Accueil / Produits / Casque VR / HTC Vive Pro : le casque de réalité virtuelle démonté par iFixit

HTC Vive Pro : le casque de réalité virtuelle démonté par iFixit

htc vive pro démonté ifixit

Le HTC Vive Pro vient d’être démonté par le site spécialisé iFixit. Ce désassemblage minutieux confirme que le casque de réalité virtuelle embarque des écrans AMOLED fabriqués par Samsung. Par ailleurs, l’appareil se révèle plutôt facile à réparer.

Dévoilé en janvier 2018 dans le cadre du CES de Las Vegas, le HTC Vive Pro est le nouveau casque de réalité virtuelle de HTC. Disponible à la vente depuis le 5 avril 2018, cet appareil se présente comme une mise à jour matérielle du premier HTC Vive lancé en 2016. En plus d’un design amélioré et d’autres modifications mineures, le Vive Pro se distingue principalement par son nouvel écran.

Cet écran offre une définition totale de 2800 x 1600, contre 2160 x 1200 pour le premier HTC Vive. Il s’agit donc d’une augmentation massive à hauteur de 78%, qui permet notamment de supprimer l’effet de voile rencontré par les utilisateurs des casques de première génération comme le Vive et l’Oculus Rift.

Le HTC Vive Pro sous les tournevis d’iFixit

htc vive pro rayon x

Aujourd’hui, les experts du site iFixit viennent de procéder au démontage du HTC Vive Pro. Si vous ne connaissez pas ce site américain, iFixit est spécialisé dans le désassemblage (teardown dans la langue de Shakespeare) d’appareils électroniques en tout genre : smartphones, laptop, consoles de jeu…

L’objectif de iFixit est de découvrir les composants internes des appareils qu’il démonte, et la façon dont ces composants sont disposés. Par ailleurs, le site détermine le niveau de difficulté de réparation des devices qu’il dissèque et leur attribue une note de réparabilité en fonction.

HTC Vive Pro : le même écran AMOLED que le Samsung Odyssey

htc vive pro écran samsung

A travers de démontage minutieux du HTC Vive Pro, on découvre que le nouveau casque VR embarque sous son capot un câble en ruban. Ce câble se faufile sous le plateau frontal et se connecte aux 32 capteurs de tracking infrarouge. Ces capteurs sont dissimulés sous les petites cavités visibles depuis l’extérieur de l’appareil. Ces cavités servent à filtrer la lumière non infrarouge afin de faciliter la capture des la lumière IR en provenance des stations de tracking Lighthouse.

Ce désassemblage confirme par ailleurs que le HTC Vive Pro embarque des écrans fabriqués par Samsung. Il s’agit de deux écrans AMOLED AMS350MU04 de définition 1440×1600. Ce sont les mêmes écrans que ceux du casque Samsung Odyssey VR fonctionnant sous la plateforme Windows Mixed Reality. Ce détail n’avait pas été confirmé officiellement par HTC.

HTC Vive Pro : une note de réparabilité de 8/10

htc vive pro réparabilité

En conclusion de ce démontage, iFixit attribue une très bonne note de réparabilité au HTC Vive Pro. Le casque taïwanais écope d’un 8/10 (la même note que pour le premier HTC Vive). Dans le détail, iFixit souligne le fait que l’appareil peut être démonté sans risque et facilement avec des outils standard. La plupart des composants sont sécurisés par des vis standard de type Phillips et Torx. Les coussins de confort sont sécurisés par du Velcro.

De plus, le nouveau casque audio intégré est totalement modulaire est des instructions sont fournies pour le désinstaller. En outre, les contrôleurs et les stations de tracking Lighthouse étant les mêmes que ceux du premier HTC Vive, les réparateurs sauront déjà comment réparer ces accessoires en cas de problème.

En revanche, iFixit déplore l’utilisation (légère) d’adhésif pour sécuriser les lentilles, le microphone et les capteurs. Enfin, sachant que le constructeur ne fournit aucun manuel de réparation, le site recommande de redoubler de prudence avant d’opérer, d’autant qu’il s’agit d’un appareil complexe.

Vous pouvez assister au désassemblage complet du HTC Vive Pro étape par étape dans la vidéo ci-dessous. Creative Electron a également réalisé une vue au rayon X du casque VR permettant de contempler tous ses composants assemblés.