in

Facebook a inventé une nouvelle unité de temps pour la réalité virtuelle

facebook invente une nouvelle unité de temps

Facebook propose, ce mercredi 24 janvier, une nouvelle unité de temps destiné à la réalité virtuelle, le flick. Cette unité est proche de la nanoseconde et devrait, selon la firme aider les ingénieurs à travailler plus précisément. 

Réseaux sociaux, intelligence artificielle, réalité virtuelle… Facebook est toujours là où on ne l’attend pas, une règle qui ne déroge pas ce mercredi 24 janvier. Le géant californien vient d’inventer une nouvelle unité de temps, le Flick. Elle devrait servir principalement aux ingénieurs de la firme en ce qui concerne les recherches sur la latence des casques VR, notamment de son Oculus Rift.  À peine « supérieure à une nanoseconde », elle mesure exactement 1/705 600 000 de seconde. Une « innovation » vraiment utile ? Oui selon Facebook, qui justifie sa création par le besoin de ses équipes à travailler avec plus de rigueur sur le taux de rafraichissement des images qui défilent dans les casques de réalités virtuelles. Le Flick a été mis à disposition de tous, en open source sur internet pour être analysé et discuter sur des forums.

Le Flicks : l’unité de mesure de temps pour les ingénieurs de la VR

Grâce au Flick, il sera possible de décomposer une image jusqu’au millième de son temps de visionnage. Les équipes en charge du développement des casques VR pourront ainsi utiliser une unité de temps qui se décompose en nombre entier, plutôt que de devoir utiliser des nombres avec beaucoup de chiffres après la virgule, ce qui ne facilite pas la précision de travail. Une nouvelle qui n’intéressera donc que ceux qui travaillent sur des projets VR ou de rafraichissement d’images affichées sur des écrans. Reste à voir si la norme prendra et sera adoptée au niveau international.

Facebook et la réalité virtuelle

facebook invente une nouvelle unité de temps

Rappelons que Oculus VR a été rachetée par Facebook en mars 2014 pour 2 milliards de dollars. Une sacrée somme, qui pourrait coûter 2 milliards de plus à Mark Zuckerberg, puisque ce dernier est encore en conflit judiciaire avec ZeniMax qui avait portait plainte contre Oculus en 2014 pour vol de propriété intellectuelle.

Pour faire grandir le projet Flick, Facebook à même mis en ligne, gratuitement, le code du projet sur GitHub. La communauté peut; à son tour, donner son avis et faire avancer ce que la firme

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.