Accueil / Secteurs d'applications / Charme / Steam vend désormais des jeux VR porno, au nom de la liberté

Steam vend désormais des jeux VR porno, au nom de la liberté

steam jeux porno vr

Steam a décidé de ne plus rien bannir de sa plateforme à l’exception du contenu illégal ou des jeux visant explicitement à ” troller ” (provoquer). De fait, il sera désormais possible d’acheter des jeux VR pornographiques sur la plateforme. Une décision saluée par Palmer Luckey, créateur de l’Oculus Rift. 

Le 6 juin 2018, un jeu intitulé ” Active Shooter “, développé par le studio russe Acid, était censé paraître sur la plateforme Steam. Toutefois, plus de 200000 personnes ont signé une pétition contre ce ” simulateur de fusillade dans une école “, poussant Valve à annuler le lancement du titre sur sa plateforme.

Suite à cette controverse, Valve souhaite cependant prendre des mesures pour ne plus avoir à entrer dans ce type de débat. Comme l’explique Erik Johnson dans un billet publié directement sur Steam, il est tout simplement impossible de prendre la décision de censurer un jeu sans offenser une partie de la communauté d’utilisateurs.

De plus, Valve estime que ce n’est pas son rôle de choisir quel contenu les joueurs peuvent ou ne peuvent pas acheter. La plateforme Steam propose un catalogue de jeux vidéo, et c’est aux utilisateurs de choisir à quoi ils veulent jouer. S’ils sont mineurs, il incombe à leurs parents de surveiller quels logiciels ils téléchargent.

Par conséquent, dans un mouvement qui risque fort de faire grincer de nombreuses dents, Valve a tout simplement décidé de ne plus bannir aucun jeu de sa plateforme à l’exception des contenus illégaux ou visant explicitement à ” troller ” (comme Active Shooter). En parallèle, l’entreprise développera des outils permettant aux utilisateurs de mieux contrôler le contenu qui leur est proposé ou recommandé sur Steam en fonction de leurs préférences personnelles.

Steam : une décision saluée par le créateur de l’Oculus Rift

palmer luckey oculus

Par conséquent, des contenus qui étaient jusqu’à présent interdits sur Steam seront maintenant autorisés. Ce sera notamment le cas des jeux vidéos pornographiques en réalité virtuelle. Steam sera donc la première plateforme majeure de jeux vidéo à proposer ce type de contenu pour adulte.

Autant dire que cette nouvelle va réjouir de nombreux amateurs de ce genre de jeux, mais aussi des développeurs de jeux porno dont les productions étaient jusqu’à maintenant cantonnées à plateformes spécialisées nettement plus confidentielles. En revanche, de nombreuses personnes risquent d’être scandalisée par cette décision audacieuse. Comme l’ajoute Johnson, ” à moins que vous n’ayez aucun opinion, le Steam Store contiendra forcément quelque chose que vous haïssez et qui ne devrait pas exister selon vous “.

Le fondateur d’Oculus VR, Palmer Luckey, a félicité Valve pour cette prise de position. Selon lui, ce changement d’approche va permettre de stimuler la croissance du marché des jeux en réalité virtuelle. En revanche, des spécialistes ont vivement critiqué ce revirement stratégique. Le site Rock Paper Shotgun se dit par exemple choqué par le billet publié par Johnson, craignant que Steam ouvre la porte au contenu sexiste, raciste ou homophobe.