Accueil / Produits / Casque VR / Casque autonome / L’Oculus Quest est le premier casque VR viable selon Facebook

L’Oculus Quest est le premier casque VR viable selon Facebook

oculus quest viable

L’Oculus Quest est le premier casque VR ayant le potentiel de devenir un medium viable. C’est ce qu’affirme Jason Rubin, Vice-Président aux stratégies gaming chez Facebook…

Le casque VR autonome Oculus Quest est disponible depuis le 21 mai 2019, et sa boutique d’applications a déjà rapporté 5 millions de dollars. Face à ce franc succès, de nombreux développeurs rêvent de pouvoir proposer leurs jeux et applis sur cet appareil.

Malheureusement, les conditions d’approbation sont très strictes et de nombreux développeurs ont d’ailleurs déjà commencé à se tourner vers des solutions de distribution alternatives à l’Oculus Store officiel comme le logiciel SideQuest.

Dans ce contexte, Jason Rubin, le VP aux stratégies gaming spéciales, s’est exprimé sur Twitter. Selon lui, cette sélection sévère est nécessaire à la croissance de la plateforme.

Pour rappel, pour qu’une application soit acceptée sur le Quest, les développeurs doivent d’abord fournir un document concept à faire valider en amont par Facebook. Par la suite, l’application terminée devra être approuvée une seconde fois pour finir sur l’Oculus Store.

Oculus Quest : Facebook ne veut proposer que l’excellence

Selon Rubin, l’objectif est tout simplement d’éviter aux développeurs de perdre du temps sur des applications qui seront finalement refusées. En effet, il est préférable qu’une application soit rejetée au stade de concept plutôt qu’à la fin du développement. Ceci permet au développeur de peaufiner son idée pour tenter sa chance à nouveau.

En outre, le cadre explique que Facebook est ” convaincu que le Quest est le premier casque VR ayant le potentiel de devenir un medium viable “. C’est pourquoi la firme ne souhaite proposer que des expériences de très haute qualité aux utilisateurs, afin ” que chaque achat sur le Store soit gratifiant et en encourage un autre “.

Jason Rubin ajoute que les mises à jour apportant des fonctionnalités expérimentales encore imparfaites ne sont pas pas acceptables sur le Store. Une référence directe au cas de Virtual Desktop, dont la MaJ permettant le streaming de jeux PC a été refusée. Ainsi, Rubin admet qu’il peut être nécessaire de ” sacrifier certaines fonctionnalités appréciées des utilisateurs pour servir l’intérêt général de la communauté “.

1 commentaire

  1. Ne pas se fier au titre de l’article, non seulement après sa lecture on ne sait toujours pas ce que l’on entend pas “viable” (autonome ?) mais l’article ne porte pas sur le casque mais sur la gestion de sa bibliothèque d’applications…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *