Accueil / Applications et logiciels / Les cargos sans équipage et pilotés en réalité virtuelle c’est pour bientôt

Les cargos sans équipage et pilotés en réalité virtuelle c’est pour bientôt

Navires réalité virtuelle

L’an prochain, des tests grandeur nature seront menés sur des navires sans équipage, entièrement pilotés à distance en réalité virtuelle. A mi chemin entre les avions drones et les voitures autonomes, ces porte-conteneurs du futur devraient voir le jour prochainement. De nombreuses entreprises du monde entier s’intéressent à cette technologie et les premiers cargos autonomes devraient voir le jour d’ici à 2020, après que la technologie soit au point et que les tests soient concluants.

90 % du transport de marchandises passe par des bateaux. Le commerce maritime est énorme et les ports sont devenus de véritables monstres tant au niveau commercial que logistique et économique. Le coût d’un équipage représente une part non négligeable du coût du transport. D’où l’idée de remplacer les hommes à bord par de l’électronique et un pilotage à distance grâce à la réalité virtuelle. Un seul homme pour commander, en réalité virtuelle, plusieurs navires. Une économie certaine et un bilan écologique positif puisque ces cargos seront électriques. Le point sur ces futurs navires pilotés en VR.

Bateau autonome réalité virtuelle

Des navires sans marins pilotés en réalité virtuelle

Les avions drones pilotés en réalité virtuelle, notamment utilisés à des fins militaires, existent depuis des années et sont parfaitement au point. Les voitures autonomes sont également très avancées et capables d’être totalement autonomes et sans pilote en toute sécurité. Ces deux technologies de pointe existent et peuvent être adaptées aux navires. C’est en tout cas ce que pense l’entreprise norvégienne « Kongsberg » qui a annoncé la mise au point d’un cargo électrique autonome et piloté à distance grâce à la réalité virtuelle.

Cargos réalité virtuelle

Concrètement, le porte-conteneur sera bardé de capteurs, de caméras, d’un sonar, d’un système GPS, de systèmes infrarouges et d’un système de communication par satellite. Toutes les informations seront envoyées à un système de pilotage à distance.

Des navires intelligents pilotés en VR

Ces navires seront à la fois intelligents et autonomes. Ils échangeront leur position, leur vitesse et toutes les données du navire en temps réel avec le poste de pilotage à distance. Ils seront capables, grâce à leur sonar, d’identifier tout obstacle, un autre navire ou bien encore un iceberg et d’en avertir instantanément le pilote à distance. Le pilote, qui se trouvera sur la terre ferme et à des milliers de kilomètres de là, pourra prendre le contrôle du navire comme s’il se trouvait dans la salle de commande. Grâce aux caméras, il pourra visualiser dans son casque de réalité virtuelle tout le navire comme s’il se trouvait à bord et pourra gérer plusieurs navires simultanément.

Navire autonome réalité virtuelle

De gros acteurs se sont positionnés sur ce marché dont le constructeur de moteurs Rolls-Royce qui a investit 6,6 millions d’euros dans ce marché. Des questions se posent évidemment sur la sécurité de ces navires en cas de panne ou bien encore sur les risques de piratage de cette technologie.

Sources & crédits Source : Etude publiée par Rolls-Royce - Crédit : http://www.rolls-royce.com/~/media/Files/R/Rolls-Royce/documents/customers/marine/ship-intel/aawa-whitepaper-210616.pdf