Accueil / Ecosystème / NextVR – Une seconde levée de fonds à 80 millions de dollars

NextVR – Une seconde levée de fonds à 80 millions de dollars

Levée de fonds NextVR

Une nouvelle levée de fonds réussie pour le studio de réalité virtuelle NextVR. L’entreprise américaine a réussi à rassembler 80 millions de dollars auprès d’investisseurs essentiellement américains et chinois. Cette popularité montre que la VR dans les médias a de l’avenir.

Le studio de vidéo à 360° NextVR vient d’effectuer une levée de fonds de 80 millions de dollars, rapporte le site Variety. Cette compagnie californienne est spécialisée dans la couverture d’évènements en réalité virtuelle. S’il elle travaille sur des émissions de télé-réalité, ou des concerts, elle travaille essentiellement sur des événements sportifs américains.

La première levée de fonds de l’entreprise s’élevait à 30 millions de dollars. Le studio jouit donc de l’intérêt croissant dont a bénéficié la réalité virtuelle ces derniers mois. Parmi les investisseurs, beaucoup viennent d’une terre d’avenir pour la VR : la Chine. NetEase, CMC Holdings, VMS Investments Group, Founder H Fund, China Assets (Holdings) Ltd…

NextVR rassemble des investisseurs du monde entier

Les investisseurs chinois ne sont cependant pas les seuls à avoir mis de l’argent sur la table. Investment 28, un fond d’investissement américain, ainsi que Time Warner Investments, Comcast Ventures, RSE Ventures, Mandalay Entertainment, Madison Square Garden Co. et Dick Clark Prods. Ces dernières font partie de la précédente levée de fonds.

NextVR a donc levé une somme totale de 116 millions de dollars. D’un point de vue activité, la compagnie a conclu un partenariat avec la division sport de la Fox. L’entreprise a couvert l’U.S. Open, le Masters Tournament, le Kentucky Derby, le Daytona 500 et l’International Champions Cup. La réalité virtuelle est donc bien entrée dans le monde médiatique américain.

Cette vague d’investissement montre une nouvelle étape du développement de la réalité virtuelle. Les entreprises et les marchés font désormais confiance aux start-ups VR. Les médias européens devraient rapidement voir des initiatives être implémentées, notamment pour des émissions avec beaucoup d’audience.