in

Quelques mots sur le salon technologique Laval Virtual 2014

Laval-virtual-vignetteC’est du 9 au 13 avril 2014 que s’est déroulé le seizième salon Laval Virtual réunissant une fois encore les principales entreprises œuvrant dans le domaine de la réalité virtuelle et/ou augmentée. Parmi les 114 exposants présentant des projets plus novateurs les uns que les autres ont été retenues quelques perles :

 La société française Immersion a présenté une table interactive pensée pour faciliter les travaux collaboratifs. Ce support permet de visionner d’échanger et d’annoter des documents numériques mais aussi de contrôler à distance des appareils connectés. Souhaitons lui de ne pas connaître le même funeste destin que la table tactile présentée en 2007 par Microsoft et trop vite tombée dans l’oubli.

 L’université japonaise de Tsukuba a fait la démonstration de son impressionnant système de modélisation 3D. Grâce à son interface super intuitive, il sera bientôt aussi facile de réaliser un modèle 3D que de jouer avec de la patte à modeler.

 Pour ce qui est de l’immersion dans le virtuel, BeAnotherLab a présenté la surprenante machine à être un autre (The machine to be another), une expérience interactive d’échange de point de vue. Ce projet, outre le fait qu’il offre la possibilité de ressentir une impressionnante sensation de sortie extracorporelle, permet aussi de percevoir notre conscience dans le corps de l’autre, offrant ainsi la possibilité de développer la tolérance et l’empathie chez ses utilisateurs.

 De leur côté EDF et R&D ont mis en avant un simulateur de visite de bâtiments virtuels en fauteuil roulant qui devrait permettre de repérer aisément les problèmes d’accessibilité aux personnes à mobilité réduite dans les projets architecturaux avant même que ne commencent les travaux. Ce simulateur pourrait aussi aider à former les personnes nouvellement handicapées à l’usage d’un fauteuil roulant grâce à son système haptique réaliste.

 Toujours dans le secteur de l’assistance aux personnes handicapées, l’Université de Bruxelles (Belgique) a mis au point un logiciel permettant aux personnes amputées de lutter contre les douleurs de membre fantôme en observant leur image sur laquelle est incrusté en temps réel le membre manquant.

 imagesMais c’est l’incontournable Virtualizer de Cyberith qui a proposé aux visiteurs l’expérience la plus immersive avec son tapis roulant omnidirectionnel qui, couplé aux très attendues lunettes de  réalité virtuelle Oculus-rift, offre aux utilisateurs le plaisir d’explorer des univers virtuels de façon naturelle et intuitive. Il ne fait aucun doute que beaucoup d’amateurs de jeux FPS attendent avec impatience la sortie commerciale de ce joujou.

 On retiendra de ce rendez-vous que malgré l’essor de la réalité virtuelle dans des domaines de plus en plus variés, les projets ludiques et d’immersion sensorielle sont encore bien présents et proposent des produits toujours innovants pour le plus grand plaisir des visiteurs.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.