Accueil / Produits / Casque VR / Samsung Gear VR / Actualités / Santé mentale : Samsung développe des outils en réalité virtuelle

Santé mentale : Samsung développe des outils en réalité virtuelle

Samsung santé mentale

Le géant coréen de l’électronique, Samsung, souhaite utiliser sa technologie de réalité virtuelle mobile pour développer des outils de diagnostic et de prévention de la santé mentale. Le constructeur asiatique a ainsi développé des partenariats avec un hôpital coréen ainsi qu’un fabriquant de contenus en réalité virtuelle pour créer de nouveaux outils de diagnostique et de prise en charge des patients dans un service de psychiatrie.

La santé mentale est souvent le parent pauvre de la médecine. Des services débordés, des diagnostiques parfois erronés, des patients en souffrance et peu d’outils thérapeutiques nouveaux. L’utilisation de molécules chimiques pour traiter les symptômes de certaines pathologies mentales ont souvent des effets indésirables notables. Aussi, Samsung, en partenariat avec un hôpital et un créateur de contenus en réalité virtuelle, entend développer des outils pour améliorer le diagnostique en santé mentale ainsi que des outils thérapeutiques.

Gear VR psychiatrie

Le Samsung Gear VR comme outil de diagnostique en santé mentale

Samsung s’est associé avec l’hôpital coréen « Gangnam Severance Hospital » ainsi que le développeur de contenus en réalité virtuelle, FNI, pour développer des programmes de diagnostic et de thérapie pour la santé mentale. Ce plan ambitieux consiste à utiliser les données médicales de l’hôpital partenaire, son casque de réalité virtuelle portable, Gear VR, et des applications logicielles. Différents programmes sont prévus notamment dans le cadre de l’évaluation des conditions psychologiques d’un patient.

Samsung psychiatrie

Samsung envisage ainsi d’utiliser non seulement le Gear VR en association avec le Gear S3 mais aussi l’application « S Health App » ainsi que son assistant vocal Bixby. En association avec le développeur FNI, le géant asiatique de l’électronique espère développer, non seulement des outils de diagnostic et d’évaluation de la santé mentale, mais aussi des thérapies comportementales cognitives pour différentes pathologies. Ces thérapies sont avant tout basées sur des méthodes de changement de mode de pensée.

De la réalité virtuelle pour la prévention du suicide

Samsung entend, entre autre, mettre au point des outils pour la prévention du suicide, véritable fléau dans certains pays asiatiques, notamment en Corée du sud. La Corée est effectivement le pays qui a le taux de suicide le plus élevé au monde après la Lituanie. D’autres pathologies seront aussi étudiées comme par exemple la dépression. Peu de détails ont cependant filtré du communiqué de presse émanant de Samsung.

Gear VR santé mentale

Ce n’est pas la première fois que la réalité virtuelle est utilisée dans le domaine de la psychiatrie. Le casque de réalité virtuelle Samsung Gear VR est notamment utilisé dans différents programmes psychiatriques. En Australie par exemple, certains patients souffrant de démence se voient proposer une thérapie en réalité virtuelle basée sur des vidéos déclenchant des émotions positives.

La réalité virtuelle est aussi de plus en plus utilisée dans le cadre du traitement des phobies mais aussi de la démence, l’anxiété, les troubles de l’alimentation ou bien encore les soins palliatifs pour les patients en fin de vie.

Sources & crédits Source : ZDNet - Crédit : http://www.zdnet.com/article/samsung-to-develop-vr-mental-health-diagnosis-tools-for-hospitals/
  • Joan Fruitet

    Copier coller d’un communiqué de presse sans aucune analyse ni aucun approfondissement. Une jolie page de pub.

    Le son est très important pour la localisation et l’immersion. En vr quand on tourne la tête on tourne pas forcément les épaules. Or seul le tracking de la tête est assuré. Je serai bien curieux de savoir comment ils espèrent gérer ce problème…