Accueil / Ecosystème / Etudes & Chiffres / [Etude] Gartner prévoit une adoption de la réalité virtuelle dans 5 à 10 ans

[Etude] Gartner prévoit une adoption de la réalité virtuelle dans 5 à 10 ans

Gartner prévoit une adoption de la réalité virtuelle dans 5 à 10 ans

Dans son rapport intitulé “Gartner Hype Cycle”, l’institut Gartner prévoit une adoption par la masse de la réalité virtuelle dans 5 à 10 ans. La réalité augmentée aurait un plus fort impact sur les consommateurs que la réalité virtuelle.

Compréhension par le public ne veut pas dire adoption

rvemerging-tech-hc.png;wa0131df2b233dcd17
La réalité virtuelle, entrée dans le classement du Hype Cycle en 2013 serait au stade de compréhension par le public.

L’institut Gartner vient de publier un rapport annuel sur l’état d’adaptation des nouvelles technologies sur le marché de la consommation intitulé “Gartner Hype cycle”, dans lequel elle prévoit que la réalité virtuelle sera prête à intégrer le marché de la consommation de masse dans 5 à 10 ans. 

Alors que l’Oculus Rift sera commercialisé en début 2016 et que selon l’institut Tractica, 14 millions de casques pourraient déjà vendus en 2016,   qu’est-ce qui expliquerait selon Gartner que le grand public ne soit pas encore prêt à adopter la réalité virtuelle ?

L’institut d’étude a classé les différentes innovations selon leur niveau de maturité, d’adoption par la masse et leur application sociale. Cinq classes apparaissent et Gartner a classé la réalité virtuelle dans la catégorie des innovations arrivées à un stade où elles sont comprises par le plus grand nombre sans pourtant qu’elle soit adoptée.

La réalité virtuelle est entrée dans le Hype cycle de l’institut Gartner pour la première fois en 2013 juste après l’annonce par Oculus VR du lancement de l’Oculus Rift. A ce moment, l’étude prévoyait un rapide décollage de la réalité virtuelle, à une échéance de 3 ans. Pourquoi l’institut a-t-il revu à la baisse le potentiel de la réalité virtuelle à percer le marché ?

Le jeu domine encore le marché

Virtual Reality Revenue graph
Selon Tractica, le jeu dominera le marché pour les 4 années à venir.

Pour le moment, l’industrie du jeu vidéo serait la plus concernée par la réalité virtuelle et resterait de loin la première source de revenu. Une analyse partagée par d’autres instituts d’étude telle que Tractica, qui dans un rapport publié en juillet, prévoyait que le jeu dominerait encore le marché pour les quatre années à venir.

Cette analyse doit-elle décourager les marques ? Bien au contraire. “Facebook n’a pas seulement racheté l’oculusVR pour 2 milliards d’euros pour les besoins du jeu vidéo”, explique Ben Woods, directeur de recherche en chef à l’institut CSS Insights.

La plateforme de réseau social voudrait en faire le premier support de communication allant des relations sociales au divertissement en ligne.

Un essor à venir des contenus à 360°

Selon Ben Woods de CCS insight encore, le marché des contenus de réalité virtuelle est en plein essor. Les contenus au format 360° pourraient également prendre une place de plus en plus importante avec l’arrivée des caméras à 360°. La vidéo professionnelle, mais également le marketing et les événements promotionnels pourraient représenter une opportunité de développement pour la réalité virtuelle. L’industrie et le commerce seraient également concernés par la réalité virtuelle et auraient un fort potentiel de développement.

La réalité augmentée, une expérience plus forte que la réalité virtuelle

Route-66-Follow-Me-Réalité-Augmentée-et-Navigation-GPS
La réalité augmentée pourrait être une expérience plus riche, mais pour le moment ses applications ne sont pas aussi développées que la réalité virtuelle.

Le rapport Gartner prévoit enfin que la réalité augmentée aura un impact plus grand sur les consommateurs que la réalité virtuelle. La réalité augmentée serait susceptible d’offrir une plus riche expérience que la réalité virtuelle. Le concept de réalité augmentée consiste à ajouter des images virtuelles sur ce que peut voir un oeil humain là où la réalité virtuelle replace uniquement dans un univers synthétique.

Mais pour l’instant, la réalité virtuelle est à un stade moins avancé que la réalité virtuelle. Les applications de la réalité augmentée n’en sont qu’à leurs prémisses. L’HoloLens de Microsoft pourrait être commercialisé l’année prochaine, mais uniquement auprès des professionnels. Mais d’autres applications se développent : les Google Glasses feraient leur grand retour. D’autres applications telles que les Smart Eyeglass pourraient permettre d’assurer la sécurité dans certains secteurs où l’assistance visuelle tient une grande place telle que l’aviation.   

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *