Accueil / Produits / Casque VR / Facebook prépare son propre assistant vocal type Alexa pour Oculus

Facebook prépare son propre assistant vocal type Alexa pour Oculus

facebook assistant vocal ia

Facebook prépare actuellement son propre assistant vocal doté d’intelligence artificielle type Amazon Alexa ou Apple Siri. Cet assistant IA serait notamment intégré aux casques VR Oculus, et aux enceintes connectées Portal.

Selon le site CNBC, Facebook développe actuellement son propre assistant vocal pour rivaliser avec Apple Siri, Amazon Alexa ou encore Google Assistant. Le projet serait en développement depuis 2018, et serait dirigé par l’équipe en charge des appareils Oculus.

L’entreprise a confirmé ce projet, et révèle que cet assistant vocal doté d’intelligence artificielle fonctionnera sur tous ses différents appareils VR / AR dont la gamme Oculus, mais aussi l’enceinte connectée Portal et les futurs produits.

Rappelons en effet que les enceintes connectées Portal de Facebook reposent actuellement sur l’assistant vocal Alexa d’Amazon. En créant son propre assistant, Facebook serait donc en mesure de prendre son indépendance.

Toutefois, ce n’est pas la première fois que la firme de Mark Zuckerberg se lance dans cette aventure. En 2018, Facebook lançait son assistant IA dénommé ” M ” pour son réseau social, avant de s’apercevoir que les utilisateurs ne ressentaient pas le besoin de l’utiliser. Cependant, les temps ont changé et les assistants vocaux sont aujourd’hui très populaires grâce à l’essor des smartphones et des enceintes connectées.

Facebook : un assistant vocal pour espionner les utilisateurs de casques VR Oculus ?

facebook oculus assistant vocal

Dans la réalité virtuelle, un tel assistant pourrait s’avérer utile pour permettre aux utilisateurs de casques Oculus d’interagir au son de leur voix sans avoir besoin d’utiliser leurs mains. Ceci permettrait donc de gagner en productivité et en efficacité au sein de la VR. Une opportunité appréciable, particulièrement pour les entreprises.

Néanmoins, il convient de rappeler que Facebook a fait l’objet de nombreux scandales liés à la confidentialité des données au cours des dernières années. Fuites de données, échange d’informations avec des entreprises tierces… l’exploitation des données personnelles est la base du modèle économique de Facebook, et ses dirigeants ne nous ont clairement pas tout dit à ce sujet. C’est d’ailleurs pourquoi Mark Zuckerberg fait actuellement l’objet d’une enquête pénale aux Etats- Unis.

Or, les assistants vocaux sont de véritables aspirateurs à données. Il a été prouvé que les conversations avec Alexa, Google Assistant et Siri sont enregistrées et analysées à des fins de ciblage publicitaire ou d’analyse comportementale, et on peut se douter que Facebook n’hésitera pas à en en faire de même.

Il y a quelques jours, Facebook s’était d’ailleurs lui-même comparé à Big Brother. On peut donc s’attendre à ce qu’un assistant vocal IA dans la réalité virtuelle soit utilisé pour collecter toujours plus de données sur les utilisateurs, au même titre que les caméras, microphones et autres capteurs de mouvements oculaires et d’expressions faciales…