in ,

Le casque VR de Google se précise et serait « spectaculaire »

Il y a six mois, le vice-président du service réalité virtuelle de Google révélait le projet d’un casque VR. Doté de dix fois plus de pixels que la concurrence selon ce dernier, Clay Bavor a à nouveau parlé, sans trop en révéler. 

Lors d’une conférence en juin dernier, Clay Bavor dévoilait le casque VR développé par Google. La prochaine étape de la réalité virtuelle selon lui, puisque la machine serait dotée de dix fois plus de pixels que les casques actuels. Une performance supérieure même à ce qu’avait imaginé Michael Abrash, le chef scientifique d’Oculus, pour les années à venir. Depuis, peu d’informations ont filtré, jusqu’à ce que Bavor se décide à dire quelques mots.

Google face aux contraintes technologiques des casque VR

Depuis six mois, les développeurs de Google se penchent sur les défis qu’engendre un casque tel que celui-ci. L’objectif de 20 mégapixels par oeil à 90 ou 120 Fps reste le problème le plus compliqué à contourner selon lui. Avec de telles performances, « le débit atteint 50 à 100 gigabits par seconde« . Un chiffre bien trop haut pour une expérience agréable, incluant saccades et ralentissements, et qui n’a pas encore été réduit jusqu’ici.

Malgré les difficultés, Clay Bavor assure que Google « fait un pas dans la bonne direction ». Dans les laboratoires de la société, des prototypes prennent forme, et le résultat serait déjà « spectaculaire » selon le vice-président du service VR.

VRHero Plus, le casque qui prend de l’avance

Google, Casque vr, vrhero plus, 5K, ecrans OLED

Récemment, l’entreprise VRginners a mis en vente une version améliorée du casque VRHero. Tout comme le futur casque de Google, ce sont des écrans OLED qui se trouvent dans la machine. Ils permettent, en plus d’un affichage 5K déjà présent sur la version précédente, d’augmenter la rapidité d’affichage, moins de temps de latence et une meilleure gestion des couleurs.

Face à ce casque déjà très performant, on peut se demander l’intérêt présenté par le futur casque « avec dix fois plus de pixels ». Pour intéresser l’industrie, il faudra faire vite, car les concurrents auront eu aussi le temps d’améliorer leurs produits.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.