Accueil / Applications et logiciels / Improbable devient la première licorne européenne de la réalité virtuelle

Improbable devient la première licorne européenne de la réalité virtuelle

Improbable Licorne européenne de la VR

C‘est une levée de fonds incroyable qu’a réalisé la start-up britannique « Improbable ». La jeune entreprise, spécialisée dans la simulation en réalité virtuelle, est désormais capitalisée à plus d’un milliard de dollars sans être cotée en bourse. Il s’agit de la première start-up européenne spécialisée dans la VR à obtenir un tel capital. Le point sur le succès de la levée de fonds d’ « Improbable ».

« Improbable » est une start-up londonienne spécialisée dans la simulation en réalité virtuelle à grande échelle. La jeune pousse britannique, créé en 2012, n’était valorisée qu’à hauteur de 100.000 euros il y a deux ans. Sa valeur a désormais été multipliée par dix sans passer par la bourse. Le point sur cette licorne.

Improbable licorne de la réalité virtuelle Europe levée de fonds

« Improbable » devient une licorne

Une licorne est le nom donné à une entreprise dont la valorisation est évaluée à plus d’un milliard de dollars sans passer par la bourse. Seulement 47 start-up européennes peuvent prétendre à ce titre honorifique. La plupart des licornes sont des entreprises du domaine des nouvelles technologies et tout particulièrement Internet. La Grande-Bretagne est le leader européen en la matière avec 18 licornes suivi par la Suède (dont Spotify reste la licorne la mieux valorisée du vieux continent). Seules 3 licornes existent en France.

Levée de fonds Improbable

Improbable rejoint donc le cercle très restreint des licornes européennes et peut s’enorgueillir, en plus, d’être la première start-up dédiée à la réalité virtuelle à atteindre ce niveau de capitalisation. C’est grâce à une levée de fonds réalisée récemment, et tout particulièrement l’entrée du fonds d’investissement japonais « SoftBank » à son capital, qui a permit à « Improbable » de devenir une licorne. Le fond japonais aurait ainsi, selon nos confrères du journal « Fortune », investit 502 millions de dollars dans la start-up. La participation au capital de « SoftBank » reste cependant inférieure à 50 %.

Improbable : une start-up méconnue du grand-public

L’entreprise « Improbable » vous est sans doute inconnue. Pourtant, la nouvelle licorne de la réalité virtuelle est une plateforme utilisée tant par les créateurs de jeux vidéos que les collectivités locale ou l’armée pour réaliser des simulations en réalité virtuelle à grande échelle. La start-up londonienne travaille, par exemple, avec le ministère de la santé britannique sur une simulation en réalité virtuelle de la propagation d’un virus. Le ministère de l’énergie anglais a modélisé son réseau électrique avec les services d’« Improbable » et le ministère de la défense réaliserait aussi des simulations en réalité virtuelle avec les outils de la licorne.

Malgré le jeune âge de ses créateurs (moins de trente ans), « Improbable », avec ses deux cent salariés, donne confiance aux investisseurs qui y voient un gros potentiel. L’entreprise souhaite cependant rester indépendante, ce qui explique que le capital du fonds japonais est inférieur à 50 %. Reste toutefois à voir si la start-up ne cèdera pas aux sirènes de l’argent facile avec un rachat très valorisé par une multinationale comme Google, Facebook ou Microsoft.

Sources & crédits Source : Fortune - Crédit : https://fortune.com/2017/05/12/term-sheet-friday-may-12/