Accueil / Produits / Casque VR / [Test] Onward VR : Engagez-vous dans la guerre en réalité virtuelle

[Test] Onward VR : Engagez-vous dans la guerre en réalité virtuelle

Onward VR est un jeu de tir tactique et militaire disponible sur Steam et développé pour la VR. Il s’agit là d’un jeu de guerre réaliste, puisqu’il se présente comme une simulation. Le jeu est très poussé dans sa dimension réaliste que ce soit avec la prise en main des armes ou bien via l’interaction envers le monde extérieur. L’autre fait notable est que le jeu se pratique uniquement en ligne via le mode multi-joueur.

Durée de vie : ???
Joueurs : 1 joueur
Date de sortie : 30 août 2016
Prix : 22.99€
Développeur : Downpour Interactive 
Genre : FPS / Jeu de tir
Plate-formes : HTC Vive / Oculus Rift

Nous avons testé le jeu avec le casque HTC Vive.

L’absence de tutoriel problématique pour le jeu

Dès le début d’Onward VR l’ambiance sonore prend le pas sur tout le reste. Tout le jeu est en anglais et celui-ci vous propose d’emblée de mettre en place les réglages. Une fois tout cela achevé vous pouvez enfin commencer à jouer. Le jeu n’est pas un FPS classique, Onward VR se rapproche plus simplement d’une simulation de guerre en VR. A tel point que le côté “simulation” prend le pas sur le côté “jeu”, il est donc nécessaire de guider les novices.

Dirigez-vous vers l’onglet “Multijoueurs”, puis tournez-vous vers “Shooting Range”, sélectionnez le mode “Solo”, choisissez votre classe avant de pouvoir tester les contrôles. Dans le même temps, une vidéo Youtube des développeurs s’ouvrira pour vous expliquer comment prendre en main le jeu. Pour vous épargner la traduction et le temps de la prise en main nous vous avons fait un tutoriel simplifié.

Un tutoriel simplifié pour prendre en main le jeu

Onward VR Test Tutoriel HTC controlers

Choisissez votre contrôleur majeur en fonction de si vous êtes droitier ou gaucher.
Avec votre contrôleur non majeur, utilisez le pavé tactile pour pouvoir vous déplacer.
Via votre contrôleur majeur, utilisez le bouton intérieur pour vous saisir de vos armes ou vos objets.
Pour asseoir la stabilité de votre arme utilisez le même bouton avec l’autre contrôleur afin de tenir l’arme à deux mains.
Utilisez la gâchette du contrôleur principal pour tirer un coup de feu
Une fois le chargeur vidé, remettez l’arme en position tir en maintenant la gâchette du contrôleur non principal et en glissant le contrôleur sur l’arme.
Pour décharger certaines armes principales, pressez le bas du pavé tactile principal tout en appuyant sur le pavé non principal afin de vous saisir du chargeur.
Saisissez-vous du chargeur sur votre hanche gauche avec votre gâchette non principale et dirigez le vers l’arme afin de recharger.
Recharger l’arme afin d’engager une balle dans le canon et recommencez.
Même procédé pour les armes de poing excepté l’étape de vous saisir du chargeur, laissez le tomber.
En ce qui concerne les grenades utilisez le bouton intérieur du contrôleur majeur.
Servez-vous de la gâchette du contrôleur non majeur afin de dégoupiller la grenade.
Avec la gâchette du contrôleur majeur lancez la grenade rapidement afin qu’elle n’explose pas dans les mains.

Onward VR multijoueurs et tutoriel

Évidemment ce tutoriel est concis et n’est pas forcément utile pour toutes les armes, il vous permettra cependant d’avoir suffisamment de bases pour pouvoir progresser rapidement.

En ce qui concerne le mode multijoueurs, celui-ci se présente de la façon suivante : un 4vs4 avec une équipe qui attaque et une autre qui défend, le tout avec un point à défendre. Pour le moment, le jeu propose sept cartes différentes sur lesquelles les équipes peuvent s’affronter.

Jouabilité : Une prise en main difficile mais réaliste

La longue et fastidieuse prise en main des contrôles vous prendra du temps : au minimum 1 heure pour les plus rapides. Elle est cependant nécessaire pour pouvoir vous lancer dans des parties en multijoueurs sans risquer d’être dépassé par les événements. Onward VR se rapproche au plus près d’une simulation de soldat, via tous les détails qui sont nécessaires au bon fonctionnement de vos armes. Le fait de replacer le canon des armes, utiliser les mécanismes pour enlever les balles du sniper entre autre renforce l’immersion du joueur.

Onward VR test jouabilité armes

En ce qui concerne la manière de se déplacer, l’usage du glissement paraît être la meilleure alternative pour le moment. Attention cependant aux personnes sensibles au “motion-sickness” qui pourraient en pâtir au bout d’une heure de jeu. Cependant pour cette simulation de guerre virtuelle, il s’agit certainement du meilleur compromis possible en attendant que des technologies de déplacement se démocratisent.

Il faut également avoir une connaissance relative du fonctionnement de chaque arme à feu pour pouvoir être à l’aise lorsque les vraies sessions de jeu commenceront. Il est donc primordial de s’entraîner un minimum si vous ne voulez pas être perdus durant les parties en multi-joueurs.

Graphisme et Bande-son : une ambiance de guerre 2.0

L’ensemble des éléments mis en place dans ce jeu servent à créer une ambiance de guerre. Tout d’abord via les graphismes qui sont modélisés de telle sorte à ce que l’illusion soit parfaite. Dès le menu principal, les décors montrent une caserne tout à fait réaliste et bien reproduite. Le champ de tir est très proche de ce qui pourrait être présent dans la réalité. Enfin, les cartes pour les modes multijoueurs sont là encore suffisamment réalistes pour faciliter grandement l’immersion.

Onward VR Test Graphismes et Bande-son

De même, tout ce qui concerne l’animation des armes ou les interactions avec les objets dépendent du choix que vous faites au tout début du jeu, si vous avez choisi de voir en VR les contrôleurs ou les mains. Cependant, le fait que le joueur doive recharger manuellement oblige à un focus sur les armes. Le moins que l’on puisse dire c’est que l’animation répond à l’attente suscitée, en étant à la fois fluide et réaliste.

Un mot enfin sur la bande-son. La simulation de guerre qu’est Onward VR se veut tellement proche de la réalité, qu’elle en oblitère les musiques. En effet, pas de morceaux dramatiques ou flamboyants telle une musique de Full Metal Jacket. Il n’y a que des sons de guerre, des explosions et des armes qui tirent. Lorsque le silence se fait, le joueur peut entendre le son des pas ainsi que le sifflement du vent. De même lorsque le joueur utilise la radio, les grésillements de celle-ci se font entendre tout comme le bruit de validation lorsqu’elle est enclenchée.

Confort visuel : une ambiance confortable mais attention aux malaisesOnward VR test Confort visuel interface

Comme cela est évoqué plus haut, l’ambiance visuelle sert au réalisme général du jeu. Ainsi lors des phases de jeu, la vue ne pose de problèmes majeurs à une exception. Vous aurez souvent besoin de regarder votre buste dans la VR car, comme pour les vrais soldats, votre équipement est sur vous. La modélisation des éléments sur votre buste est très moyenne et les objets se superposent.

Pour les déplacements, étant donné que le jeu est une simulation, il fallait trouver un moyen très crédible pour avancer. Onward VR a donc pris le parti d’opter pour le glissement via le pavé tactile. Cette fonction est l’un des contrôles du jeu les plus simple à prendre en main et vous servira efficacement pour les sessions de jeu. Attention cependant aux personnes sensibles à la “motion-sickness”, les glissements peuvent rapidement donner des vertiges.

Conclusion : Onward VR manque désespérément d’un tutoriel

Onward VR test conclusion guerre

Onward VR n’est pas un FPS classique. Cette simulation de guerre, est certainement l’expérience la plus réaliste que l’on puisse essayer en VR. La recherche d’une ambiance au plus proche des terrains de conflit, les sons travaillés des armes à feu et les communications radio servent à une immersion rapide. De même le fait de devoir connaître le fonctionnement des armes pour les recharger est également une bonne idée. Malheureusement, ce jeu a les défauts de ses qualités. En effet, si le travail de rechargement des armes est bien pensé, le jeu manque cruellement d’un tutoriel efficace et intuitif pour chacune de ses armes. Si nous vous avons présenté un tutoriel simple, il ne fonctionne que pour les armes de poing ainsi que pour certains fusils d’assaut. Si les développeurs réussissent à corriger ce manquement dans une mise à jour, il n’y aura plus grand chose à apporter à Onward VR.

Onward VR est un jeu de tir tactique et militaire disponible sur Steam et développé pour la VR. Il s’agit là d'un jeu de guerre réaliste, puisqu'il se présente comme une simulation. Le jeu est très poussé dans sa dimension réaliste que ce soit avec la prise en main des armes ou bien via l’interaction envers le monde extérieur. L’autre fait notable est que le jeu se pratique uniquement en ligne via le mode multi-joueur. Durée de vie : ??? Joueurs : 1 joueur Date de sortie : 30 août 2016 Prix : 22.99€ Développeur : Downpour Interactive  Genre : FPS…

Jouabilité : Si les contrôles sont compliqués à prendre en main, avec de l'entraînement. Cependant à force vous trouverez quelque chose de grisant à maîtriser les armes en VR

Graphismes : L'ambiance générale et la couleur sable renvoient aux campagnes militaires dans le désert. L'accent est mis sur le réalisme .


Bande-son : L'absence de musique sert la notion de réalisme de jeu. En revanche le son des armes et du reste au sein du jeu sert là encore l'immersion.


Confort visuel : Le léger point faible du jeu. Le déplacement par glissement expose à la "motion-sickness" et certaines vues sont encore fragiles.


Jouabilité - 7
Graphismes - 8
Bande-son - 8
Confort visuel - 6

7.3

Jouabilité : Si les contrôles sont compliqués à prendre en main, avec de l'entraînement. Cependant à force vous trouverez quelque chose de grisant à maîtriser les armes en VR

Graphismes : L'ambiance générale et la couleur sable renvoient aux campagnes militaires dans le désert. L'accent est mis sur le réalisme .


Bande-son : L'absence de musique sert la notion de réalisme de jeu. En revanche le son des armes et du reste au sein du jeu sert là encore l'immersion.


Confort visuel : Le léger point faible du jeu. Le déplacement par glissement expose à la "motion-sickness" et certaines vues sont encore fragiles.


Votre avis: 2.92 ( 3 votes)