in

Un HTC Vive autonome est disponible… uniquement en Chine

Casque VR autonome HTC Vive autonome Chine

Un HTC Vive autonome est désormais disponible en Chine. Équipé d’un Snapdragon 835, processeur de téléphone, il sera certainement moins puissant que son équivalent branché à un PC, mais sera portable et abordable.

HTC a créé et distribue un casque de réalité virtuelle autonome. Cependant, il y a de fortes chances que le lecteur de cet article ne puisse pas se l’offrir. L’entreprise l’a dit clairement : le HTC Vive autonome est exclusivement dédié au marché chinois.

ad-vr

HTC Vive autonome : abordable et portable, mais moins puissant

Il est difficile de savoir comment se comportera le HTC Vive autonome, notamment au niveau de l’affichage et du confort. Mais il est évident qu’il ne sera pas aussi performant que son équivalent relié à un PC. La performance passe ici après la portabilité et le coût.

Le HTC Vive autonome intègre un Snapdragon 835, un processeur habituellement réservé aux smartphones. Ses capacités seront donc nettement moindres que celles d’un PC VR-ready, mais le but n’est pas d’avoir une bête de puissance. Le but est d’avoir un objet portatif, économe en énergie et abordable. Et les processeurs de téléphones sont nettement moins chers que ceux d’ordinateurs.

Casque VR autonome HTC Vive autonome Google Daydream

Le reste du monde bientôt équipé

Pour les impatients, il est toujours permis de contacter des revendeurs chinois pour essayer de récupérer un HTC Vive autonome. Mais il ne faut pas oublier que Google a annoncé l’arrivée prochaine d’un nouveau casque VR Daydream, développé par HTC et Lenovo, qui pourra fonctionner sans smartphone.

Si le marché chinois est pour l’instant privilégié, il sera possible dans moins d’un an de s’offrir un Daydream totalement autonome et l’année prochaine le casque VR autonome développé par Facebook, Pacific, débarque aussi. Mais ils ne seront pas les premiers, car le Pico Goblin est déjà disponible à la pré-commande. Cette arrivée mondiale de casques autonomes est une très bonne nouvelle pour la démocratisation de la VR. Leur fonctionnement solitaire et leur fabrication permettent un faible coût – par rapport à leurs équivalents fonctionnant sur PC – ce qui est un frein de moins à l’achat !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.