Accueil / Gaming / Avec ses brevets, Sony imagine le futur de l’eSport en VR

Avec ses brevets, Sony imagine le futur de l’eSport en VR

esport ps vr sony

Alors que la PlayStation 4 est en fin de vie et que le PS VR a fait ses preuves, Sony se lance à corps perdu dans l’avenir. Le constructeur nippon prépare non seulement la 5e version de sa console, mais aussi le futur de l’eSport en réalité virtuelle.

Il y a deux jours nous apprenions que le géant du jeu vidéo préparerait un casque VR sans-fil, à l’instar de l’Oculus Quest. Hier, Siliconera a mis la main sur des brevets concernant l’eSport. Oui, Sony veut s’engager dans l’avenir de cette pratique ô combien populaire.

Une nouvelle manière de vivre la fièvre eSport en VR

sony vr esport salle

Le document édité en 2017 et publié ce mois-ci décrit une manière de vivre au plus près les tournois eSport sans pour autant se déplacer. À l’aide de diverses caméras installées dans la salle et derrière les sièges des spectateurs, l’internaute pourrait visionner les compétitions depuis son PS VR. Il se téléporterait de siège en siège, du fond du stade au premier rang, avec les VIP.

Pour cela, rien de plus simple. Il suffit d’utiliser une manette ou un contrôleur équivalent afin de passer d’une vue à une autre. Siliconera imagine déjà une manière de monétiser cette expérience. Certains angles de caméra seraient alors inaccessibles si l’on ne paie pas.

Renforcer les interactions entre spectateurs et téléspectateurs

sony esport sieges

De plus, une illustration de ce brevet montre la possibilité de voir les spectateurs dans la salle, assis à côté de soi. La personne en réalité virtuelle observerait également les autres utilisateurs de ce dispositif.

Techniquement, les caméras enverraient les données à des ordinateurs pour les transmettre vers les casques VR. Les capteurs vidéo sur les sièges seraient aussi dotées de microphones afin d’enregistrer l’ambiance dans la salle.

Surtout, Sony ajoute la possibilité de visionner le gameplay des différents compétiteurs eSport en direct. Ainsi, l’expérience serait totale.

sony esport pov

Ce n’est pas tout. Sony a déposé un autre brevet dédié à l’eSport en 2017. Celui-ci concerne les fauteuils installés dans les stades. Ceux-ci se doteraient de caméras à 360 degrés capables de retranscrire en direct les captations. Le document évoque également la possibilité pour le téléspectateur en VR d’interagir avec ses homologues dans la salle. Les sièges seraient équipés de haut-parleurs et de petits écrans pour entendre et voir les réactions des porteurs de casques. À l’inverse, le son et des capteurs de pression notifieraient la présence d’un spectateur réel dans un fauteuil.

Une nouvelle vision du merchandising de l’eSport

sony esport publicite

Un troisième brevet déposé par Sony décrit une méthode pour se concentrer sur l’essentiel de la compétition et de la scène, en resserrant le cadre. Ainsi, le téléspectateur ne serait pas submergé par les messages publicitaires disséminés dans le stade.

Enfin, un dernier document intéressant du géant nippon décrit une manière innovante de distribuer des cadeaux dans la salle. Alors qu’un animateur lance un t-shirt ou un goodie, le porteur du casque VR pourrait aussi tenter de les attraper. Au contact de son contrôleur, le cadeau physique se transformerait en code numérique pour habiller un avatar VR, par exemple.

sony esport cadeau

Évidemment, tout cela relève de l’hypothétique. Sony peut très bien faire une croix sur ses projets dans l’eSport. Avec l’émergence du Cloud Gaming, la compétition qui engage ses homologues Microsoft, Nintendo et maintenant Google avec Stadia pourrait se recentrer sur la réalité virtuelle dans le Cloud. Pour autant, le marché très lucratif des compétitions de jeux vidéo provoque l’émulsion. Nous ne doutons pas que Sony cherche à prendre sa part du gâteau.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *