Accueil / Produits / Casque VR / Casque autonome / ExynosVR – Samsung dévoile enfin son casque VR autonome surpuissant

ExynosVR – Samsung dévoile enfin son casque VR autonome surpuissant

samsung exynosvr

Dans le cadre de la MWC Shanghai, Samsung vient de dévoiler un premier prototype de son futur casque autonome, le ExynosVR, ainsi que les caractéristiques techniques de l’appareil. Ce casque tout-en-un offre une résolution 4K, et propose une technologie de eye-tracking développée par la startup Visual Camp.  

Les casques VR autonomes représentent sans conteste le futur du marché des casques de réalité virtuelle grand public. Ces appareils, pouvant fonctionner sans ordinateur ni smartphone, sont nettement plus pratiques et intuitifs que les casques disponibles à l’heure actuelle sur le marché. Après Intel et son Project Alloy, Oculus et son Santa Cruz, ou encore Qualcomm et son VRDK, c’est au tour de Samsung de dévoiler officiellement son design de référence pour casque autonome.

ExynosVR : un casque indépendant équipé de composants à la pointe de la technologie

Le ExynosVR III, présenté dans le cadre de la MWC Shanghai, apparaît très différent du Gear VR en termes de design. Le casque semble beaucoup plus robuste, ce qui n’est pas étonnant puisqu’il embarque ses propres composants plutôt que de puiser la puissance d’un smartphone pour fonctionner. L’appareil est équipé d’un GPU ARM Mali G71 MP20, et d’un processeur M2 Dual cadence à 2,5GHz.

Sa résolution maximale s’élève à 4K à 75 fps, mais il est aussi possible d’opter pour la WQHD à 90 fps. Les caméras frontales visibles sur la photo du prototype serviront probablement au tracking de position Inside-out, comme pour les casques Windows Holographic.

EyxnosVR : une technologie de eye-tracking développée par Visual Camp

En parallèle, toujours dans le cadre de la MWC Shanghai, la startup coréenne Visual Camp a confirmé que sa technologie de eye-tracking serait utilisée par le casque Exynos VR. Cette technologie permet de limiter la consommation de ressources, et donc les risques de surchauffe, par un ingénieux procédé. En suivant le regard de l’utilisateur, l’appareil est capable de n’afficher de façon détaillée que ce que regarde le porteur. Le reste est volontairement flouté avec une résolution réduite pour économiser des ressources.

D’après Visual Camp, plusieurs autres technologies sont incorporées au casque Exynos VR telles que le hand tracking, la reconnaissance vocale, et la reconnaissance d’expressions faciales. Le CEO de Visual Camp, Suk Yunchan, est très fier de ce partenariat avec Samsung Electronics qui offre à sa technologie une reconnaissance internationale dans le cadre du MWCS 2017. La firme compte continuer à promouvoir la qualité des technologies sud-coréennes à l’échelle mondiale.

On ignore à quelle date Samsung compte commercialiser le Exynos VR. Les premiers casques de réalité virtuelle autonome sont attendus sur le marché pour la fin de l’année 2017. Il est fort probable que ces appareils mettent un terme définitif à la prolifération de casques VR pour smartphone, qui ne présenteront plus aucun intérêt. En revanche, cette catégorie de produits devrait cohabiter avec les casques pour PC qui proposeront toujours des performances plus élevées.