Accueil / Produits / Casque RA / Consommateur – La réalité augmentée va tout changer

Consommateur – La réalité augmentée va tout changer

consommateur ar

La Cass Business School a récemment fait une analyse sur les changements que la réalité augmentée va provoquer dans la manière dont le consommateur va acheter ses biens et comment les services de consommation vont être amenés à évoluer, voire disparaître dans certains cas.

Plus le temps passe, et plus le numérique prend le pas sur notre monde. Virtuel et réel commencent à se mélanger et la réalité augmentée n’est ainsi que l’évolution naturelle d’un tel procédé. Ceci risque de bouleverser de nombreux secteurs d’activités et de chambouler la vie de millions de consommateurs. La Cass Business School s’est intéressé au sujet pour tenter de décrypter les changements qui vont s’opérer dans un avenir proche. Premier point à noter : La relation vendeur/client risque d’être amenée à évoluer. Bientôt il ne sera plus forcément obligatoire d’aller chercher des réponses auprès d’un spécialiste avant d’acheter un produit. C’est déjà partiellement le cas aujourd’hui, la plupart des gens vont maintenant se renseigner sur Internet. On trouve de nombreux comparatifs, des tests et des avis d’internautes… Mais cela ne peut s’appliquer à tous les produits, et il est souvent plus délicat de sortir son téléphone au milieu d’un rayon de supermarché pour aller vérifier si le produit que l’on s’apprête à acheter est de bonne facture. C’est parfois long, peu ergonomique et les gens ne vont pas s’embêter à effectuer la même opération à chaque produit. Avec des lunettes de réalité augmentée, tout cela changerait. Il n’y aurait qu’à regarder le produit et l’information apparaîtrait sous les yeux du consommateur : prix, comparatif, avis, qualité, descriptions, recommandations… Et c’est bien là toute la force du processus : l’instantanéité !

iphone AR consommateur

Une application pour guider le consommateur

Afin de pousser les consommateurs à manger plus sainement, une application a été développée par la Cass Business School. Le fonctionnement : un marquage en couleurs des produits sains. Les produits jugés néfastes pour la santé ou du moins peu équilibrés sont disposés en noir et blanc. Les autres, ceux jugés sains, sont placés en couleur les faisant plus facilement ressortir des rayons souvent pleins à craquer de produits en tout genre. Cela créé ainsi un balisage pour le consommateur qui n’a qu’à suivre les marques de couleurs, évitant de se faire prendre par un emballage attrayant qui pourrait le pousser à acheter un produit jugé néfaste par l’application, tout en le guidant en fonction de ses préférences, et c’est là qu’intervient le big data qui jouera sans doute un rôle majeur dans l’orientation du commerce.

ar supermarché consommateur

La réalité augmentée est partout

Tous les domaines d’activités marchandes sont concernés. Le prêt à porter par exemple met en place des cabines d’essayage virtuelles. Plus besoin de se dévêtir pour tester une nouvelle robe, veste ou chemise. Un simple passage devant l’écran géant qui ressemblerait à s’y méprendre à un miroir puis la sélection du vêtement à essayer. Celui-ci se place alors sur nous via l’écran, et nous permet de pivoter pour l’examiner sous toutes ses coutures. Pratique, rapide, le système est même relié à Internet pour permettre aux clients de comparer les avis avec d’autres personnes. Attention cependant, le système n’est pas parfait et il conviendra d’essayer la tenue dans une vraie cabine d’essayage avant tout achat ! C’est surtout un excellent moyen de tester rapidement un vêtement. D’ailleurs le système commence à arriver à domicile et il est maintenant possible de tester depuis chez soi les articles d’un catalogue précis.

IKEA à la pointe de la technologie

IKEA est sans doute l’un des leaders dans le domaine avec déjà une application en VR disponible sur Steam. Et ils ne comptent pas s’arrêter là. En supplément et pour ceux qui ne possèdent pas encore de casques de réalité virtuelle, il existe une autre application disponible pour les smartphones et tablettes qui permet d’afficher en réalité augmentée du mobilier venant de leur catalogue. La méthode est très simple, il suffit dans un premier temps de télécharger l’application, puis de scanner le code se trouvant dans le catalogue avec là-dites application avant de déposer le magazine à l’emplacement souhaité pour le meuble. On regarde ensuite au travers de l’appareil, comme si on désirait prendre une photo pour voir apparaître le meuble à l’emplacement souhaité. Très pratique encore une fois, il permet d’éviter des erreurs dans le choix des meubles et il est même possible de prendre une photo avec le meuble positionné en 3D dans l’environnement.

La réalité augmentée risque bien de changer notre mode de consommation à tous en rendant nos achats plus précis, intuitifs et rapides au détriment peut être du rapport social, mais c’est encore une autre problématique.

3 Commentaires

  1. Si seulement la réalité augmentée pouvant faire disparaître la pub dans la rue ce serait un grand pas pour l’humanité !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *