Accueil / Applications et logiciels / La SNCF prend à l’heure le train… de la réalité virtuelle

La SNCF prend à l’heure le train… de la réalité virtuelle

SNCF réalité virtuelle

Face à multiplication des accidents sur les voies ferrées ou à proximité des gares, la SNCF a décidé de sensibiliser le public à l’aide de la réalité virtuelle. La région Ile-de-France est la plus touchée. Aussi, l’entreprise publique a lancé un programme de sensibilisation dans les collèges et lycées et qui sera prochainement disponible comme application en réalité virtuelle sur smartphone.

Contrairement à ses trains, la SNCF est toujours à l’heure de la réalité virtuelle. L’entreprise publique n’en n’est pas à sa première expérience avec la VR. En effet, il y a un an environ, la SNCF proposait déjà dans certaines gares à ses clients de visiter virtuellement une ville avant de choisir une destination de voyage à l’aide d’un casque VR. Un mois plus tard, l’entreprise publique offrait aux passagers de pouvoir réserver son billet de train grâce à la réalité virtuelle. Cette fois, c’est pour la sensibilisation à la sécurité que la SNCF fait appel à cette technologie.

Sensibilisation aux dangers par la SNCF en réalité virtuelle

La SNCF déplore des dizaines d’accidents sur le réseau francilien

La société Nationale des Chemins de Fer (SNCF) recense, tous les ans, des dizaines d’accidents sur les voies ferrées ou aux abords des gares. Malgré une signalisation qui ne passe guère inaperçue, ce nombre ne reste stable chaque année. Déjà 13 accidents graves ont été recensés sur le réseau francilien depuis le début de l’année, soit une moyenne de 2 par mois. Cette augmentation s’explique par différents comportements.

SNCF campagne de sensibilisation en réalité virtuelle

Tout d’abord, de nombreuses personnes sont distraites par l’utilisation de leur smartphone durant l’envoie d’un message, la consultation d’e-mail ou bien encore une simple conversation téléphonique. Les distraits ne voient alors ni la signalisation ni le danger arriver. Le port d’écouteurs est aussi mis en évidence dans certains cas. Le piéton n’entend pas alors le danger arriver. Enfin, la SNCF déplore de nombreuses personnes électrocutées par les caténers à très haute tension pouvant générer un arc électrique à moins de 3 mètres de distance. Chaque année, l’entreprise publique investit environ 25 millions d’euros afin de sécuriser les abords de chemins de fer en région parisienne. Cette fois, la SNCF a joué la carte de la prévention en utilisant la réalité virtuelle.

La SNCF utilise la réalité virtuelle pour sensibiliser aux dangers des trains

C’est hier que la SNCF a dévoilé son nouvel outil de prévention à base de réalité virtuelle. Une démarche résolument plus moderne que le traditionnel panneau « Attention, un train peut en cacher un autre ». Si l’entreprise publique a choisi cet outil c’est qu’elle compte sensibiliser avant tout les plus jeunes, ceux qui ont le plus de comportement à risque avec les nouvelles technologies. 10.000 euros c’est le coût du programme en réalité virtuelle développé par la SNCF qui servira à sensibiliser les jeunes dans les collèges et lycées d’Ile de France. Un faible investissement au regard des 25 millions investis tous les ans pour la sécurité.

Les élèves seront invités à utiliser un casque de réalité virtuelle qui simulera une situation bien réelle à laquelle ils peuvent être confrontés. Une question leur sera posée ensuite pour évaluer leur connaissance en matière de sécurité. La SNCF compte développer prochainement d’autres scénarios et les proposer aussi en téléchargement sur mobile.

Sources & crédits Source : SNCF - Crédit : http://www.sncf-reseau.fr/fr/a-propos/notre-strategie/renforcer-la-securite/les-traversees-de-voies-en-gare