in , , ,

Le président de Niantic a un avis assez partagé sur la réalité virtuelle

Niantic réalité virtuelle virtuelle

Interrogé sur la réalité virtuelle, John Hanke, le CEO de Niantic, a fait part de son enthousiasme et de ses craintes. Le patron de l’entreprise qui a créé le célèbre jeu en réalité augmentée, Pokémon Go, estime que la réalité virtuelle est excellent, voir sans doute trop bonne et pourrait avoir des effets néfastes sur certains de ses utilisateurs.

La réalité virtuelle fait débat depuis ses débuts et soulève certaines craintes. Certains évoquent des risques d’hallucination, de dépression, de dépendance à la réalité virtuelle. Peu d’études existent pour le moment et il reste difficile d’évaluer les véritables risques encourus pas les amateurs de réalité virtuelle. Pour le patron de Niantic, c’est le fait de rester enfermé qui est le principal problème de la réalité virtuelle. Le point sur les déclarations du président de Niantic.

Patron de Niantic réalité virtuelle VR

Le patron de Niantic réservé sur la réalité virtuelle

C’est lors du festival « Mixed Reality Summit » de Londres que John Hanke s’est exprimé au sujet de la réalité virtuelle. Prenant la parole, le CEO de Niantic a expliqué : « Mon problème avec la réalité virtuelle c’est qu’elle peut être trop bonne, dans le sens où c’est une expérience à laquelle les gens peuvent consacrer énormément de temps. Je veux dire, je m’inquiète déjà lorsque mes enfants passent trop de temps sur Minecraft, et c’est un excellent jeu ».

Niantic VR Réalité virtuelle

John Hanke a poursuivi : « Nous sommes des êtres humains, et il y a beaucoup de recherches démontrant que nous sommes bien plus heureux lorsque nous faisons de l’exercice, lorsque nous allons dehors – et particulièrement dans la nature. Je pense qu’il y a un problème dans notre société, si nous oublions cela et passons tout notre temps dans un univers en VR à la Ready Player One » avant de conclure : « Avec la réalité augmentée, il y a le potentiel de faire des choses qui ont un impact positif sur les gens. Il y a une étude qui montre l’impact sur la santé des joueurs de Pokémon GO en particulier, mais vous pouvez étendre cela à tous les jeux en réalité augmentée. Ces jeux encouragent les gens à être plus actifs qu’ils ne le seraient normalement ».

Véritable problème ou parti pris pour son application phare ?

Les propos du patron de Niantic peuvent effectivement faire réfléchir. Il est évident que rester des heures enfermé dans un jeu en réalité virtuelle n’est franchement pas ce qui se fait de mieux en termes de socialisation et d’exercice. Cependant, il en est de même avec les gamers sur PC ou console qui passent des heures entières devant leur jeu sans faire le moindre exercice.

Patron de Niantic Réalité virtuelle VR CEO Boss chef directeur

De nombreux jeux en réalité virtuelle, surtout lorsqu’ils utilisent un « Room Scale » et des contrôleurs sont cependant nettement meilleurs en ce qui concerne l’exercice. L’exemple de cette personne obèse ayant perdu 22 kilos en 5 mois en jouant quotidiennement en réalité virtuelle est particulièrement frappant. On peut, par ailleurs douter des nobles intentions du patron de Niantic. Celui-ci défend effectivement son application en perte de vitesse avec l’idée de la faire accepter plus facilement par les parents.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.