Accueil / Gaming / Nintendo Labo VR Kit : pourquoi attire-t-il autant l’attention ?

Nintendo Labo VR Kit : pourquoi attire-t-il autant l’attention ?

nintendo labo vr kit photo

Le Nintendo Labo VR Kit est de sorti depuis ce matin. Nous vous expliquons pourquoi tout le monde veut l’essayer. 

C’est LA grande nouveauté du jour. Ce 12 avril, le Nintendo Labo VR Kit est disponible en France. D’ailleurs, la firme nous a gentiment envoyé un exemplaire afin d’en réaliser le test. Rendez-vous en début de semaine prochaine pour tout savoir de ce produit. (On a oublié la Switch à la maison :S).

En tout cas, force est de remarquer tous les médias s’intéressent à ce produit qui, techniquement se compose de plastique et de carton. Pour rappel, le Nintendo Labo VR Kit combine un cardboard compatible avec la Switch et des accessoires. Six nouveaux accessoires sont disponibles dans ce pack Toy-Con 4 vendu entre 64,90 et 79,90 euros. Nintendo promet 64 expériences. Pour s’essayer à la VR, le possesseur de la console peut se procurer un starter Kit à 34,95 euros.

Le Nintendo Labo VR Kit : rendre la réalité virtuelle accessible aux enfants

Ce tarif d’entrée très doux permet ainsi de séduire les parents. En effet, la console de Nintendo trône dans bon nombre de foyers ou est fourrée dans les sacs à dos de ces chers bambins. Évidemment, les journalistes ayant des enfants ne peuvent s’empêcher d’assouvir leur curiosité. Ainsi, 20 Minutes a publié l’une des premières prises en main française. Ce sont les deux enfants de la rédactrice qui ont profité pour essayer les six jouets en carton.

Il faut d’abord commencer par un montage minutieux des éléments. Cela rappelle forcément les longues après-midi à construire des Lego. Selon la boîte du pack, comptez 30 à 60 minutes pour les lunettes VR, le même temps pour l’appareil photo, 1 à 2 heures pour l’éléphant, 1h30 à 2h30 pour l’oiseau, itou pour la pédale à vent. Le blaster ou canon en français vous prendra 2 à 3 heures de montage. Autant vous dire que ce produit s’adresse avant tout aux petits patients.

D’après les premiers retours, dont ceux de The Verge, les temps mentionnés sont plutôt justes. Mais cet aspect ludique fait vite place à un constat partagé. Les Inrocks, The Verge ou encore Puissance Nintendo notent qu’il s’agit rien de plus qu’une fenêtre sur la réalité virtuelle. Selon eux, la basse résolution (720p 60Hz), la simplicité des expériences, la qualité des graphismes et le fait de tenir en permanence la console et le Nintendo Labo VR Kit donnent l’impression d’avoir dans la main un merveilleux prototype. Mais un prototype quand même.

Une nouvelle manière de consommer la VR

Cela le réserve donc à des sessions très courtes de jeux. Tout comme l’on grignote les épisodes de nos séries préférées sur Netflix, on picore la VR avec Nintendo. Comme l’écrit le journaliste des Inrocks, “On ne disparaît pas dans ce monde virtuel : on s’y glisse pour regarder un peu à l’intérieur”. Ce serait donc une nouvelle façon de consommer cette technologie. En effet, suivant l’envie, un HTC Vive peut être le moyen de vivre une expérience de 5 minutes ou de se plonger plusieurs heures dans un monde virtuel.

Techniquement, le Nintendo Labo VR Kit ne le permet pas vraiment. Pourtant le géant nippon veut contenter le plus grand nombre avec la possibilité de jouer l’INTÉGRALITÉ de Zelda : Breath of The Wild avec ce casque. On s’imagine mal refaire notre partie de 45 heures en quasi-ligne droite en tenant l’objet à la main. Évidemment, nous vous en dirons davantage au moment de la mise à jour du jeu prévue le 25 avril prochain. En revanche, les expériences bonus associées à Super Mario Odyssey semblent particulièrement adaptées à l’objet.

Nintendo Labo VR Kit suscite la curiosité de la concurrence

D’où la curiosité de l’industrie qui reluque à la fois la console et le Nintendo Labo VR Kit d’un drôle d’oeil. La Switch profite en effet d’une vista incroyable dans un contexte de fin de génération pour Microsoft et PlayStation. Et c’est justement ce drôle d’oeil que Shuhei Yoshida, président de Sony Interactive Entertainment Worldwide Studios, s’apprête à tremper dans l’expérience loufoque de son concurrent. Il a confirmé avoir précommandé le Toy Con 4 auprès d’un twittos curieux.

On le comprend. Qui aurait cru que l’ancien fabricant de cartes distribue 1,39 million d’unités de produits Nintendo Labo dans le monde en 2018 ? Pour rappel, le parc mondial de Switch comptait 32,27 millions d’exemplaires à la fin de l’année dernière. Sony, de son côté, a écoulé 92,2 millions de PS4 et 4,6 millions de PS VR. Comme quoi, parfois le carton peut se transformer en or.