in

Entretien d’embauche dans le metaverse : comment ça marche ?

entretien d'embauche dans le metaverse

L’entretien d’embauche dans le metaverse pourrait être la prochaine norme de la vie professionnelle. Outre la préparation mentale, il faut disposer des outils adéquats et avoir les compétences nécessaires pour que cela se passe sans tracas. Mais est-ce une norme à laquelle on devra se plier ?

La réalité virtuelle profite autant aux particuliers qu’aux entreprises. Cette technologie a pris un essor considérable ces derniers temps, notamment depuis la crise sanitaire. A cause de la distanciation sociale, les développeurs ont trouvé de nombreuses alternatives pour préserver la communication, le metaverse en l’occurrence. Outre les divers programmes divertissants dans ce paysage virtuel, les entreprises ont également commencé à l’utiliser. L’entretien d’embauche dans le metaverse est ainsi devenu de plus en plus courant. Raison pour laquelle on va faire un tour d’horizon sur le sujet, ses avantages, avant de donner un guide pour ceux qui vont passer un entretien virtuel ou qui s’y préparent.

Qu’est-ce qu’un entretien d’embauche dans le metaverse ?

Un entretien d’embauche dans le metaverse est comme un entretien physique, mais sans contact direct. Au lieu de s’entretenir directement, les deux parties se servent de leurs avatars respectifs pour communiquer.

Comment se déroule l’entretien virtuel ?

Outre les divers salons virtuels, le recrutement et la formation du personnel comptent parmi les priorités des employeurs à l’intérieur du metaverse. Pour ce faire, les recruteurs vont interroger votre avatar, lui demander de manipuler des objets virtuels, de créer des images et d’interagir avec d’autres avatars. Et sachant que l’avatar est libre de se déplacer à l’intérieur du metaverse, le recruteur peut alors vous demander de démontrer vos compétences professionnelles.

L’entretien peut comporter différentes étapes, à commencer par une série de questions traditionnelles (présentation, compétences, etc.). Après, le recruteur peut demander au candidat de simuler des scénarios afin de tester ses aptitudes personnelles. Cela permet d’éviter les tromperies en matière d’entretien d’embauche et de discerner les mensonges de la vérité. Pour éviter toute confusion, on va voir de plus près les différentes étapes que doit comporter l’entretien d’embauche dans le metaverse.

Les étapes d’un entretien virtuel

D’une part, l’entretien diffère d’un poste à l’autre et les étapes augmentent selon les qualifications requises pour le poste. D’autre part, l’intelligence artificielle intervient de manière croissante dans le processus de recrutement. Ce qui permet d’obtenir un mélange mixte IA et intervention humaine pour trouver la perle rare. Voici les étapes à suivre pour une entrevue dans le metaverse :

Etape n°1 : la présélection

Dans cette étape, le recruteur effectue une brève entrevue de présélection au moyen d’un robot d’IA d’entrevue vidéo asynchrone (AVI). L’AVI dure environ un quart d’heure. A la fin, les candidats présélectionnés sont en mesure de choisir la date et l’heure auxquelles il aura son entretien d’embauche dans le metaverse. S’il réside dans l’autre bout du monde, il pourra choisir selon sa disponibilité compte tenu du décalage horaire.

Etape n°2 : la visite

La deuxième étape consiste à remédier au problème de rétention du personnel. Il s’agit d’une visite virtuelle de l’entreprise pendant laquelle le candidat peut avoir une idée globale de ce qui l’attend s’il obtient le poste. Pendant la visite, le recruteur peut l’inviter à une réunion, à visiter les différents postes de travail. Il peut même voir les espaces détente de la société et voir par lui-même les avantages qu’il jouira si son profil coïncide avec les attentes du recruteur.

La visite virtuelle a pour objectif d’inculquer au candidat la culture d’entreprise ainsi que ses propres valeurs.

 

Etape n°3 dans l’entretien d’embauche dans le metaverse : l’évaluation

Dans cette étape, le recruteur va effectuer une évaluation du candidat au-cours de l’entretien d’embauche dans le metaverse. Il sera en mesure de savoir quelles tâches devront être accomplies en dehors du metaverse. En effet, certaines compétences du candidat nécessitent un test dans le monde réel en plus d’une simulation virtuelle. Cela permet ensuite d’évaluer si les résultats des deux types de tests sont identiques ou s’il y a un décalage.

Etape n°4 : la sélection

Les trois premières étapes permettent de faciliter la sélection du candidat idéal pour le poste à pourvoir. L’entretien d’embauche dans le metaverse est aussi structuré qu’il prédit la performance et la persévérance de chaque candidat. Cette étape est décisionnelle car elle permet de connaître l’employabilité de chaque candidat.

Le recruteur pose des questions du genre :

  • Pourquoi avez-vous choisi cet avatar ?
  • Comment choisissez-vous l’ordre dans lequel effectuer vos tâches dans le metaverse ?
  • Quelles compétences disposez-vous en matière de metaverse ?
  • Ment organisez-vous votre travail dans le metaverse ?

Etape n°5 : l’étape finale de l’entretien d’embauche dans le metaverse

Dans cette étape, il n’y a plus que 5 candidats qui disputent le poste. Ici, c’est le futur supérieur hiérarchique direct du candidat qui effectue l’entretien d’embauche dans le metaverse. Les questions seront plutôt axées sur la vie de l’entreprise en général, les tâches quotidiennes que le candidat sera amené à faire, sa connaissance du secteur.

Le recruteur peut ainsi poser des questions telles que :

  • Comment gérez-vous vos tâches quotidiennes ?
  • Qu’est-ce que vous ferez face à une telle ou telle situation ?
  • Établissez un ordre de priorité pour les tâches suivantes : tâche (X), tâche (Y) ; etc.

L’entretien d’embauche dans le metaverse est-il avantageux ?

L’entretien d’embauche dans le metaverse comporte 5 étapes à ne pas brûler. Au final, on se demande si c’est avantageux d’adopter cette méthode de recrutement dans l’espace web3 ou pas. Pous répondre à la question, on va voir les avantages et les inconvénients de l’entrevue virtuelle.

Les avantages de l’entretien d’embauche dans le metaverse

Il est clair que les recruteurs ne s’accordent pas sur cette méthode si cela ne leur offre aucun avantage. D’abord, l’entretien virtuel permet de gagner un temps précieux aux deux parties. Le candidat n’est pas obligé de se déplacer pour rejoindre le bureau du recruteur.

Certes, il existe déjà un grand nombre d’applications permettant de discuter à distance telles que Zoom, Google Meet, etc. Mais le metaverse est un paysage immersif dans lequel les candidats peuvent prouver leurs compétences, même dans un espace virtuel. C’est donc la forme d’entretien à distance la plus confortable.

Par ailleurs, le candidat peut se servir du metaverse pour interagir directement avec les éléments virtuels susceptibles d’être utiles pendant l’entrevue. Il peut également présenter son portfolio virtuel et le partager avec le recruteur pour que celui-ci ait une connaissance plus approfondie de ses compétences. Le candidat peut aussi présenter des graphiques en guise d’illustrations. Un candidat qui sait se présenter de façon cohérente et organisée peut être le candidat idéal.

En outre, l’entretien d’embauche dans le metaverse est plus agréable puisque tout le monde se sent à l’aise. Il n’est plus obligé de s’habiller en costard cravate, son pyjama peut faire l’affaire. Il suffit juste que leur avatar puisse effectuer les tâches demandées. De son côté, la société va dépenser une somme réduite par rapport à celle occasionnée par un entretien physique.

Les inconvénients d’une entrevue virtuelle

Puisqu’il s’agit d’une conversation virtuelle, il est difficile pour le recruteur de savoir si l’avatar du candidat reflète son image dans le monde réel. Il est ainsi difficile de juger le langage corporel et l’humour du candidat. Mais cette question peut ne pas poser de problème, sauf si l’emploi à pourvoir nécessite des qualités physiques spécifiques.

La question cruciale repose cependant sur la sécurité et la confiance dans le metaverse. Toute expérience numérique nécessite un minimum de sécurité afin de prévenir les éventuels piratages. Sinon, l’entretien d’embauche dans le metaverse semble prometteur pour les entreprises, cela fait gagner du temps et réduit les coûts.

Comment se préparer pour un entretien d’embauche dans le metaverse ?

Sachant que l’entretien d’embauche dans le metaverse prend le dessus, il se peut que cela devienne la norme. De la sorte, il convient de s’y préparer dès aujourd’hui afin d’échapper à toute mauvaise surprise quand le temps viendra de passer une entrevue virtuelle. Alors, comment se préparer pour un entretien virtuel ? La préparation est à la fois psychologique et matérielle :

La préparation psychologique

Bien qu’il s’agisse d’une toute nouvelle manière d’évaluer les compétences, il faut garder en tête qu’il n’y a rien de très difficile à passer un entretien dans le metaverse. Il suffit de répondre aux questions décemment et correctement. Il faut bien articuler ses propos en mettant en avant ses compétences et qualifications.

De surcroît, il ne faut pas oublier de faire le maximum de recherches sur l’entreprise et sur le poste avant d’entamer l’entrevue. Il est important de se préparer à toutes sortes de questions, notamment celles qui tournent autour du poste à pourvoir. En somme, il faut s’armer d’une bonne capacité de communication et un niveau élevé de culture générale pour pouvoir épater le recruteur.

Mais la préparation psychologique n’est pas suffisante lorsqu’il s’agit d’un entretien virtuel, il faut également se munir des matériels adéquats. Ce qui nous amène à la préparation matérielle.

La préparation matérielle

Quand on parle de metaverse, on doit parler de casque VR. Pour les gamers, il est plutôt facile de trouver le casque qui lui convient. Par contre, pour ceux qui ne sont pas des connaisseurs du domaine, il est préférable de bien choisir parmi les panoplies de casques VR en vente.

Avoir un bon casque ne suffit pas pour autant, il est aussi important de savoir concevoir un avatar aussi représentatif que possible. Cela prouve déjà un professionnalisme de la part du candidat. L’avatar est la représentation numérique du candidat. Par conséquent, il est vraiment indispensable de l’habiller proportionnellement au poste demandé. Il faut faire attention au maquillage trop voyant, à la coiffure, aux habits, etc.

Pour terminer, il importe de souligner qu’un entretien d’embauche dans le metaverse nécessite des compétences avérées en matière de réalité virtuelle et d’IA. Avant de commencer l’entrevue, la plateforme peut demander une configuration particulière. Il faut ainsi bien lire les consignes d’utilisation.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.