Accueil / Applications et logiciels / Un expert en réalité virtuelle annonce que, dans le futur, les vraies relations sexuelles vont disparaître

Un expert en réalité virtuelle annonce que, dans le futur, les vraies relations sexuelles vont disparaître

Relations sexe virtuel réel disparition

Pour Brian Shuster, le fondateur de la plateforme payante de films porno en VR, « Holo Girls VR », la réalité virtuelle va profondémment modifier nos comportements sexuels et d’ici quelques années, remplacer les relations sexuelles classiques. Le plaisir ressenti en virtuel devrait, selon l’expert, supplanter le sexe traditionnel au point de convertir celui-ci en une sorte de fétichisme. Le point sur sa vision du futur et ses arguments… plutôt convaincants.

La réalité virtuelle, combinée à des sextoys connectés, est en train de chambouler le monde de la pornographie et pourrait, à terme, bouleverser totalement nos comportements sexuels au point de devenir notre unique source de relations sexuelles. Les casques VR permettent, dès à présent, de visualiser des contenus X qui couplés à un sextoy connecté reproduisent fidèlement les actions à l’écran, stimulant, comme en réel, le spectateur. Pour l’instant assez marginaux, ces dispositifs pourraient, dans le futur, devenir la norme.

Sexe réalité virtuelle réel fin disparition

La réalité virtuelle va remplacer le sexe réel dans moins de 10 ans

Pour Brian Shuster, pas de doutes, le sexe consommé virtuellement viendra remplacer le sexe avec un partenaire dans moins de 10 ans : « C’est une tendance qui est déjà en marche au Japon où beaucoup de jeunes de moins de 30 ans préfèrent développer une sexualité sur Internet plutôt que dans la vraie vie » avant d’ajouter : « Je pense que dans quelques années, avoir une vraie relation sexuelle avec quelqu’un va devenir une sorte de fétichisme. La plupart des rapports sexuels passeront par la technologie et la réalité virtuelle ». Le premier cyber café porno a d’ailleurs récemment ouvert au Japon.

Sexe virtuel réalité réel fin disparition

Le fondateur de la plateforme de films pour adultes en réalité virtuelle assure que le sexe en réalité virtuelle présente de gros avantages qui décideront les personnes à n’avoir plus que des rapports virtuels : « On peut penser que la disparition de tout rapport charnel serait une chose terrible. Mais on peut aussi voir les choses autrement. Je pense que la réalité virtuelle va permettre d’améliorer la qualité des rapports et de renforcer les relations amoureuses. Ça va diminuer les risques d’infidélité. On n’aura plus à se soucier de grossesses non désirées, de maladies sexuellement transmissibles… Et certaines pratiques pourront devenir plus accessibles. Le sexe anal, c’est sympa à voir en vidéo, mais dans la vraie vie, ça demande beaucoup de préparation, et tu n’es jamais à l’abri d’un “accident”. Avec le sexe virtuel, tu n’as pas tous ces soucis ».

Relations sexuelles virtuelles

La réalité virtuelle réduit les frontières avec les acteurs porno

Brian Shuster estime, par ailleurs, que la réalité virtuelle réduit considérablement les frontières entre le spectateur et l’acteur. Les films à la première personne donnent effectivement l’illusion que l’acteur fait l’amour au spectateur. Cela permet à tout un chacun de choisir un acteur qui correspond à ses préférences et de choisir le type de scénario voulu. Une façon toute nouvelle d’assouvir ses fantasmes, même les plus secrets et d’expérimenter, de manière sûre, certaines pratiques.

L’utilisation de sextoys connectés permet de reproduire les stimulations de l’acteur en temps réel et donc de donner un véritable sentiment qu’il vous fait l’amour. Dans le futur, un vaste choix d’acteurs et d’actrices ainsi que de scénarios différents permettront donc de choisir l’expérience sexuelle qui vous convient.

Des relations sexuelles virtuelles pas uniquement avec des acteurs

Le fondateur de « Holo Girls VR » estime cependant que le sexe virtuel ne se limitera pas aux performances des acteurs. Il sera possible d’interagir, à distance et de façon synchronisée avec d’autres personnes. Brian Shuster compte d’ailleurs sur « Red Light Center VR », une plateforme sociale orientée sexe ou les personnes sont représentées, dans une ville du vice, par leur avatar et peuvent interagir sexuellement entre eux.

Relations sexuelles virtuelles réelles fin disparition

« Ce genre de plateforme représente vraiment l’avenir dans ce domaine. Les possibilités de rencontres sont immenses. Tu peux aussi participer à des orgies, faire du shopping, voir des strip-teaseuses, marcher sur la plage, te rendre à un mariage… Il y a tout un tas d’environnements possibles. Les gens peuvent créer leur propre monde virtuel avec tous les outils qu’on met à leur disposition. Et quand ils sont prêts à avoir des rapports sexuels, ils peuvent mettre leur casque de réalité virtuelle pour vivre pleinement l’expérience ».

La réalité virtuelle va elle remplacer les relations sexuelles ?

La prédiction de l’expert interpelle beaucoup car ses arguments semblent tout à faits valables et les nouveaux accessoires de la réalité virtuelle ajoutant le toucher, l’odeur et même le goût vont rendre l’immersion extrêmement réaliste et très proche de la réalité. Cependant, l’amour que l’on ressent pour une personne devrait toutefois être plus fort que l’expérience en réalité virtuelle… du moins dans les premiers temps.

Réalité virtuelle cause la fin des relations sexuelles

L’avenir nous dira si les prédictions de Brian Shuster se réaliseront ou pas. Cela pourrait toutefois poser un problème pour l’avenir de l’humanité. En effet, sans relation sexuelle réelle, il est difficile de se reproduire. De là à penser que la réalité virtuelle pourrait causer l’extinction de l’humanité, il y a toutefois un pas de géant.

Sources & crédits Source : Edition québécoise du Huffington Post - Crédit : http://quebec.huffingtonpost.ca/2017/03/01/realite-virtuelle-fin-des-relations-sexuelles-reelles_n_15087858.html

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *