Accueil / Produits / Casque VR / Oculus Rift / Porto Rico – Mark Zuckerberg s’excuse pour sa visite en VR

Porto Rico – Mark Zuckerberg s’excuse pour sa visite en VR

facebook porto rico

Suite aux ravages provoqués à Porto Rico par l’ouragan Maria, Mark Zuckerberg a choisi de visiter les lieux en réalité virtuelle à 360 degrés par l’intermédiaire de l’application Facebook Spaces. L’objectif était notamment d’annoncer un partenariat avec la Croix Rouge pour venir en aide aux habitants. Retransmise en direct sur Facebook Live, cette visite a toutefois provoqué l’indignation de nombreux spectateurs, poussant le créateur de Facebook à s’excuser. 

Hier, Mark Zuckerberg a utilisé l’application Facebook Spaces pour visiter Porto Rico dévasté par l’ouragan Maria à travers une vidéo diffusée en direct sur Facebook Live. Tandis que son avatar cartoonesque visitait différents endroits ravagés à 360 degrés, un autre exécutif de Facebook s’exprimait sur le réalisme et la sensation d’immersion procurée par cette expérience.

Porto Rico : un contraste gênant entre l’avatar cartoon et le paysage dévasté

Pour le grand public, la pilule n’est pas passée. La vision de l’avatar loufoque d’un jeune milliardaire visitant un lieu victime d’une catastrophe naturelle à travers son casque VR avant de retourner se mettre à l’abri en Californie est un spectacle qui a dégoûté plus d’un spectateur. Beaucoup ont assimilé cette scène à une forme de tourisme du malheur, de voyeurisme indécent.

Suite à cette polémique, Mark Zuckerberg a tenu à s’excuser et à mieux expliquer son intention. Selon le créateur de Facebook, l’une des principales vertus de la VR est son aptitude à susciter l’empathie. Le but de sa démarche était de montrer comme la réalité virtuelle peut permettre à chacun de voir ce qui se passe aux différents endroits du monde et ainsi de prendre conscience de certaines situations. Le jeune entrepreneur à succès voulait aussi annoncer son partenariat avec la Croix Rouge pour aider les habitants de Porto Rico.

Porto Rico : l’empathie suscitée par la VR n’est pas perceptible en 2D

Quoi qu’il en soit, le contraste entre l’apparence édulcorée des avatars Facebook Spaces et la tristesse des paysages détruits par l’ouragan était prédestiné à provoquer la colère de nombreux internautes. Suite à cet incident, Mark Zuckerberg s’est rendu compte que l’environnement peut sembler réaliste lorsqu’on se trouve dans la VR, mais que voir la scène sur un écran 2D ne suscite pas du tout la même sensation d’empathie. Le CEO affirme que Facebook va travailler pour remédier à ce problème.

Dans le cadre de la conférence Oculus Connect 4, Mark Zuckerberg vient à nouveau de vanter les mérites de la réalité virtuelle, notamment pour permettre aux handicapés de retrouver progressivement l’usage de leur corps ou pour aider les chirurgiens à se préparer avant une opération. Il est clair que la réalité virtuelle offre de nombreuses possibilités positives. Toutefois, pour un spectateur qui n’est pas initié à cette technologie et se contente d’assister à une telle scène depuis son écran d’ordinateur, ces bienfaits ne sont pas directement perceptibles. Il s’agit d’un problème à corriger si Facebook souhaite réellement attirer un milliard de personnes dans la VR comme l’a annoncé Mark Zuckerberg ce soir.