Accueil / Secteurs d'applications / Jeux vidéo / Pokémon Go : Des Pokémon pour lutter contre les suicides au Japon

Pokémon Go : Des Pokémon pour lutter contre les suicides au Japon

pokémon go-japon-suicide-tojimbo

Pokémon GO n’est pas seulement un jeu faisant se déplacer des millions de personnes dans la rue, créant ainsi le buzz mais c’est aussi étonnamment, un outil inespéré pour résoudre bon nombre de problèmes, parmi ces problèmes : la lutte contre le suicide au Japon.

À Sakai (dans le centre du Japon), se trouvent les tristement célèbres falaises de Tojimbo, ces falaises sont un lieu privilégié pour les personnes souhaitant mettre un terme à leurs vies, on ne compte pas moins de 150 suicides lors des dix dernières années, uniquement dans ce lieu.

Cependant l’arrivée du jeu phénomène : Pokémon Go à tout changé. Il se trouve que l’algorithme de Niantic chargé de placer les nids de Pokémon a voulu que les falaises de Tojimbo soient un lieu où pullulent les Pokémon. Du coup, les falaises qui étaient vides et peu visitées sont devenues un repaire de dresseurs en quête de Pokémon rares, dissuadant les candidats au suicide de passer à l’acte.

Pokémon GO va-t-il devenir un outil de lutte contre les suicides ?

Pour Yukio Shige, ancien policier, âgé de 72 ans et membre d’une association de lutte contre le suicide, l’arrivée de Pokémon Go est « une bonne nouvelle pour l’association qui enregistre de moins en moins de suicides dans cette région ». L’ancien policier ajoute qu’il voudrait que d’autres lieux liés aux suicides puissent devenir des « nids de Pokémon », pour créer des lieux de captures, et donc de nouveaux lieux de rassemblements. Puisque les personnes cherchant à se suicider cherchent avant tout, un endroit calme et isolé.

pokémon go-japon-suicide-tojimbo

D’après l’édition 2014 du Livre blanc sur la lutte contre le suicide publié par le bureau du Cabinet et la Police japonaise, le pays du soleil levant présente un des taux de suicide les plus élevés au niveau mondial. Ainsi en 2013, 27 300 personnes se sont donné la mort au Japon, soit une moyenne de 75 suicides par jour.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *