Accueil / Secteurs d'applications / Cinéma / Des films en réalité virtuelle – Êtes-vous prêts pour la révolution ?

Des films en réalité virtuelle – Êtes-vous prêts pour la révolution ?

cinema films réalité virtuelle

Avec l’arrivée des casques de réalité virtuelle comme l’Oculus Rift ou le HoloLens, la technologie nous plonge dans l’action comme jamais auparavant. Voici comment ces innovations sont en train de changer le visage d’Hollywood. Êtes-vous prêts pour la révolution des films en réalité virtuelle ?

Du petit au grand écran avec la réalité virtuelle

Bien qu’elle soit plus populaire dans le domaine du jeu vidéo, la technologie de la réalité virtuelle, connue sous le nom VR (ou RV en français), ne veut pas se réduire à un seul secteur d’activité. Nous avons déjà eu l’occasion d’apprécier Star Wars en réalité augmentéeil est normal de voir ces produits se tourner vers un public plus cinéphile.

Cependant, les films en réalité virtuelle se heurtent à un public plus exigeant. La réalité virtuelle a beau séduire on a encore du mal à imaginer une salle de cinéma remplit d’Homme casqué.

Toutefois pour Hollywood la machine est en marche et on commence déjà à réécrire les scripts. Des réalisateurs comme Steven Spielberg ou Ridley Scott travaillent déjà sur des projets de films en réalité augmentée. Le cinéma actuel permet au réalisateur de contrôler ce que le spectateur peut voir à l’écran, il est donc maître de la position de votre regard sur son oeuvre. Avec l’arrivée de la VR, ce ne sera plus possible, car le casque vous permet d’observer tous les aspects d’une scène et, dans certains cas affecter la façon dont l’histoire se déroule. Dans “Buried” de Rodrigo Cortés par exemple, le spectateur pourrait être enfermé et enterré vivant à la place de Paul Conroy. Une immersion sensationnelle qui engendre de nouveaux défis créatifs pour les créateurs et les spectateurs.

On peut déjà observer les travaux sur les films en réalité virtuelle dans les festivals comme Sundance et Tribeca Film Festival.

citation cinéma

Mais si votre regard est libre de toute action, comment les réalisateurs pourront-ils attirer le spectateur sur une action précise ? Pour Robert Stromberg, c’est l’équivalent d’un repas familial, on se tourne naturellement vers la personne qui fait le plus de bruit. L’utilisation des techniques de cadrage classique du cinéma comme le “gros plan” est donc également à proscrire. À ce stade, les expériences VR sont beaucoup plus courtes que les longs métrages, car une visualisation pendant des périodes prolongées peut provoquer des nausées. Vous pouvez quand même tenter l’expérience de la réalité augmentée directement chez vous avec des matériaux peu coûteux.

Voici maintenant un avant-goût de films en réalité virtuelle

GONE

Ce thriller en réalité virtuelle est une mise en bouche de la collaboration entre Samsung et Skybound Divertissement, la société ayant produit la série télévisée The Walking Dead.  Dans la même idée que “Taken”, Émilia une fille de 9 ans a mystérieusement disparu en plein jour. Loin d’être une histoire “Où vous êtes le héros”, vous vous sentirez quand même impliquer dans cette enquête pour remonter aux origines de cette disparition. Cette série de 2 heures divisées en épisodes de 10 minutes est exclusivement disponible sur le Gear VR.

Collisions - films en réalité virtuelle

Collisions

“Collisions” est un effort concerté pour exploiter le potentiel de la VR et ainsi amener le spectateur dans un terrain en cours d’exploration. Fruit du travail de Lynette Wallworth, une cinéaste australienne, ce documentaire une nouvelle fois exclusif à Samsung  traite de la mémoire d’un homme à propos des tests nucléaires réalisés dans le désert Australien. Pour l’artiste engagée, la VR était l’outil parfait pour cette réalisation.

films en réalité virtuel - Henry

Henry

Vous suivez l’histoire d’Henry, un hérisson seul le jour de son anniversaire qui cherche à se faire des amis. Sortant tout droit de l’univers Pixar, Oculus Story Studio nous emmène dans la maison de l’animal solitaire, mais adorable. Une expérience de réalité virtuelle destinée aux plus jeunes, où l’enfant se retrouve nez à nez avec ce piquant héros. Une aventure bientôt disponible sur l’oculus rift.

Paranormal Activity : The Ghost Dimension

Le spin-off du célèbre film d’horreur de Oren Peli a eu droit à son adaptation en vue 360°. En utilisant la technologie des casques de réalité virtuelle, cette configuration permet de créer une ambiance des plus effrayantes. La VR est donc parfaitement adaptable à l’univers des films d’épouvantes pour des sensations décuplées.

Les films en réalité virtuelle, une révolution aux débuts difficiles

Aujourd’hui, la technologie de la réalité virtuelle se fait une place progressive dans notre société, des cinémas de réalité virtuelle ont déjà ouvert leur porte, mais cela n’a pas toujours été le cas par le passé.

Déjà dans les années 50 de nombreux films à sensation se sont tournés vers cette méthode de diffusion comme le chef d’oeuvre d’Hitchcock “Le crime était presque parfait”. Néanmoins, suite aux qualités de diffusion et à l’excès du sensationnel proposé par les productions 3D, la technologie se fait oublier jusque dans les années 80. Cependant pour faire revenir la 3d au goût du jour les tentatives ne manquent pas. La technique “Circle-Vision 360°“, un procédé introduit dans les années 1950 nécessitant l’utilisation de 9 caméras projetées sur 9 écrans disposés en rond. Il ne séduira que les parcs à sensations.  Le premier long-métrage  en 3D “Bwana Devil” aux couleurs d’Hollywood lui non plus ne rencontrera pas le succès attendu, car la technologie 3D demande plus de progrès techniques. films en réalité virtuelle - Bwanadevil

Ce sera seulement en 1986 que la 3D fait son grand retour sur le marché de l’attraction à spectacle avec le procédé IMAX qui redonne de l’intérêt au projet de films en réalité virtuelle.

Malgré des débuts difficiles au cinéma, la réalité virtuelle prend son temps pour construire sa voie révolutionnaire tournée vers le succès de la production cinématographique. Nous ne sommes qu’aux prémices d’un contenu audiovisuel aux possibilités extraordinaires rendu possible grâce à la technologie.

©image à la une : DARROW; J. R. EYERMAN/THE LIFE PICTURE COLLECTION/GETTY IMAGES (AUDIENCE); F. MARTIN RAMIN

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *