votre main gauche tandis que votre main droite est celle de la création. Il est également possible d’ajouter des éléments de détails aux blocks majeurs afin d’affiner  ceux-ci.  Ces derniers ont un aspect de pâte à modeler assez grossier. Ils vous rappelleront avec émotion vos premières créations faites en maternelle.

Google Blocks VR palette d'artiste
Une trousse de travail dans un monde désertique… Cela renvoie étrangement a une émission connue.

En ce qui concerne les autres possibilités, j’ai pu également effacer les blocks grâce à une gomme. Attention cependant ne faites pas comme votre serviteur au début, la gomme corrige tout le block et pas juste une partie de celui-ci. Il en est de même pour le pinceau et la couleur : aucune possibilité de dépasser puisque le pinceau peint l’entièreté des éléments. En revanche, si vous ne voulez pas vous embêter avec la peinture vous pouvez au préalable choisir une couleur afin que les blocks soient de la couleur escomptée.

Les deux derniers outils disponibles sur votre palette de créateurs sont la main et la pince. La première permet de déplacer des éléments au cas par cas voire même de les jeter si jamais vos œuvres ressemblent plus à un test de Rorschach qu’à une création de Jeff Koons pour qu’elles se fracassent à terre. Tandis que la pince permet de faire un joli lifting à vos éléments en les agrandissant ou les allongeant.

Test Google Block palette de peinture
Voici votre palette d’artiste ici présente pour agrémenter un Guacamole cubique du plus bel effet.

Si jamais vous ratez votre œuvre, comme moi, il est possible de revenir en arrière avant que le drame ne soit arrivé. De même le pad permet de sélectionner les formes basiques : pyramides, cercles, carrés ou encore cônes. Les commandes à l’intérieur des manettes vous permet d’agrandir ou de réduire la création.

Le compte Google comme galerie d’art

Afin de stocker chacune de vos créations, il faut connecter Blocks à votre compte Google. Sur le site Internet vous pouvez retrouver vos œuvres d’art mais également celles des autres. Ainsi, vous pourrez admirer de formidables créations portant par exemple sur un certain plombier italien moustachu connu des jeux vidéos.

Test Google Blocks Super Mario Galleries
Oui en effet il y a une ressemblance avec une icône du jeu vidéo.

De même, il est possible de modifier vos dessins sur l’interface de Blocks. Armé de votre souris il est donc possible d’améliorer au détail près vos créations. Les possibilités sont également larges puisque l’on peut également créer des gifs de certaines œuvres qui deviendront probablement des mêmes par la suite. Dans ce cas-là, il ne diffère pas réellement de Tilt Brush puisque là encore cette option est possible.

Un Blocks pas encore à 100%

À l’instar de Tilt Brush, le jeu Blocks ne propose pas encore une expérience de création complète à ses débuts. Cependant, à la différence de son confrère, la création de Google est bien plus accessible au tout venant : la preuve moi même j’ai pu créer des éléments artistiques. Il manque tout de même beaucoup d’éléments pour que l’expérience soit optimale notamment la possibilité de changer le décor. Celui proposé par le jeu est pour le moment bien trop sobre et limite l’inspiration.

Test Google Blocks artistes
Si jamais il vous prend de devenir dessinateur de princesses Disney en VR : vous n’êtes pas seuls.

De même en ce qui concerne les détails de créations, l’application n’est pas encore pensée à 100% même si il est possible de ne peindre qu’un seul côté des blocks. Rassurez-vous, seuls les artistes tels que Glen Keane se sentiront lésés par ce manque d’options qui seront rapidement comblées.

Pour ma part, cette expérience a confirmé le fait que je ne possède pas une fibre artistique très développée, je vais donc me contenter de continuer à écrire… Pour vous servir.

La firme américaine Google suit de très près la réalité virtuelle. Après l'annonce du casque indépendant DayDream le géant a sorti ce 7 juillet l'application Blocks. Celle-ci se veut simple et intuitive comme TiltBrush afin que n'importe quel novice puisse créer des contenus en VR et en 3D. Google Blocks est un jeu ou une expérience en réalité virtuelle vous permettant de créer des éléments. A la manière d'un Tilt Brush, Blocks permettra aux plus créatifs de s'exprimer tandis que les novices pourront apprendre. Le jeu manque encore de contenus, mais celui-ci devrait rapidement combler à ces manques. Durée de…

Jouabilité : Pour le moment, le système de jeu est simple, le joueur dispose d'une palette d'artiste grâce à laquelle il peut créer des œuvres dont la seule limite est l'imagination.


Graphismes : Il s'agit ici d'un des éléments majeurs du jeu, bien évidemment ceux-ci sont bons. En effet les formes géométriques ainsi que le rendus des créations sont excellents.


Confort visuel : Le jeu est agréable à l’œil, les créateurs peuvent ainsi s'exercer aisément sans avoir à s'arrêter pour se reposer.


Jouabilité - 6.5
Graphismes - 7
Confort Visuel - 6

6.5

Jouabilité : Pour le moment, le système de jeu est simple, le joueur dispose d'une palette d'artiste grâce à laquelle il peut créer des œuvres dont la seule limite est l'imagination.


Graphismes : Il s'agit ici d'un des éléments majeurs du jeu, bien évidemment ceux-ci sont bons. En effet les formes géométriques ainsi que le rendus des créations sont excellents.


Confort visuel : Le jeu est agréable à l’œil, les créateurs peuvent ainsi s'exercer aisément sans avoir à s'arrêter pour se reposer.


User Rating: 4.1 ( 1 votes)