Accueil / Produits / Casque VR / HTC Vive – Plus besoin de PC grâce au cloud gaming !

HTC Vive – Plus besoin de PC grâce au cloud gaming !

htc vive cloud gaming service

HTC vient de s’associer avec Dalian Television et Beijing Cyber Cloud pour tester la réalité virtuelle en tant que service cloud à Dalian, en Chine. Grâce aux technologies du cloud, il sera donc bientôt possible d’utiliser le HTC Vive sans avoir besoin d’un PC. Les images du jeu seront transmises en streaming sur l’écran du casque, et les commandes du joueur seront envoyées vers les serveurs distants. Cette innovation pourrait bouleverser le marché de la VR.

L’un des principaux obstacles à la démocratisation de la réalité virtuelle est le coût d’entrée de cette technologie. Malgré la récente baisse de prix des casques Oculus Rift et HTC Vive, il reste nécessaire d’investir dans un puissant PC à environ 800 euros au minimum. Toutefois, HTC vient peut-être de trouver un moyen de remédier à ce problème. La firme vient d’annoncer son partenariat avec Dalian Television et Beijing Cyber Cloud pour lancer le premier service cloud de réalité virtuelle à Dalian, en Chine.

HTC Vive : une simple box internet remplace le PC

Ainsi, plutôt que d’avoir à brancher le HTC Vive au PC, les consommateurs de cette ville chinoise peuvent brancher le casque à une box Viveport. Cette box offre une connexion de 60 Mbps, pour la VR et pour l’usage général. Les images du jeu sont transmises vers l’écran du casque depuis les serveurs via internet, et les commandes entrées par le joueur sont transmises au serveur en temps réel. Il s’agit là du principe du cloud gaming, déjà très en vogue dans le domaine des jeux vidéo traditionnels.

En plus de permettre de réduire les coûts, le cloud évite également aux joueurs d’avoir à télécharger les jeux, ce qui permet de gagner du temps et de rendre l’expérience générale plus agréable. Comme le souligne le président de HTC Vive China, Alvin Wang Graylin, le service est comparable à Spotify ou Netflix pour les applications de réalité virtuelle. Bien évidemment, cette solution est encore en phase de test, et présente de nombreuses faiblesses. On déplorer actuellement une certaine latence, et les problèmes de connectivité peuvent rendre le système inutilisable.

HTC Vive : le cloud gaming pourrait démocratiser la VR

En termes de coûts, la location de la box et du HTC Vive requiert une caution de 3000 yuans (455 dollars) et un abonnement mensuel de 500 yuans (environ 76 dollars). L’abonnement est sans engagement et peut être résilié à tout moment. Il est également possible de débourser 6688 yuans (environ 1015 dollars) pour acheter le HTC Vive et profiter d’un abonnement d’un an au service cloud. Rappelons que le HTC Vive seul coût 5488 yuans en Chine, soit environ 835 dollars. Le boîtier offre un accès à un catalogue de jeux regroupant actuellement quelques douzaines de titres et une bibliothèque de vidéos à 360 degrés. Du contenu supplémentaire sera ajouté au fil du temps.

Quoi qu’il en soit, lorsque ces limites techniques seront surmontées, le cloud gaming pourrait contribuer à la démocratisation de la VR, et assurer un avantage non négligeable à HTC sur ses concurrents. Gageons que le milliard de dollars que vient de verser Google à HTC permettra au Taïwanais de développer ce service cloud plus rapidement. Reste à savoir si HTC envisage d’exporter ce service en Europe, ou s’il compte le réserver aux pays asiatiques. En effet, pour que le cloud gaming fonctionne sans latence, les serveurs doivent être situés à proximité géographique. Par conséquent, pour internationaliser ce service, HTC devra bâtir des data centers sur tous les continents, voire dans tous les pays, ou louer les serveurs d’un fournisseur tiers.