Accueil / Produits / Casque VR / [IFA 2016] Sennheiser commercialise un micro pour les développeurs de son 3D

[IFA 2016] Sennheiser commercialise un micro pour les développeurs de son 3D

La célèbre marque d’audio Sennheiser commercialise enfin son microphone destiné aux développeurs de son 3D pour la réalité virtuelle Ambeo annoncé au CES de Las Vegas. Son innovation est en ce moment présentée à l’IFA en plus de quelques prototypes et expériences de son en 3D.

Sennheiser est une entreprise qui se soucie de faire évoluer la musique par la technologie en proposant des solutions aux professionnels. En effet, les développeurs d’applications pour la réalité virtuelle ont besoin d’enregistrer des bruitages et de la musique en 3D pour proposer une immersion complète à l’utilisateur. Jusqu’à présent, il fallait installer des micros dans toute la pièce pour enregistrer les sons avant de les mixer.

^EA958EC2CEED5F3827C87D6B57BE485E25DAEA39F718D05A9C^pimgpsh_fullsize_distr

Un moyen de plus simple l’enregistrer des sons 3D

Créer de la musique pour la réalité virtuelle est une démarche très complexe, mais Sennheiser a conçu le tout premier micro de réalité virtuelle capable à lui seul d’enregistrer tous les sons autour de lui. Une aubaine pour les développeurs, voyant ainsi leur travail se simplifier.

De prime abord, Ambeo ressemble à un micro plus ou moins classique, mais dispose en réalité de quatre micros. La prise du micro directement branchée sur la table de mixage est également composée de quatre mini XLR renvoyant sur quatre pistes différentes. Le réel défi pour la marque, qui effectue des recherches depuis des années, était de monter tout un cube sonore pour enregistrer tout ce qu’il y a dans la pièce.

^DBF1DAE946B7231A9816A43687A341FC96327D5E15E21704F2^pimgpsh_fullsize_distr

Permettant aux producteurs de réalité virtuelle de capturer du son très facilement, Ambeo a déjà été testé par 30 producteurs de réalité virtuelle. Cela a permis à Sennheiser d’améliorer son produit pour commencer sa fabrication dans le but de le commercialiser. L’enregistrement est une partie infime de la production de son pour la réalité virtuelle car le mixage demande un travail considérable et les meilleurs ingénieurs du son de la planète. Ambeo est disponible dès aujourd’hui pour la somme de 1500 euros, un prix similaire à un très bon micro de studio.

ambeo15

Sennheiser compte sur la technologie pour faire évoluer la musique

Selon Ann Vermont, Public Relation Manager Southern & West Europe à Sennheiser, ce type de produit est adapté aux ingénieurs du son de télévision, de jeux vidéo et de live

« Nous travaillons avec l’ingénieur qui fait tous les bruitages et les musiques du prochain Star Wars, car c’est important pour lui de partir de la 3D, et non de la stéréo »

Bien que ce micro soit spécialement conçu pour les développeurs professionnels, il peut très bien être utilisé par des passionnés amateurs, capables de prendre en main de nouvelles technologies assez rapidement pour créer son propre contenu.

Bien qu’il faille seulement un logiciel de mixage pour finaliser la production de sons 3D, il reste assez compliqué pour le grand public de prendre en main de A à Z cette production destinée à la réalité virtuelle. Malgré tout, Ann Vermont pense que cela ne devrait pas tarder à se démocratiser.

« Nous sommes en contact avec des écoles de son qui travaillent déjà sur le sujet du binaural. Je pense que le son immersif pourrait devenir une matière d’ici l’année prochaine »

En effet, avec l’évolution des différentes manière de travailler la musique, les jeunes ingénieurs du son pourraient être amenés à travailler sur de la 3D dans les années à venir. Le marché est en train de changer. De plus en plus d’ingénieurs du son se basent sur l’expérience 3D avant de passer au mix stéréo. L’immersion 3D est devenue un format de choix dans l’enregistrement, le mixage, l’écoute et ce n’est que le début.

Sur le stand de Sennheiser à l’IFA, les équipes de la marque proposaient de tester une expérience réalisée avec Ambeo. Avec un casque de réalité virtuelle et d’un casque audio, vous êtes plongé dans une application où une jeune femme joue du piano. L’expérience sonore en 3D étant intégrée dans l’application, vous avez l’impression d’être dans la pièce et d’écouter les notes de piano dans la réalité. Si vous tournez la tête, vous entendrez le piano derrière vous ou sur les côtés.

ambeo14

Un prototype de casque permettant d’écouter en 3D

Sennheiser a également proposé une expérience immersive avec de la musique qui existe déjà. Ainsi, la société a développé un casque prototype permettant une écoute en 3D donnant l’impression d’être à un concert. N’importe quel morceau peut être extrapolé par le logiciel intégré dans l’application Sennheiser. Cette technologie basée sur les émotions permet à l’auditeur de ressentir la musique différemment en fonction de sa position, comme lors d’un concert. Le casque utilisé pour réaliser cette démonstration est un casque Sennheiser pour l’aviation, car il contient les composant nécessaire à cette expérience.

ambeo12

Après avoir testé ce prototype, on se rend compte que la façon dont ont été mixés les morceaux à la base joue un grand rôle dans l’expérience. Par exemple, si les sons ont été compressés ou si les instruments sont bien distincts les uns des autres, on ressent directement la différence. Les sensations et les émotions seront d’autant plus fortes si le son est précis et naturel.

Sennheiser veut améliorer le travail des DJ’s

A l’IFA, Sennheiser a également présenté l’ébauche de sa dernière innovation prévue pour début 2017. Il s’agit du logiciel de modélisation audio Venue Modeling, son autre point fort dans le domaine de l’audio 3D. Cette version d’essai présente des modélisations 3D des plus célèbres clubs de musique électronique, comme le Mighty de San Francisco, le Rex Club de Paris et le Berghain de Berlin. Ces modélisations permettent aux DJ’s de découvrir leur salle comme s’ils y étaient. Les artistes et producteurs de musique électroniques peuvent donc expérimenter leurs morceaux comme s’ils étaient dans le lieu. Ils peuvent donc mixer leurs morceaux en fonction des caractéristiques sonores du lieu choisi, de la forme de la salle au type de matériel, pour tirer le meilleur de leur musique. Toutes les salles ayant des caractéristiques différentes, ce logiciel sera un grand atout pour les musiciens.

ambeo5

L’Internet des Objets n’est pas le seul secteur technologique ayant la capacité d’aider considérablement des personnes dans leur métier. Sennheiser aide également les producteurs et les musiciens pour leur faire gagner du temps et améliorer la qualité de leur musique.

1 commentaire

  1. “Un moyen de plus simple l’enregistrer des sons 3D” ?
    Google traduction ? ^^’

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *