Accueil / Gaming / Des développeurs veulent faire revivre le Virtual Boy de Nintendo

Des développeurs veulent faire revivre le Virtual Boy de Nintendo

Virtual Boy Pathreon

C’est le premier casque de réalité virtuelle dédié au gaming. Le Virtual Boy a été créé par le constructeur japonnais Nintendo dans les années 90 pour offrir une nouvelle expérience de jeu. La console la moins populaire de Nintendo connait pourtant un regain d’intérêt par ses développeurs qui cherchent à lui ajouter du contenu.

Le Virtual Boy est une des consoles qui a le moins bien marché pour Nintendo, pourtant ses développeurs ont décidé de mettre en place une plateforme pour ajouter du contenu.

La team VUE à la rescousse du Virtual Boy

Créé en 1995, la console Virtual Boy se présente sous la forme d’un casque de réalité virtuelle équipée d’une manette. Pour y jouer, il ne fallait pas mettre le casque sur la tête afin de pouvoir bouger à sa guise. Le casque de réalité virtuelle “made by Nintendo” est posé sur un bipied à installer sur une table, via lequel il fallait poser la tête pour jouer.

Virtual Boy casque vr Nintendo

Si celle-ci n’a pas été un succès, la console conserve sa niche de fans qui fétichisent la console. Pour entretenir cette base, la team VUE, des développeurs travaillant sur la console a lancé un Pathreon. Ce système permet de rémunérer chaque mois les créateurs de contenus, et ceci dans le but de rajouter des éléments au sein de la Virtual Boy. Les développeurs doivent travailler sur le VUEngine qui est utilisé depuis environ 12 ans.

Nintendo pas clair sur sa politique de réalité virtuelle

Virtual Boy image de contenus

Nintendo est le seul constructeur historique a ne s’être pas positionné clairement sur la VR. A côté, Sony à lancé avec succès sa Playstation VR avec succès, tandis que Microsoft peaufine sa Xbox Scorpio pour être performante. Pour le constructeur nippon, rien d’officiel n’a été annoncé par Big N, pourtant les spéculations vont bon train. Il y a peu, nous vous avions parlé du fait qu’un consultant en sécurité avait trouvé des codes renvoyant à la VR dans les sources de la Switch.