Accueil / Produits / Casque VR / Selon le CEO d’Epic Games, HTC Vive se vend 2 fois mieux qu’Oculus Rift

Selon le CEO d’Epic Games, HTC Vive se vend 2 fois mieux qu’Oculus Rift

htc vive oculus rift epic games

Selon Tim Sweeney, le HTC Vive se vend deux fois plus que l’Oculus Rift dans le monde entier. Le CEO d’Epic Games attribue principalement cette différence impressionnante au manque d’ouverture du la plateforme Oculus. 

Tim Sweeney, fondateur de Epic Games et créateur de Unreal Engine, compte parmi les personnalités les plus influentes de l’industrie de la VR. Son moteur de jeu vidéo compte parmi les plus utilisés par les développeurs de jeux en réalité virtuelle.

Dans le cadre d’une interview accordée à Glixel, cet éminent spécialiste affirme que, sur environ 500 000 casques VR pour PC vendus jusqu’à présent, le HTC Vive s’est vendu deux fois plus que l’Oculus Rift. Notons que Sweeney ne cite aucune source. Toutefois, sa position au sein de l’industrie lui confère une crédibilité certaine.

Oculus, un écosystème trop fermé pour le CEO d’Epic Games

Selon lui, la cause principale de cet écart est le choix d’Oculus d’opérer en circuit fermé. Effectivement, lors de l’installation des pilotes Oculus, l’utilisateur peut uniquement télécharger des applications sur l’Oculus Store. Accéder à la boutique Steam nécessite plusieurs manipulations.

De fait, Oculus semble adresser un message aux développeurs. La firme semble vouloir dominer l’industrie, et priver ces derniers de leur liberté. Pour Sweeney, il s’agit d’une grossière erreur de stratégie qui pourrait coûter très cher à Oculus et mener la firme à sa perte.

HTC Vive ou la stratégie de l’ouverture

Sur le long terme, le chef d’entreprise est convaincu que le HTC Vive régnera sur le marché grâce à sa plateforme totalement ouverte. Grâce à l’API OpenVR de Valve, tous les casques VR ont accès au catalogue Steam VR. Au contraire, l’Oculus Store est disponible uniquement sur le Rift.

Cette exclusivité pourrait être prise pour un avantage, mais il n’en est rien. Les jeux multijoueurs en VR / AR sont centrés sur les interactions sociales et la communication. Or, en astreignant l’Oculus Store au Rift, Oculus empêche les utilisateurs de jouer avec tous leurs amis. Par conséquent, les consommateurs auront naturellement tendance à opter pour un autre casque.

La Chine et les professionnels, deux autres atouts de HTC

En dehors de ce point mis en avant par Sweeney, il existe d’autres facteurs expliquant l’écart de ventes entre le Rift et le Vive. Pour commencer, Oculus refuse de commercialiser son casque VR en Chine. Or, le marché chinois de la VR se développe extrêmement vite et représente une opportunité non négligeable qu’HTC n’a pas hésité à saisir dès le départ en ouvrant de nombreuses salles d’arcade VR.

De même, HTC propose aux entreprises le casque Vive Business Edition, destiné aux professionnels. Oculus ne s’adresse a priori qu’au grand public et se ferme donc tout un pan de la population.

Robo Recall, une regrettable exclusivité Oculus Store

Malgré cette critique, Epic Games prépare Robo Recall, un jeu exclusif pour l’Oculus Rift, présenté lors de la conférence Oculus Connect 3. Ce jeu a été financé par Oculus, et Sweeney admet que l’argent de la firme lui a offert de nouvelles possibilités.

Le CEO d’Epic admet que l’Oculus Store est une boutique fantastique en termes de contenu. Seulement, il estime que cette boutique devrait être accessible depuis n’importe quel casque VR. En refusant de prendre cette direction, Oculus amorce son inexorable déclin.