Accueil / Gaming / [TEST] Gorn – Incarnez un gladiateur dans ce jeu VR délicieusement violent

[TEST] Gorn – Incarnez un gladiateur dans ce jeu VR délicieusement violent

gorn test vr oculus rift htc vive

Gorn est un jeu en réalité virtuelle développé par Free Lives, disponible sur Steam pour Oculus Rift et HTC Vive, proposant au joueur d’incarner un gladiateur dans une arène. Le titre laisse à l’utilisateur une très grande liberté d’action et propose de manier de très nombreuses armes au cours d’affrontements violents et jubilatoires qui réveilleront vos instincts primaires.

Présentation générale de Gorn

Modes de jeu : solo
Disponibilité : Juillet 2017
Prix : 19,99€
Développeur : Free Lives
Éditeur : Devolver Digital
Genre du jeu : Beat em Up
Compatibilité : Oculus Rift, HTC Vive
Testé sur : Oculus Rift

Scénario de Gorn : incarnez un gladiateur qui doit se battre pour sa vie

Gorn ne propose pas de scénario à proprement parler. Lâché dans une arène de la Rome antique, le joueur incarne un gladiateur en vue à la première personne, et reste libre de s’inventer sa propre histoire. En revanche, le titre jouit d’une atmosphère très particulière, grâce au contraste surprenant entre le côté cartoonesque des graphismes et la violence du gameplay. Les effusions de sang, les hurlements des gladiateurs et les rires sadiques de l’empereur et des spectateurs confèrent à l’expérience une identité unique, drôle en apparence mais extrêmement sombre dans le fond.

Gameplay de Gorn : un gameplay violent et très sportif

Autant le dire d’emblée, le gameplay de Gorn est tout bonnement excellent. Lâché dans l’arène, le joueur doit affronter des gladiateurs en utilisant différentes armes. Les affrontements sont violents et défoulants, mais aussi très techniques, car le tracking de mouvement de l’Oculus Rift et du HTC Vive permet de prendre en compte la direction et la puissance du coup. Ainsi, en fonction de la position de l’adversaire et de l’armure ou des armes qu’il porte, le joueur devra l’attaquer différemment pour frapper efficacement.

La liberté d’action est impressionnante, et le joueur peut faire à peu près tout ce qui lui passe par la tête. Démembrer ses ennemis, leur arracher leurs armes des mains, jeter une arme à travers l’arène, terminer le combat par un uppercut bien placé… plus les coups sont originaux, plus le public applaudit, et plus les dégâts infligés sont élevés. Ainsi, le joueur éprouvera un certain malaise à se déchaîner sous les éclats rires sadiques du public pendant qu’un adversaire trébuche sur la dépouille décapitée de son camarade.

Le titre s’avère par ailleurs extrêmement sportif, car l’amplitude des mouvements donne plus de puissance aux coups. Après quelques parties, vous serez probablement exténué. Même le système de déplacement est éreintant. Le joueur se déplace en effectuant des mouvements de traction de l’avant vers l’arrière. En fonction de l’amplitude des mouvements, le déplacement couvre une plus large distance. De fait, le simple fait de se mouvoir se révèle rapidement fatigant, et traduit bien la lourdeur de l’armure du gladiateur. Ce système de locomotion originale évite tout problème de motion sickness. Notons que les armes présentent la particularité d’être « élastiques », comme si elles étaient constituées de caoutchouc. Leurs réactions physiques sont donc moins réalistes, mais mieux adaptées à la réalité virtuelle.

Durée de vie de Gorn : une durée de vie quasiment illimitée

La durée de vie de Gorn semble colossale, car le jeu est si fun qu’on y reviendra volontiers uniquement pour le plaisir. Deux modes de jeu sont disponibles dès le départ. Le mode arène permet d’affronter des ennemis aléatoires, et le mode duel de champion permet d’affronter des ennemis puissants et tactiques en face à face. Par la suite, un mode endless est à débloquer, dans lequel le joueur doit survivre le plus longtemps possible.

Par ailleurs, en remplissant divers objectifs, le joueur peut débloquer des dizaines de nouvelles armes. Ces objectifs peuvent être par exemple de briser un certain nombre d’armures ou encore de tuer 5 ennemis avec une arme spécifique. Une fois débloquées, les armes apparaissent devant le joueur dans l’arène au début de la partie, et ce dernier peut choisir les deux armes qu’il souhaite utiliser. On regrettera seulement l’absence d’un mode multijoueur. Espérons que la possibilité d’affronter des adversaires humains soit implémentée rapidement.

Graphismes et bande-son de Gorn : des graphismes enfantins pour un jeu très mature

Le style graphique cartoonesque de Gorn contraste totalement avec son côté très gore et ultra-violent. Pour le reste, le titre est visuellement très détaillé et les animations sont très bien faites, au même titre que la prise en charge du moteur physique. Les rires du public qui composent la bande-son permettent de renforcer l’ambiance du jeu.

Immersion de Gorn : une expérience qui force le joueur à se donner à fond

Gorn est très immersif, car le joueur doit se donner à fond. Il incarne réellement son gladiateur, et doit même saluer l’empereur en début de partie et en cas de victoire, ce qui permet de réellement se mettre dans la peau du personnage. Le moindre faux mouvement peut être fatal, et l’utilisateur subit une pression réelle.

Confort de Gorn : confortable mais épuisant

En termes de confort visuel, Gorn est irréprochable. Le système de déplacement évite tout problème de motion sickness, et les graphismes sont agréables pour l’œil. Cependant, il s’agit d’une expérience physiquement très intense. Une bonne condition physique est nécessaire pour progresser, et même une personne sportive sera rapidement fatiguée. Ne jouez pas si vous n’êtes pas en bonne forme.

Gorn face à la concurrence

On peut comparer Gorn à un beat em up en réalité virtuelle comme Titan Slayer. Cependant, Gorn se révèle bien plus intéressant et beaucoup plus abouti. Le joueur peut se déplacer, utiliser de nombreuses armes, et les ennemis disposent eux aussi d’une plus large variété de mouvements. Pour l’heure, Gorn s’impose donc comme la nouvelle référence du beat em up en VR.

Conclusion du test de Gorn

Gorn est un excellent jeu en réalité virtuelle. Il est à la fois violent et réaliste, malgré ses graphismes cartoonesques. Le gameplay est très complet et offre au joueur une grande liberté d’action. Les armes sont nombreuses et variées et le système de progression par quêtes est simple et efficace. Il ne manque qu’un mode multijoueur pour que ce titre frôle la perfection.

Points Positifs

  • Un moteur physique très avancé
  • De nombreuses armes
  • Une grande liberté d’action

Points Négatifs

  • Pas de mode multijoueur
  • Une ambiance un peu malsaine

Gorn est un jeu en réalité virtuelle développé par Free Lives, disponible sur Steam pour Oculus Rift et HTC Vive, proposant au joueur d'incarner un gladiateur dans une arène. Le titre laisse à l'utilisateur une très grande liberté d'action et propose de manier de très nombreuses armes au cours d'affrontements violents et jubilatoires qui réveilleront vos instincts primaires. Présentation générale de Gorn https://www.youtube.com/watch?v=2CaGPLxemJw Modes de jeu : solo Disponibilité : Juillet 2017 Prix : 19,99€ Développeur : Free Lives Éditeur : Devolver Digital Genre du jeu : Beat em Up Compatibilité : Oculus Rift, HTC Vive Testé sur : Oculus Rift Scénario…

Scénario : Pas de scénario mais une atmosphère originale.


Jouabilité :Un gameplay jouissif porté par un moteur physique très performant.


Durée de vie : Une rejouabilité quasiment infinie.


Graphismes et bande-son: Des graphismes cartoonesques qui contrastent avec la violence et l'aspect gore du titre.


Immersion: Un jeu qui pousse le joueur à se donner à fond.


Confort: Une expérience confortable mais fatiguante.


Gameplay - 10
Durée de vie - 8.5
Graphismes et bande-son - 8
Immersion - 10
Confort - 8

8.9

Scénario : Pas de scénario mais une atmosphère originale.


Jouabilité :Un gameplay jouissif porté par un moteur physique très performant.


Durée de vie : Une rejouabilité quasiment infinie.


Graphismes et bande-son: Des graphismes cartoonesques qui contrastent avec la violence et l'aspect gore du titre.


Immersion: Un jeu qui pousse le joueur à se donner à fond.


Confort: Une expérience confortable mais fatiguante.


Votre avis: Be the first one !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *