Accueil / Applications et logiciels / Réalité augmentée : bilan et perspectives d’un marché en pleine transformation

Réalité augmentée : bilan et perspectives d’un marché en pleine transformation

Réalité augmentée

C’est comme une ritournelle permanente. Chaque année doit être l’année de la réalité augmentée. 2017 l’a-t-elle été ? On fait le point de façon détaillée pour vous avec les bonnes et les mauvaises surprises. L’occasion aussi de se projeter sur les mois qui viennent…

Qui en doutait ? Après le succès de Pokémon Go en 2016, 2017 devait être l’année de l’explosion de la réalité augmentée. On allait voir ce que l’on allait voir. Les innovations en tout genre allaient nous envahir et on ne saurait plus où donner de la tête. Cela n’a pas vraiment été le cas. Mais, l’année n’a pas non plus été un fiasco complet, ouvrant plutôt des perspectives inattendues. Petit coup d’œil dans le rétroviseur et bilan sur l’avancée de la réalité augmentée.

Réalité augmentée bilan 2017

Bilan 2017, une année très longue à démarrer pour la réalité augmentée

On a longtemps cru que tous les spécialistes se trompaient. Que 2017 serait finalement une année ennuyeuse du côté de la réalité augmentée. Alors bien sûr, du côté logiciel, c’est vrai. Aucune expérience de réalité augmentée n’a  eu un succès comparable au jeu de Niantic. Mais, il faut dire que le jeu avait mis la barre très haute. Du côté matériel en revanche, il a fallu attendre le mois de juin pour que les choses commencent à accélérer. Six mois, c’est en effet le temps qu’il aura fallu à Apple pour présenter son Arkit, les outils de développement liés à iOS 11. Mais, cela a forcé la main des autres « compétiteurs ». Google s’est ainsi vu obligé de présenter ARCore, l’équivalent pour Android alors que l’été n’était pas encore terminé.

Réalité augmentée 2018

Mais quel a été l’impact réel de ces deux kits ? Du côté d’Apple, Tim Cook revendique la présence de plus de 1.000 applications en réalité augmentée, un chiffre qui serait en croissance constante. On manque encore de statistique du côté d’Android. Mais, un phénomène est frappant. Sur les deux OS, on manque d’une expérience forte, fédératrice qui fait le buzz. Le fait que plus de 1 milliard de mobiles devraient donner accès à la réalité augmentée fin 2018 pourrait bien changer les choses. 

A plus forte raison alors que les investissements dans la réalité augmentée sont désormais supérieurs à ceux de la réalité virtuelle. Le phénomène, peu ou prou invisible est pourtant bien tangible, dans tous les secteurs. Si l’attention médiatique reste concentrée sur la VR grâce à des opérations de grande envergure, les financiers misent à l’heure actuelle sur la réalité augmentée dans une perspective à long terme.

La grande question du matériel

La grande différence entre la réalité virtuelle et la réalité augmentée est désormais claire. La première propose une expérience statique quand l’autre est pensée à travers le mouvement. C’est pour cette raison que la réalité augmentée se pense à travers des lunettes ou le mobile. Elle peut s’utiliser partout et à terme dans tous les secteurs, qu’il s’agisse de traduction, de paiement, de réseaux sociaux, d’aide aux personnes souffrant de handicap…

Mais, ce qui en ressort aussi, c’est que même si  beaucoup misent sur le mobile, ces différentes expériences sont plus aisées à travers l’usage de lunettes connectées ou d’un équivalent. Ne pas avoir à sortir votre smartphone à chaque fois représente un gain de temps et une véritable facilitation des usages. Insuffisant sans doute pour décourager les nombreuses entreprises qui devraient bientôt proposer des casques de réalité augmentée à petit prix avec usage du mobile.

Réalité augmentée évolution

Du côté des lunettes, beaucoup espéraient que les Spectacles de Snapchat indiquaient la voie. Mais, elles sont pour l’instant un véritable échec commercial. Les usages particulièrement limitées incitent toutefois à une autre tentative. C’est un marché complexe et qui reste encore particulièrement indécis. Sans doute parce que à terme, c’est la question de la place de cette technologie dans notre société qui apparaît. C’est un changement qui pourrait bouleverser notre approche de la vie au quotidien. Dans le bon sens mais aussi le mauvais sens. Il est facile d’imaginer des personnes tellement concentrées sur une expérience en réalité augmentée qu’elles en oublient le monde réel et ses dangers bien tangibles. Quelle législation aussi pour la réalité augmentée ? Lors du boom Pokémon Go, certains utilisateurs n’hésitaient pas à entrer chez des inconnus. Comment faire pour limiter les dérives ? En rendant les équipements plus discrets, la situation en va pas forcément dans le bon sens.  Les différentes polémiques à l’époque des Google Glass doivent nous servir de piqûre de rappel. Les citoyens ne veulent pas pouvoir être filmés à n’importe quel moment par ce qu’ils considèrent comme de véritables intrusions dans leurs vies privées.

Le boom de la « Mixed Reality » ou réalité mixte

La « Mixed Reality » ou réalité mixte existe-t-elle ? On a envie de vous dire que non, comme de nombreux autres experts qui luttent pour la disparition de cette terminologie. Poussée par les efforts de Microsoft pour promouvoir ses casques (qui sont surtout de la VR à l’heure actuelle), le terme est aujourd’hui utilisé à tort et à travers. Dans les faits, il semble surtout être utilisé pour décrire des expériences qui sont particulièrement réussies et immersives. Mais, cela reste de la réalité augmentée, on parle encore d’ajouter une couche  d’images au monde réel. Le fait d’ajouter ce niveau de différence, peut sembler « hype » ou « appréciable » entre spécialistes, mais il contribue surtout à perdre le grand public.  Jaron Lannier, un pionner de la réalité virtuelle, résume très bien le débat. « Mixed reality que l’on connaît sûrement mieux sous le terme de réalité augmentée. On peut débattre. Beaucoup de personnes considèrent que ces termes représentent différentes choses et qu’il y a des distinctions à faire. Très bien. Mais, vous allez vous rendre fous à en discuter » explique-t-il. Bref, il y a sans doute beaucoup plus urgent à l’heure actuelle. Quand les casques pourront faire de la réalité augmentée et de la réalité virtuelle et basculer de l’un à l’autre sans difficulté, il sera alors temps d’en reparler.

Réalité mixte en 2018

Enfin, difficile de ne pas faire mention ici de Magic Leap. Cela fait désormais plusieurs années que l’entreprise assurait le buzz à petit prix avec de grandes levées de fonds, de belles promesses mais surtout des doutes croissants  de la communauté. Elle a enfin dévoilé son premier modèle. Le « Magic Leap One : Creator Edition » semble remplir toutes les promesses sauf une. Il est performant et plus petit que les modèles actuels. Mais, il ne ressemble en rien  à des lunettes classiques comme cela avait pourtant été annoncé à plusieurs reprises. Même pour un geek averti, difficile de s’imaginer les utilisant dans la rue.

Les prédictions pour 2018 pour la réalité augmentée

Bien sûr, difficile d’être exhaustif dans cette rubrique, en revanche plusieurs tendances semblent clairement se dégager et on peut faire quelques prédictions sans prendre trop de risques, surtout alors que l’on a déjà eu le droit à quelques bonnes surprises à l’occasion du CES 2018.

La réalité augmentée devrait vraisemblablement continuer son boom sur mobile puisque les experts en marketing l’ont bien compris, il s’agit d’une façon idéale pour toucher le public qui se révèle particulièrement réceptif aux différentes expériences proposées. La facilité d’usage et d’accessibilité face aux équipements de réalité virtuelle constituent un avantage de poids.

Réalité augmentée perspectives 2018

2018 pourrait aussi être l’année du retour des alternatives aux Google Glass. Le projet de Mountain View a déjà été imité à de nombreuses reprises depuis son abandon. Mais, les seules expériences vraiment concluantes ont pour l’instant été destinées au marché des professionnels. Au vu des projets déjà annoncés (Vuzix, Rokid…), on a même envie de penser qu’il pourrait s’agir de « The Big Thing » pour 2018. Mais, difficile d’être sûr que les projets les plus intéressants arriveront réellement à maturation. A l’image de Magic Leap, il est plus probable que les meilleurs projets seront accessibles au public au mieux en 2019. 2018 devrait du côté des lunettes de réalité augmentée être davantage un marathon qu’un sprint entre les principaux acteurs du marché.

Un délai qui nous amène à notre ultime prédiction mais plutôt basée sur les avis d’experts. Si 2018 devrait définitivement être une année positive pour la réalité augmentée avec une poussée du nombre d’utilisateurs, il ne s’agit pas non plus d’une fin en soi. Selon les prévisions, c’est autour de 2021 que le marché devrait vraiment exploser. Une perspective lointaine mais le chemin promet d’être passionnant !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *