Accueil / Secteurs d'applications / Formations / En Chine, le jeu VR qui fait le buzz est… un jeu de tri sélectif

En Chine, le jeu VR qui fait le buzz est… un jeu de tri sélectif

tri sélectif

Le jeu du studio VitrellaCore fait énormément parler en Chine, alors que le sujet du tri sélectif est au coeur de l’actualité du pays.

Voilà une expérience de réalité virtuelle bien peu banale. A Shanghai, un jeu ayant pour but de trier ses ordures fait le buzz depuis quelques jours. Une vidéo du jeu est devenue virale après sa diffusion sur Weibo, le réseau social le plus populaire en Chine. Celui-ci fait autant parler de lui pour une raison simple : Shanghai est en plein développement d’un nouveau système de triage de déchets qui est loin de faire l’unanimité. 

Tri sélectif : un jeu qui arrive à un moment tendu

La situation dans laquelle est empêtrée Shanghai est complexe. La ville applique de façon très stricte le nouveau règlement concernant le tri sélectif. Quatre types de poubelles différents sont à disposition : une pour les déchets secs, une pour les déchets humides (déchets de cuisine), une troisième pour matières recyclables et la dernière destinée aux déchets dangereux.  Problème : les résidents de la ville ont beaucoup de mal à identifier à quelle poubelle sont destinés certains types d’ordures. Les habitants reprochent au système d’être confus et illogique. Par exemple, les coquilles (sèches) de graines de tournesol comptent comme des déchets humides, tandis que les serviettes humides appartiennent aux déchets secs. 

La ville de Shanghai met la pression aux résidents pour que le système soit respecté. Certaines poubelles ont besoin d’un numéro de maison et sont équipées d’un “grand système d’analyse de données” selon Xinhua, un média chinois. Celui-ci ajoute que, la ville enregistre les ménages qui ont “participé activement” et ceux qui n’ont pas participé au tri sélectif. Le but est de permettre à la direction du quartier de procéder à des visites à domicile en conséquence. Radical.  

Le jeu de VitrellaCore est donc en plein coeur de l’actu. Le studio basé à Shanghai demande aux joueurs de jeter les ordures dans les poubelles correspondantes, au nombre de quatre. Heureusement, le jeu laisse le droit à l’erreur, contrairement aux autorités shanghaiennes. Pour le moment, il n’est disponible qu’à Shanghai, mais il le sera bientôt mondialement sur Steam et de façon totalement gratuite. Espérons que le problème chinois soit résolu d’ici là.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *